Mali : sans esprit de tolérance, difficile d’arriver à la paix

13

De son éclatement en 2012 jusqu’à nos jours, la crise malienne a fait de nombreux morts malgré la présence des partenaires militaires auprès du Mali. Des citoyens trouvent cette situation incompréhensible alors qu’un véritable travail d’autocritique s’impose à tous.

maliweb.net Depuis 2012, on assiste à la cancérisation du Mali. Du nord du pays, la crise sécuritaire s’est vite étendue, vers 2015, sur le centre, notamment la 5erégion (Mopti) avant d’envahir Ségou, la 4e région. Depuis quelques années déjà, on assiste également à l’infection des régions du sud.

Au 1er décembre 2020, la Minusma dressait un bilan de 182 civils tués, 175 blessés et 163 civils enlevés au Mali, uniquement au cours du dernier trimestre de l’année 2020.

À Kayes, 1re région administrative du pays, on a également assisté, ces dernières années au réveil du vieux démon de « l’esclavage par ascendance ». En 2019, dans cette région, au moins 110 personnes, principalement des femmes et des enfants, ont fui cette pratique dans leur village pour se réfugier à Diéma, une autre localité de la zone. Dans la région de Sikasso aussi bien de Koulikoro, des attaques sont de plus en plus signalées.

Les civils semblent pourtant les plus grandes victimes de cette crise multidimensionnelle. Dans son Plan de réponse humanitaire 2021, le Bureau des Nations-Unies pour la Coordination des Affaires humanitaires (OCHA) au Mali laissait comprendre que le nombre de réfugiés maliens dans les pays voisins s’élevait à 142 000 personnes. Quant aux déplacés internes, leur nombre s’élevait à 333 000 personnes.

Toutes ces situations sont tributaires de cette crise sécuritaire, qui coupe le sommeil aux populations des zones de conflit en les privant des besoins : alimentation, habitats, santé, éducation, etc.  Ces crises ont détérioré davantage les valeurs du vivre-ensemble au Mali.

Face à cette situation persistante dans le pays, beaucoup de citoyens, au lieu de privilégierl’auto-examen critique,s’en prennent plutôt à des étrangers (des partenaires militaires du Mali) qu’ils accusent d’être à l’origine de ces conflits. Le vendredi 26 mars dernier, une grande mobilisation a regroupé des milliers de personnes à Bamako pour demander le départ des forces étrangères, notamment la France. Une mobilisation qui n’était d’ailleurs pas à sa première fois. Les citoyens à la base de cette mobilisation attribuent à ces forces étrangères une volonté politique de défense des intérêts de leur État et non pas le retour de la sécurité au Mali.

Certes, ces forces étrangères pourraient traduire une tentative de « recolonisation », mais ce qu’il ne convient pas d’oublier non plus, c’est que lorsque le mur est fissuré, les margouillats l’y pénètrent pour en faire un lieu de refuge.

L’une des causes cardinales de cette crise sécuritaire au Mali est la dislocation du tissu social. Une fois que l’individualisme prend le pas sur la défense de la chose commune, il est évident de s’attendre à des querelles intestines. « Les meilleures des créatures parmi nous seront celles qui vivront dans l’Amour et la Charité et dans le respect de leur prochain. Droites et lumineuses, elles seront comme un soleil qui se lève et qui monte droit vers le ciel », indique le Sage de Bandiagara, Tierno Bokar, rapporté par Amadou Ampaté Bâ. Cet « Amour » et cette « Charité », qui conduisent au règne de la tolérance, sont un chemin d’or vers l’acceptation des autres.

Ce ciment du vivre-ensemble est pourtant ce qui manque dans cette société malienne depuis belle lurette. Une société marquée davantage par l’individualisme, l’hypocrisie, l’injustice, l’inégalité et par ricochet la « médiocrité ». Comment vivre-ensemble, éviter des intrusions, si les citoyens eux-mêmes ne réussissent pas à consolider les liens sociaux en transcendant leur égo. Il suffit de jeter un regard rapide sur les grandes familles qui ont jadis fait la force de ces sociétés. Aujourd’hui, elles sont quasiment toutes disloquées. Sûrement que c’est la faute à l’autre aussi !

Au lieu des sempiternelles accusations des autres dans nos maux, il est temps que les Maliens se soumettent à une autocritique « sans complaisance ». Lorsque les uns et les autres réussiront à accepter leurs frères et sœurs malgré leur différence, le pays pourrait dénouer avec les crises qui l’étouffent.

