Echec de la politique française en Afrique : Macron recherche désespérément boucs-émissaires !

19

Lors de sa tournée africaine en fin juillet et sa visite en Algérie du 25 au 27 août 2022, Macron s’est livré à une véritable diatribe contre la Russie, la Chine et la Turquie.

En effet, depuis quelques années, nous assistons à un sentiment antifrançais, que dis-je, un sentiment, anti-politique française, grandissant en Afrique et particulièrement dans les anciennes colonies françaises. Parallèlement la coopération entre des ex colonies françaises et des pays non alliés au bloc occidental dont la Russie, la Chine et la Turquie etc, se renforce. Cette émergence au plan économique et surtout militaire d’autres puissances adverses de la France provoque l’ire des autorités de l’Hexagone. Et Emmanuel Macron, ayant véritablement échoué d’endiguer cette montée en puissance de ses adversaires dans des pays considérés jadis comme le « pré carré » français, n’en revient pas. Il multiplie des initiatives qui ne produisent pas les résultats escomptés, qui se révèlent même souvent contreproductives. 

Ainsi, la France semble manquer de stratégie claire pour faire face à la concurrence d’autres puissances en Afrique. Au lieu de reconnaitre l’inefficacité ou l’échec de sa politique africaine et de la repenser, Macron se livre à une diatribe contre ses adversaires, ses concurrents. Ses boucs émissaires sont donc la Russie, la Chine et la Turquie sur qui, il ne manque pas d’occasions lors de ses tournées africaines pour jeter l’opprobre. Ces pays sont accusés par Macron d’avoir un agenda « d’influence, néocolonial et impérialiste ». Macron pense que ces pays manipulent l’opinion publique en Afrique et particulièrement au Sahel en présentant la France comme « ennemie », mais le Président français ne s’est jamais interrogé pourquoi cette manipulation, s’il y en a, marche à merveille. 

Au lieu de chercher à décrédibiliser la Russie, la Chine et la Turquie en les présentant comme manipulatrices de l’opinion publique africaine, la France a intérêt à repenser sa politique africaine. Les discours paternalistes de Macron avec souvent un ton condescendant sur les questions africaines, l’ambiguïté de la politique française en Afrique, l’inefficacité de l’intervention française au Sahel et la question du FCFA sont des sujets sur lesquels Macron doit sérieusement se pencher en lieu et place d’une critique sans effet contre ses adversaires.

Tant qu’il reste dans cette posture de recherche de boucs émissaires, tant qu’il continue de rejeter les responsabilités de l’échec de la politique africaine de la France sur d’autres pays, et tant que cette politique africaine de la France n’est pas fondamentalement reconfigurée, le fossé sera davantage élargi entre la France et l’Afrique francophone. Et la puissance française en Afrique ne sera qu’un vieux souvenir dans les décennies à venir de par sa faute elle-même.

Bouakary Ouattara, Doctorant en Histoire des Relations Internationales

Commentaires via Facebook :

19 COMMENTAIRES

  1. Failure of French NATO policy in Negroid Africa is failure of NATO policy of playing both ends in Negroid Africa as to where NATO nations portrayed being good guy but also portrayed being bad guy whose evil deeds by far outweighed their charitable or/ plus noble acts. That failure is due to some Negroid African leaders finding their courage plus acting in accordance. But most importantly it is due to upgrading of education in Negroid Africa with more to come. As result of upgrade in education we loudly, correctly plus duly proclaim wrongs NATO do in Negroid Africa. That have become dynamic factor that at moment have all of Negroid Africa attention plus willingness to respond.
    NATO need remove it’s armies from Negroid Africa plus support Negroid Africa growing self reliance movement. Thereof exist equitable business for NATO nations in business transactions with Negroid African nations. For NATO nations to create chaos with intent of destabilizing Negroid African nations to facilitate NATO plundering of Negroid African nations will be loudly identified plus confronted by Negroid Africans. Radical change in NATO interaction to being equitable business oriented with Negroid Africa as set here will best serve NATO in this time of unstoppable accelerating Global Warming.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. yugo, tu peux tenter de reviser l’histoire, mais l’Ethiopie n’a pas été colonisée, les Italiens sauvages et sans culture ont tenté de la coloniser mais ils ont lamentablement échoué et completement et ils devraient fuir la queue entre les jambes en abandonnant tout derriere eux, fin de Mussolini!.

