Le commandant de la FORSAT, Oumar Samaké, s’est rendu à la justice malienne

36

Soixante-douze heures après son évasion spectaculaire à la Maison centrale d’Arrêt de Bamako suite à une pression de la police, plusieurs sources judiciaires soutiennent que le commandant des Forces Spéciales Anti-Terroristes, Oumar samaké, s’est auto-rendu à la justice. Cet officier de police serait désormais en détention préventive dans les locaux de la Brigade d’investigation judiciaire du Camp1 de Bamako.  Selon le journal ‘’ le Procès-Verbal’’, le Chef d’Etat de la transition, le colonel Assimi Goïta, avait donné un ultimatum de 48 heures  au policier –fugitif pour se plier à la volonté de la justice.

Ce commandant de la FORSAT a été inculpé, le vendredi dernier,  et placé sous mandat de dépôt par le premier cabinet du Tribunal de Grande Instance de la Commune 3 du District de Bamako, dans le cadre de l’instruction «pour fait de meurtre, coups de blessures aggravés et coups mortels» ouverte suite aux tueries des 10, 11, 12 juillet 2020. Quelques heures après son inculpation, il était parvenu à s’extirper sous les mailles  de la détention suite à une grande pression de la synergie des fonctionnaires de la police.

La libération extrajudiciaire a suscité de nombreuses condamnations au sien de la classe politique et du gouvernement. Dans un communiqué, le gouvernement a réaffirmé d’ailleurs sa détermination, dans un communiqué,  à lutter contre la corruption et l’impunité. “Il ne saurait ni faiblir, ni fléchir, dans cette lutte”,  a-t-il noté, en insistant sur  l’instauration d’une gouvernance « de rupture et vertueuse ». Finalement, la détermination du gouvernement a eu raison du fugitif qui, selon d’autres sources, serait retourné en prison  suite à une réunion restreinte entre le Ministre de la Sécurité et la synergie des syndicats de la police.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net   

Commentaires via Facebook :

36 COMMENTAIRES

      • Mais au Mali on s’affranchi très facilement et aisément des CONSÉQUENCES de ce “crime imprescriptible qu’est le Coup d’Etat” prohibité par votre “Papier National-la Constitution- et votre fameux Code Pénal.
        De qui se moque-t-on? Des pauvres maliens.

        • le lycan, kinguiranke est tres con et TOURE’ EST UN TOURE’ DONC BIOLOGIQUEMENT DEREGLE’!!!
          KANA DJIGUI OULA! OUTE’ FOY KALAMA!!!

          • Le petit Roi Biton mon filston il faut que la justice dans notre pays sinon ça ne va pas .

  1. Bonne décision et de sagesse.il faut aussi mettre la main sur certains membres du m5 qui furent les organisateurs,les initiateurs,les planificateurs ,les financeurs de ces jeunes qui se sont attaqués au biens privés et publics du Mali

    • Commandant Samake n’a pas d’autre choix que de se remettre a la justice de son pays. Pour le reste tu as tout faux car les manifestants ont les mains nues et et ce sont des Maleins qui reclamaient la fin de la coruption et de la gabegie financiere dans leur pays sous les regimes de Boua le ventru IBK , la liberte de manifeter est une partie essentielle de la democratie!

  2. C’est plutôt l’ultimatum de 48 heures donné par le Président de la Transition le Colonel Assimi Goïta qui a fait plier le Policier fugitif de retourner dans sa cage. DIAMOUTENE, il faut appeler le chat par le chat, ne tronquer pas la vérité. A peine commencer à écrire, tu fais beaucoup d’erreurs. Tu dois te ressaisir le plus vite possible ou bien tu pratiques d’autre métier. Est-ce que tu as bien entendu ?

    • Le commandant Samaké a plutôt évité au pays un bain de sang, et on a négocié avec les syndicats des policiers. L’Ultimatum de ton Assimi n’y est pour rien. Une centaine de policiers tués aurait fait sauter son régime. Pauvre laudateur Maninka

  3. La police a raison la justice malienne agit pour faire plaisir à la rue haineuse de bamako ,avec cette justice de deux vitesse les Responsable du M5 + Issa kaou Djim ont donné des ordres à leurs militants de casse, brule , emporte et vole les biens publics et prives les cas de la Direction Générale du budget , de l’ortm et de l’Assemblée nationale mais la justice malienne ferme ses yeux sur ça ,on n’a le droit de dire que c’est la justice des vainqueurs ,Sinon si c’est les crime qu’on veut punir pourquoi la justice de bamako n’emprisonne pas iyad agaly et amadou fouffa