« La paix n’est pas un vain mot, mais un comportement », disait l’ex-président ivoirien Houphouët Boigny. Sans esprit de tolérance entre les citoyens, il sera difficile d’arriver à une paix durable. Pour parler comme l’ancien ministre malien, Ousmane Sy, la « solution à la crise malienne » est entre les mains des Maliens.

Fousseni Togola /maliweb.net

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. Sangare a parfaitement raison!!!!

    Sangare 29 Mar 2021 at 20:55 ;

    “… TANT QU’ON ACCEPTE D’AGIR DANS LE CADRE DES FRONTIÈRES TRACÉES QU’ON APPELLE MALI,ON EST MANIPULÉ PAR LE PAYS QUI NOUS A MIS DANS CE CADRE.
    On ne peut être maître de son destin que si on arrive à réaliser l’union africaine… ” …///…

    BAMANKE!!!!

    IL N EST PAS TROP TARDS , PAS DU TOUT!!!! IL FAUT UNE GENERATION DECISIVE, MEME PAS DES DIRIGENTS DECISIFS MAIS UNE POPULATION QUI COMPREND LES VRAIS PROBLEMES, QUE SONT LA MISE EN BOITE SPIRITUELLE ET LA MISE EN BOITE PHYSIQUE QUE SONT LES RELIGIONS ET LES FRONTIERES SUCCESSIVEMENT.

    SNAGARE A TOUCHE ICI UN PROBLEME A RESOUDRE PAR LES GENERATIONS PRESENTES, CAR LA DIVISION A ETE EFFECTUE PAR DES GENERATIONS PASSEES QUI SONT TOUTES MORTES AUJOURDHUI. NOUS POUVONS CHANGER LEUR MALFAITS ET REORIENTER NOTRE DESTIN, PLUS CLAIREMENT NOUS AFFIRMER COMME UNE COMMUNAUTEE UNIQUE ET INDIVISIBLE OU LES NOIRS RESTENT SUR LEUR CONTINENT MAITRE!

    🙂 MALIEN, BURKINABE, EGYPTIEN, TCHADIEN SUD AFRICAIN SENEGALAIS CENTRAFRICAIN N EXISTENT QUE DANS NOS SUBCONSCIENTS MANIPULES, A NOUS DE DETRUIRE LA DOMINATION MENTALE IMPOSEE PAR LES FILS D ABRAHAM… 🙂

  2. Sangare 29 Mar 2021 at 20:55 ;

    “… TANT QU’ON ACCEPTE D’AGIR DANS LE CADRE DES FRONTIÈRES TRACÉES QU’ON APPELLE MALI,ON EST MANIPULÉ PAR LE PAYS QUI NOUS A MIS DANS CE CADRE.
    On ne peut être maître de son destin que si on arrive à réaliser l’union africaine… ” …///…

    :
    L’Union Africaine…, il fallait la faire bien avant la pénétration des envahisseurs venus nous imposer leur Religion et emporter des Frères de nos ancêtres pour aller leur servir d’esclaves.
    L’Union Africaine…, il fallait la faire avant l’arriver des Européens…, venus conquérir de nouveaux territoires comme si les Êtres Humains qui étaient déjà là n’en n’étaient pas et donc ne comptaient… Ils soumettaient alors les ” rois ” et emporter aussi des Frères de nos ancêtres pour aller servir d’esclaves aux Blancs et faire les fortunes de Familles Européennes et Américaines.
    L’Union Africaine…, il fallait la faire pendant la colonisation pour qu’ils ne morcellent pas nos territoires à leur guise au gré de leurs intérêts.
    Avant l’arrivée des envahisseurs, chaque Ethnie avait son petit territoire. Ainsi, à l’époque une dizaine de villages pouvaient constituer un pays, un ” ÉTAT “. Et quand un petit ” ÉTAT ” était attaqué par un envahisseur bien équipé le petit ” ÉTAT ” en question était dans l’impossibilité de résister.
    Eh bien, c’est encore le cas aujourd’hui. Quand un de nos ÉTATS est confronté à un conflit armé intérieur ou confronté à une agression venant de l’extérieur, nous avons besoin de l’intervention des anciens colons pour venir nous rétablir la paix.
    L’UNION AFRICAINE existe. Maintenant, il faut la rendre utile et efficace.