    • Merci Kinguiranke. Il est dommage que ce Yugubane qui croit que les Français sont des dieux n’ait jamais entendu parler de la Bataille d’Adoua (3 Mars 1896) au cours de laquelle le grand empereur d’Ethiopie, Menelik II, a battu à plate couture l’armée italienne dotée de plus de 100.000 hommes, de canons dernier cri de l’époque et de toutes sortes d’armes dont les Éthiopiens n’avaient même aucune idée. Les Italiens ont été totalement défaits. Ils ont dû fuir le champ de bataille dans le désordre et l’humiliation.

      Les Européens n’ont rien de spécial dans leurs gènes ou leur esprit. Les Français nous terrorisent lâchement juste parce que nous sommes désarmés. Si nos armées étaient équipées comme la leur, ils n’oseraient jamais s’en prendre à un seul cheveu d’un Africain. Au cours des 200 dernières années, depuis qu’ils ont été totalement défaits par les Allemands en 1870 au cours de la bataille de Sedan II, ils n’ont gagné aucune guerre contre aucun pays bien qu’ils aient lâchement provoqué de multiples conflits en Asie, en Afrique et ailleurs. Nous les pauvres Africains sommes les seuls qu’ils persécutent pour se donner des illusions de grandeur parce que nous sommes désarmés. D’ailleurs, les persécutions contre les Africains sont une sorte de compensation psychologique pour toutes les batailles qu’ils ont perdues et toutes les humiliations qu’ils ont subies des mains des Allemands, au Vietnam, en Algérie, etc. C’est sur les pauvres Africains qu’ils essayent de se rattraper aujourd’hui pour faire oublier leurs défaites et leurs humiliations, surtout qu’ils sont la risée de tous les autres Européens et que les Américains qui les ont sauvés au cours de la seconde Guerre Mondiale les appellent “the cowards”, les couards. Si vous entendez un Américain dire “the cowards”, il parle des Français.

      Mais en Afrique aussi c’est fini. Nous sommes debout maintenant et nous ne nous laisserons plus jamais marcher sur les pieds. Qu’on se le tienne pour dit.

  3. point-a-Pitre, Saint-Domingue, Caroline du Nord et du Sud, Baton Rouge en Louisiane.
    King, j’ajoute fort de france en Martinique.
    Porto Novo au Bénin
    Baltimore, MD
    Quelle horreur!
    Oui l’Ethiopie n’ai jamais été colonisée.c’est le seul pays en afrique qui a sa langue, Amharic qu’on peut parler et écrire sans alphabet Européen , asiatique, arabe …

  4. la prise de conscience de l’africain envers la politique criminelle de la france envers nos peuples et notre Afrique est pour moi (57 ans) un plaisir. Maintenant,construisons notre Afrique avec l’Afrique et le reste du monde pour Afrique.

  5. Yugbané, ou Biton. le Goupil ne sont rien d’autres que de pathétiques trolls français qui croient semer la zizanie au sein de ce forum, quelle perte de temps, vous êtes aux abois, tout ce que Modibo a dit n’est rien d’autre que l’évidence. Pourquoi ne prenez vous pas exemple sur vos anciens pairs impérialistes coloniaux à savoir, la belgique, les pays bas, l’espagne, le portugal, l’angleterre qui ont su rebondir en essayant de se développer par leurs propres moyens, mais vous incapables, grandes gueules, vous essayez de nous faire croire que c’est nous qui avons besoin de vous, et quand on vous demande de quitter vous êtes prêts à toutes les bassesses pour ne pas bouger. Votre époque est révolue ici au Mali. Donc vous aurez beau dénigrer le Mali, rien n’y fera, on veut seulement que vous preniez un simple billet aller.