  4. IL S EST RENDU Q LQ JUSTICE C EST UNE BONNE CHOSE LES MAUVAIS CONSEILLERS ONT CONDUIT LE MONSIEUR EN ERREURE SINON AU MOMENT DE FAIT IL Y AVAIT UN PRESIDENT , UN PREMIER MINISTRE,UN SEGAL QUI ASSURAIT LE ROLE MINISTRE ,SAUF SI C EST LUI MEME QUI A AGI DE FACON UNILATELALE .POUR MOI A CE HAUT NIVEAU DE LA POLICE IL NE DEVRAIT TOMBER DANS CETTE SITUATION. JE DIS A TOUTES PERSONNES IMPLIQUEES DANS CETTE AFFAIRE DE S ASUMER C EST AUSSI UN HOMME DIGNE.

    • Merci komotigui, nous tous devrons obeir la justice de notre pays car c’est un bien collectif que nous avons comme notre NATION MALIENNE!

      • C’ETAIT LA JUSTICE DE NOTRE FASO QUI AVAIT DECLARE’ UN FAISEUR DE COUP D’ ETAT PRESIDENT ET LUI A DEMANDE’ DE VENIR PRETER SERMENT DEVANT ELLE TOUT EN SACHANT QUE LA CONSTITUTION DU MALI QUI EST LA LOI SUPREME DE NOTRE FASO DIT CLAIREMENT QUE LE COUP D’ETAT EST UN CRIME! CETTE MEME JUSTICE RECONNAIT LE CNT! VOUS NOUS LAISSEREZ RESPIRER CAR LE MANQUE DE JUSTICE EST LE PREMIER PROBLEME DU MALI! CE SONT LES JUGES ET LES PROCUREURS EUX MEMES QUI CREENT CETTE SITUATION AU MALI!!!! PLUSIEURS JUGES SONT TRES CORROMPUS ET N’ONT AUCUN RESPECT POUR LES LOIS EN VIGUEUR AU MALI! DEPUIS QUAND UN PAUVRE CITOYEN MALIEN A ETE’ RETABLI DANS SES DROITS AU MALI? CETTE JUSTICE CORROMPUE QUE TU DEFENDS, TRANCHE TOUJOURS EN FAVEUR DES FORTS ET DES RICHES AU DETRIMENT DES PAUVRES! QUE LES BONS JUGES ME PARDONNENT! CET ACHARNEMENT CONTRE LE COMMISSAIRE SAMAKE’ VISE A’ FAIRE PLAISIR A’ L’IMAM DICKO QUI PARTICIPE’ ACTIVEMENT A’ DESTABILISER LE MALI DONC UN CRIMINEL! TOUS LES DIRIGEANTS DU M5/RFP SONT DES CRIMINELS!!!!!!!!!!!! QU’EST-CE QUE LA JUSTICE A FAIT DANS LEURS CAS RESPECTIFS?

    • SABALI!
      LE MALI EST UN GRAND PAYS COMPOSE’ D’UN GRAND PEUPLE MAIS IL A DES CITOYENS DE MERDE COMME KINGUIRANKE’ ET… YUGU DANS SES RANGS!

  5. Selon le journal ‘’ le Procès-Verbal’’, le Chef d’Etat de la transition, le colonel Assimi Goïta, avait donné un ultimatum de 48 heures au policier –fugitif pour se plier à la volonté de la justice.

    C’est de la récupération ridicule. S’il faille qu’un individu, fût-il flic, défie l’Etat jusqu’à son sommet, alors le Malikoura tant prôné n’annonce rien de bonne augure. D’ailleurs, la seule reddition ne suffit pas, il faut investiguer sur cette affaire rocambolesque, et en punir promptement tous les auteurs et leurs complices sans exception. Il y va de la miette de crédibilité qui reste à l’Etat.

    Pensées rebelles.

    • ASSIMI FAIT DU CINEMA! IL A FAIT DEUX COUPS D’ETAT!!!!!!! IL DOIT SE DONNER 48 HEURES POUR SE RENDRE! OUBIEN?

      • En tout cas, le coup d’État est un crime IMPRESCRIPTIBLE. Donc le procureur général de la cour suprême a de la pâte à modeler s’il en a le courage… C’est clair qu’on ne peut pas monter sur l’arbre avec son pantalon troué pour se moquer des autres.

        Pensées rebelles.