    Et encore une fois L’ennemi du Mali, ce n’est pas la France.
    Ceux qui font du mal à notre pays actuellement, ce sont des Maliens qui se croient supérieurs aux autres citoyens Maliens.
    Ceux qui font du mal à notre pays actuellement, ce sont ceux qui se rebellent contre l’ÉTAT Malien et qui combattent notre armée, aidés en cela par des mercenaires.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  3. Sangare 29 Mar 2021 at 20:55 ;

    “… TANT QU’ON ACCEPTE D’AGIR DANS LE CADRE DES FRONTIÈRES TRACÉES QU’ON APPELLE MALI,ON EST MANIPULÉ PAR LE PAYS QUI NOUS A MIS DANS CE CADRE.
    On ne peut être maître de son destin que si on arrive à réaliser l’union africaine… ” …///…

    :
    L’Union Africaine…, il fallait la faire bien avant la pénétration des envahisseurs venus nous imposer leur Religion et emporter des Frères de nos ancêtres pour aller leur servir d’esclaves.
    L’Union Africaine…, il fallait la faire avant l’arriver des Européens…, venus conquérir de nouveaux territoires comme si les Êtres Humains qui étaient déjà là n’en n’étaient pas et donc ne comptaient… Ils soumettaient alors les ” rois ” et emporter aussi des Frères de nos ancêtres pour aller servir d’esclaves aux Blancs et faire les fortunes de Familles Européennes et Américaines.
    L’Union Africaine…, il fallait la faire pendant la colonisation pour qu’ils ne morcellent pas nos territoires à leur guise au gré de leurs intérêts.
    Avant l’arrivée des envahisseurs, chaque Ethnie avait son petit territoire. Ainsi, à l’époque une dizaine de villages pouvaient constituer un pays, un ” ÉTAT “. Et quand un petit ” ÉTAT ” était attaqué par un envahisseur bien équipé le petit ” ÉTAT ” en question était dans l’impossibilité de rester.
    Eh bien, c’est encore le cas aujourd’hui. Quand un de nos ÉTATS est confronté à un conflit armé intérieur ou confronté à une agression venant de l’extérieur, nous avons besoin de l’intervention des anciens colons pour venir nous rétablir la paix.
    L’UNION AFRICAINE existe. Maintenant, il faut la rendre utile et efficace.

    Et encore une fois L’ennemi du Mali, ce n’est pas la France.
    Ceux qui font du mal à notre pays actuellement, ce sont des Maliens qui se croient supérieurs aux autres citoyens Maliens.
    Ceux qui font du mal à notre pays actuellement, ce sont ceux qui se rebellent contre l’ÉTAT Malien et qui combattent notre armée, aidés en cela par des mercenaires.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  4. La solution entre les mains des maliens????
    Le Mali est il isolé du reste du monde???
    La france ramene les SÉPARATISTES à KIDAL,installe l’ONU pour faire croire à un conflit entre le Nord et le Sud,son président insiste qu’on organise précipitamment les élections afin de placer son laquais,on pense que la solution est entre les mains des maliens?
    TANT QU’ON ACCEPTE D’AGIR DANS LE CADRE DES FRONTIÈRES TRACÉES QU’ON APPELLE MALI,ON EST MANIPULÉ PAR LE PAYS QUI NOUS A MIS DANS CE CADRE.
    On ne peut être maître de son destin que si on arrive à réaliser l’union africaine.
    Les maliens n’ont d’autres solutions que de se révolter contre la france.
    Si cest ça la solution entre les mains des maliens,on peut être d’accord.
    Les maliens ne peuvent trouver la solution que si leur pays est souverain.
    C’EST DANS LA SOUVERAINETÉ QUE LES MALIENS PEUVENT SE PARLER,SE PARDONNER,S’UNIR.
    C’est une illusion de croire qu’on a la maîtrise de notre ÉTAT
    Il est sous l’autorité de la france depuis son intervention.
    Ceux qui animent notre ÉTAT exécutent les instructions de la france.
    Seule la pression populaire peut dissuader la france.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  5. LE RACISME MODERNE!
    L ESCLAVAGE MODERNE!
    L EXPLOITATION MODERNE!

    CES TROIS ONT LEUR SOURCE UNIQUE DANS LES RELIGIONS ABRAHAMIQUES!