    • …. tiens ! Voici quelqu’un qui connaît des exemples ! 😃😃

      La France n’a pas à prendre comme exemples le Portugal, les Pays-Bas, l’Italie, l’Allemagne, le Royaume Uni, … la France fait ce qui l’arrange. La France n’a pas colonisé que le Mali, elle a colonisé sur tous les continents. C’est plutôt le Mali qui devrait prendre comme exemples la Syrie, le Vietnam, l’Algérie, prendre les armes s’il le faut et se libérer. Autrement les Maliens resteront esclaves des autres.

  6. Belle usine a troll russes …. beaucoup de signataires qui doivent prendre leurs éléments de langage a l’ambassade de Russie contre une poignée de roubles…
    A part les insultes et une montagne de grossièretés….pas grand chose de construits au gré des posts

    • Non pas du tout bizarre, c’est pour reprendre ce que la maudite France nous a volé pendant des siècles!

  7. Briser les 6 piliers de la domination française:

    1. Mettre fin à l’occupation militaire de nos territoires, notamment aux bases militaires implantées au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Niger, à Djibouti, au Gabon, etc. L’armée française a pour fonction en Afrique d’intimider nos dirigeants, “d’intervenir” (60 interventions en 60 années d’indépendance) et d’organiser des coups d’Etat pour renverser les régimes qui ne plaisent pas à la France, de former, armer et financer des terroristes et des “rebelles” pour déstabiliser nos Etats et instaurer l’insécurité partout sur le territoire africain; d’obliger nos Etats à se former et à s’équiper auprès de la France; de maintenir nos armées dans une situation de sous-équipement de façon à justifier la présence de l’armée française sur notre sol; d’empêcher à tout prix la formation de véritables armées modernes africaines en lieu et place des “hommes en armes” que nous avons aujourd’hui; de quadriller le territoire africain afin de nous tenir en respect comme un gangster tient en joue ceux qu’il dévalise.

    L’armée française a aussi pour fonction de protéger les régimes dictatoriaux africains qu’elle a installés sur notre sol et travaille inlassablement à déstabiliser et renverser les vrais régimes patriotiques qui s’opposent à elle sur le continent. Elle apporte sa caution et son soutien actif aux fausses démocraties, aux manipulations de votes par des régimes qui, parce qu’ils se savent protégés par la France, font ce qu’ils veulent et travaillent plus à préserver les intérêts de la France chez nous que les intérêts de nos peuples.

    C’EST POURQUOI NOUS DEVONS A TOUT PRIX CHASSER L’ARMEE D’OCCUPATION FRANCAISE DE NOS TERRES. CECI EST LA PREMIERE CONDITION DE NOTRE LIBERATION DE GRIFFES DE LA FRANCE.

    2. Nous ne voulons pas d’une réforme du franc CFA; nous voulons la fin du franc CFA, c’est-à-dire la fin de tout accord de “coopération” monétaire avec la France. Le franc CFA est le système mafieux grâce auquel la France canalise et charrie tout ce que nous obtenons de la vente de nos matières premières et de notre travail sur notre propre sol dans les coffres-forts de la Banque de France. C’est grâce au franc CFA que la France nous transforme en débiteurs et mendiants de notre propre argent auprès d’elle. TANT QUE PREVAUDRA LE SYSTEME MAFIEUX DU FRANC CFA, IL N’Y AURA JAMAIS AUCUN DEVELOPPEMENT POSSIBLE EN AFRIQUE CAR LES REVENUS TIRES DE NOS RICHESSES ET DE NOTRE TRAVAIL IRONT TOUJOURS ENRICHIR LES FRANCAIS PENDANT QUE NOUS SERONS CONDAMNES A LA MNISERE. C’est pourquoi nous devons créer et gérer nos propres monnaies indépendamment de toute ingérence de la France. Nous ne sommes pas des “Francs” (l’ethnie fondatrice du pays appelé “France”). Nous voulons un nom authentiquement africain pour notre monnaie commune. Plus aucune monnaie africaine ne doit s’appeler “franc”.