  6. Bien joué Assimi

    Bravo !!!

    Dommage que tu ai du intervenir toi meme

    Le ministre de la protection civile il sert a quoi!

    On a du boulot niveau refondation en effet

    • Mon frère, si le directeur général de la police ne peut pas régler ce petit problème d’indiscipline, il n’a aucune raison d’exister. Celui qui veut jouer les “Rambo” connaît le chemin du Nord où Amadou Kouffa et Iyad Ag Aly terrorisent la nation. Attention à la propagande !

      Pensées rebelles.

      • Amadoun Kouffa et Iyad Ag Ghaly que la justice malienne refuse de poursuivre quand même. C’et curieux, non?

  7. Aucune discipline, aucun respect pour le peuple… toujours à servir les minables politichiens…
    Qu’il aille en prison avec son donneur d’ordre !

  8. Il n’avait pas d’autres choix.
    Les gardiens de prison ont ete plus intelligents que les policiers.Ils n’ont pas voulu l’affrontement qui pouvait creer une nouvelle crise dans notre pays.
    Quand aux policiers je dirai que la plupart ignore les lois les plus elementaires de notre pays.
    Quand tu les vois sur la photo se tapant la poitrine pour un acte minable.

  9. Voici ce que nous avions dit des le debut, le Commandant Samake doit se rendre a la justice de son pays, il n’a pas d’autre choix etant un officer de la police Malienne il doit suivre la lioi de son pays. BRAVO, nous lui disons de dire toute la verite a la justice de son pays car nous savons tous qu’ il a suivi des ordres et nous voulons savoir de qui? Boubou, IBK, Moussa Diawara, Salifou, Dahirou, Mbemba? Qu’il nous dise le nom et puis il sera libre et rehabilite!

  10. Cet officier de police serait désormais en détention préventive dans les locaux de la Brigade d’investigation judiciaire du Camp1 de Bamako.

    Ça sent bien la foutaise royale à l’autorité du juge instructeur de la procédure. Son mandat de dépôt l’a envoyé à la MCA d’où il s’est évadé, mais c’est au camp N°1 de la Gendarmerie qu’il ira se rendre comme s’il s’était perdu dans Bamako… Sacrée fatuité !

    Pensées rebelles.

  11. Un vrai patriote, un vrai homme ! Il s’est rendu, non pas par peur mais pour éviter l’irréparable, mais les flagorneurs trouveraient le contraire.

    • Si le patriotisme c’est a priori donné l’ordre de tuer de pauvres citoyens qu’il est sensé protéger, alors vous avez une lecture doublement conne de la vie.
      Réfléchissez un peu avant de vomir de bêtises!!!

      • Est-ce que c’est lui qui a donné l’ordre, Vérité ? Les donneurs d’ordre dorment tranquillement chez eux et ont voulu faire de lui un mouton de tabaski. C’est tout. Un commandant forsat ne peut pas faire sortir ses hommes sans avoir reçu d’ordre. De même que les jeunes ne seraient pas sortis pour aller saccager les biens publics et privés, brûler des routes construites grâce à l’argent du contribuable s’ils n’y avaient pas été poussés par des politicards tocards de l’arène politique et le faux imam Mhamoud Dicko.
        Je répète ma question : Pourquoi, jusqu’à ce jour, la justice malienne n’a pas ouvert de poursuite contre Iyad Ag Ghaly et Amadoun Kouffa, lesquels ont massacré des centaines de Maliens, hommes, femmes, enfants, militaires ? Qui les couvrent ? Pourtant ces criminels figures sur la liste noire de la communauté internationale. Répondez, Vérité, si vous une sincèrement l’ombre d’une quelconque vérité.

        • Si il était sùr qu’il n’a pas donné l’ordre de tués pourquoi il a quitté la maison d’arrêt illégalement ?

      • Insulter est le propre des ceux qui ne peuvent pas penser. On voit bien que vous n’êtes pas fait pour la pensée.

  12. Timely decisions made are good for Mali plus governance in Mali. At this point there is belief by all sides this criminal condition will be properly managed. Unfortunately my personal belief is ex FORSAT Commander Oumare Samake’ is being made scapegoat for carrying out evil plus deadly orders of superior official of IBK government. If yes, true perpetrator is official of IBK government that gave order. Is it Boubou Cisse or IBK or Karim Keita or someone else? All foregoing are free. Some are residing in foreign nations while some stay in Mali. Let truth be told .
    We appreciate good decisions made on this day. We hope Good decisions making become contagious among Malians.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here