    3. Nous dénonçons les accords léonins de « coopération » imposés par la France au moment des « indépendances » et grâce auxquels elle a un statut préférentiel dans l’octroi des contrats, marchés et concessions qui lui permettent de piller nos richesses minières. Nous ne voulons plus être un marché captif pour l’écoulement des produits de l’industrie française. Nous voulons une industrie de transformation de nos matières premières sur notre propre sol. Nous voulons diversifier nos partenaires au plan mondial ; nous voulons commercer avec qui nous voulons. En ce sens, nous dénonçons les accords commerciaux qui accordent un statut préférentiel à la France dans l’approvisionnement de l’Afrique en produits manufacturés.

    4. Sur le plan diplomatique et international, nous ne voulons plus être sous la tutelle politique de la France qui dicte, notamment à l’ONU, quelle position nous devons prendre sur la scène internationale et nous impose systématiquement de nous aligner sur ses propres positions à elle comme elle a encore tout récemment tenté de le faire concernant l’affaire ukrainienne. La France pousse l’arrogance jusqu’à initier, rédiger et introduire toutes les résolutions concernant nos affaires auprès de l’ONU car elle considère que nous sommes de grands enfants irresponsables à qui il faut tenir constamment la main au risque de les voir poser des actes attentatoires à ses intérêts. Or, nous sommes déterminés à agir de manière indépendante et selon le sens de nos propres intérêts car nous sommes des sujets et non des objets aux mains de la France. Qu’on se le tienne pour dit.

    5. Nous voulons la fin du génocide culturel perpétré par la France et la francophonie au travers de l’enseignement du français dans toutes les anciennes colonies françaises au détriment des langues africaines qui meurent lentement mais sûrement faute d’être enseignées à nos enfants. De plus en plus d’enfants africains ne parlent plus aucune autre langue que le français. Dans certains pays africains (Gabon, Cote d’Ivoire, etc.), plus du tiers des enfants ne parlent plus aucune langue maternelle africaine.

    Dans l’espace social africain, nos langues sont en concurrence avec la langue française qui leur grignote le “temps de parole”, les occasions d’être parlées et d’être utilisées dans les échanges quotidiens, ce qui en fait des langues vivantes. La langue française se substitue progressivement, de façon imperceptible, à nos langues dans les pratiques verbales et écrites quotidiennes. Or, une langue dont le “temps de parole” diminue dans les pratiques quotidiennes, une langue qui ne se transmet pas de génération en génération, finit par mourir faute de locuteurs.

    C’est pourquoi nous devons bannir le Français et enseigner en priorité nos langues à nos enfants à l’école. De même que toutes les langues du monde peuvent être parlées, toutes les langues du monde peuvent être enseignées et utilisées comme langues d’éducation. Comme tous les autres pays du monde, nous ne garderons que l’anglais (de préférence) comme deuxième langue pour les besoins des échanges, du développement scientifique et technologique et du commerce international. Nous n’accepterons plus le suicide culturel qui consiste à saborder nos propres langues au profit du Français.

    6. Nous voulons la fin du racisme et de la guerre psychologique permanente menée contre nous par la France au travers de ses médias (RFI, France 24, Le Monde, Jeune Afrique, etc.) qui incitent à la haine entre Africains chaque jour que Dieu fait, qui sèment la zizanie et la division sur le sol africain, qui nous infantilisent et nous manipulent au gré des intérêts Français. Comme l’a avoué Emmanuel Macron tout récemment dans son discours aux ambassadeurs Français, RFI et France 24 ne sont pas des médias indépendants. Ce sont des instruments de propagande idéologique et raciste, les “porte-voix” de la France en Afrique. Nous devons bannir à tout jamais ces médias Français de l’Afrique car ils ne sont rien d’autre que des “RADIO DES MILLE COLLINES” et des organes de propagande nazis.

    LA FRANCE EST L’ENNEMIE MORTELLE DES PEUPLES AFRICAINS. ELLE NE COMPREND LES RELATIONS AVEC NOUS QUE SOUS LE MODE DE LA SOUMISSION ABSOLUE. ELLE CROIT QUE NOUS AVONS ETE CREES, NOUS ET NOS RICHESSES, POUR LA SERVIR DE TOUTE ETERNITE. ELLE SUCE NOTRE SANG ET NOUS CONDAMNE A LA MISERE. OR IL N’Y A AUCUNE RAISON, ABSOLUMENT AUCUNE RAISON QUE CONTNUIONS A NOUS LAISSER ASSERVIR PAR UN PETIT PAYS PEUPLE DE SOIXANTE MILLIONS DE NAINS. Chaque patriote du continent doit donc se donner pour mission de lutter sans relâche contre nos oppresseurs multiséculaires que sont les Français et contribuer à l’effondrement du système néocolonial qui nous maintient en esclavage.

    • MODIBBO, nous voulons…, nous voulons…, nous devons…, nous voulons….

      Je préférerais nous allons… nous pouvons… nous devons…

      Il n’y a pas un endroit sur terre qui n’a pas connu un jour la colonisation de ces pays impérialistes. Tout les peuples se sont libérés mais apparemment les Africains attendent d’être libérés par les maîtres. Ils attendront longtemps.

      • yugo sais-tu que l’Ethipoie n’a pas été colonisée? Regrades ne nous rabaissons pas dans nos discussions car ce que MODIBBO a dit est lumière!

        • L’Éthiopie n’a pas été colonisée veut il dire que les Italiens n’ont pas été là-bas ? Fais comme l’Éthiopie et libères toi au lieu de pleurnicher et attendre les bonnes grâces de la maudite France.

  8. Monsieur le Doctorant, aidez votre pays à avancer plutôt que d’espérer voir la faillite de cette France dont l’attrait pousse vos enfants à se noyer dans la Méditerranée. La France vient de sortir d’une campagne électorale dont l’Afrique n’a pas été un sujet, à plus forte raison le Mali. Le seul qui a parlé de l’Afrique était pour dire qu’il craint le grand remplacement des Français par un peuple aussi détestable comme le peuple Noir. Le Turc lambda ne sait pas si le Mali se trouve en Afrique ou en Amérique Latine. Les Officiels Russes ne ratent aucune occasion pour dire que le Mali a traité avec une compagnie privée qui n’a rien à voir avec l’état Russe.

    Dans tout ça, c’est le Mali qui a perdu le contrôle du 2/3 de son territoire depuis 2012. C’est des dizaines de milliers de Maliens qui ont perdu la vie dans la crise. Aidez-nous à améliorer notre vie plutôt que de nous faire croire que la situation de la France est pire. La France et la Russie contrôlent leurs frontières nationales, tel n’est pas le cas de l’état failli du Mali.

    • yugo, moi je ne sais pas comment tu eux autant défendre la maudite France qui a vendu tes ancêtres sur les marches de Point-a-Pitre, Saint-Domingue, Caroline du Nord et du Sud, Baton Rouge en Louisiane comme du bétail et t’a combattu et colonise et t’a exploite depuis 1960. Tu ne sais pas les vraies cases de la migration, sort un peu du terre-a-terre et devient mois esclave et plus humain car ta façon de raisonner montre simplement que tu a un cerveau completement lave ou détruit. Tout le monde a entendu le debile Macron a Yaounde, a Cotonou, a Alger et récemment a Paris. Macron et la Macronie sont aux abois car il voit l’economie de la France s’effondrer et son future assombri et comme un chien enrage, il s’attque a tout le monde, n’est-ce pas qu’il a dit que toute la population Africaine et ses dirigeants sont hypocrites? Il a répété les memes injures a Alger et accuse les Russes, les Turks et les Chinois de tous les noms d’oiseau. Nous remercions du fond du coeur Dr Bouakari Ouattara pour son intelligence et sa capacite d’analyse et son agilité cerebrale.

      • la prise de conscience de l’africain envers la politique criminelle de la france envers nos peuples et notre Afrique est pour moi (57 ans) un plaisir. Maintenant,construisons notre Afrique avec l’Afrique et le reste du monde pour Afrique.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here