    IL N YA PAS DE JUDAISME SANS ESCLAVES!
    IL NY A PAS DE CHRISTIANISME SANS ESCLAVES ET COLONISES!
    IL NY A PAS D ISLAM SANS ISLAMISES-ESCLAVAGISES!

    🗿VOUS VOULEZ TROUVER DES SOLUTIONS AUX PROBLEMES SOCIETALES COMME LE RACISME, L ESCLAVAGE, CREUSEZ DANS LES RELIGIONS ABRAHAMIQUES POUR LES DERACINER! 🗿

  6. LE MALI, L AFRIQUE, L HUMANITE (DANS L HYPOCRISIE ABRAHAMIQUE)! KAAFEIYA KA FISAH NI SILAMEYA YEH!

    PARTOUT OU IL YA UNE DES RELIGIONS ABRAHAMIQUE, LABAS IL YA UN ESCLAVAGE ABRAHAMIQUE, UN RACISME ABRAHAMIQUE, UNE HYPOCRISIE ABRAHAMIQUE, UN SYSTEME DE DEBILISATION ABRAHAMIQUE, LA GUERRE SANS FIN POUR SOUMETTRE, POUR EXPLOITER, POUR SE METTRE EN DIEU!

  7. Although concepts article present are well intended they are somewhat outdated or misaligned for this world that is technologically developed plus overcrowded to extent that in order for world to survive it need reduce it population by half over next twenty years. Under that controlling circumstance very much like international plus national terrorists are doing members of developed world are seeking to find places greater number of people originally from their community may survive.
    Africa is terribly under populated in relation to world as whole but even more under developed thereto is prime target for invasion plus takeover by various clever methods. Even more alarming governments of numerous African nations appear mentally plus physically broken as evidenced by former President IBK who like a child turned Mali security over to it’s former colonizer who again seek to control, plus populate developed Mali with it’s people. We are far deeper into Negroid genocide as opposed to believed. In fact we at crossroads where we either do or die. We have to continue military buildup with intent of goal making successful no stone unturned all African planned plus conducted offensive against terrorists of Sahel certain.
    In regard to correct concept charity, tolerance plus love is great but conditions it formerly existed under should be revealed so that today’s requirements do not appear under total circumstance to be perversion. That charity, tolerance plus love spoken of existed under compliance to Islamic law with those of power enforcing law plus perceiving what is relevant as they desire. It was not charity, tolerance or love at all it was small bribe in most cases for those who complied to Islamic law as those in authority set with that law application plus enforcement varying as those in authority desire. That method fueled corruption plus immunity for corruption that led Mali to lack military withal to defeat terrorists moment they set foot in Sahel. That failure is proof of incompetent leadership that will exist unto Mali plus nations of Sahel have withal to defeat terrorists plus do. There is no alternative only trickery to get citizens to believe their is alternative so that terrorists may grow stronger plus more capable of quickly conquering Negroid Sahel led nations thereof obligating other foreign military to move in defeat terrorists plus populate Sahel nation’s with citizens from foreign nations that thereto will avoid being considered in population reduction that need take place in foreign nations for world to survive .
    Correct concept is complete security subduing terrorists throughout Mali plus Sahel plus establishment, enforcement of Rule of Law to same degree for all, independent corruption monitoring plus law enforcement agency bound by law free of presidential or government control plus immediate end to asinine practice of immunity for corruption by government officials. Immunity for corruption is one of more destructive practices we have acquired from Islamic culture plus religion. Adherence to that practice have led us to be of most undeveloped plus security incapable nations in world. If we are sane plus love our children having life we need stop that practice now.
    Of course as it appear European plus American intentionally allowing terrorists to escape war in Iraq, Syria plus
    Afghanistan is dominant contributor to our terrorists problem plus cause not to have those parties lead planning or application of our war actions however, we should not eliminate those parties carrying out useful beneficial war actions unto we are capable of fulfilling all requirements of no stone unturned military offensive with All African military. This war have years to go. It was most easy to win in 2012 offensive before we sat plus waited for terrorists military buildup as french led war actions in our behalf stupidly ordered. Stupidity should be pointed out publicly with hope of reducing likelihood of it happening again.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  8. Eh … bon … comme d’habitude il y a un écart entre l’article et le titre sinon comment peut-on voir un déficit de tolérence dans un pays où on peut détourner des milliards de Francs destinés à la défense, ou à la santé et laisser les gens mourir et ne jamais repondre devant la loi ?

    Comment peut-on parler de manque de tolérence dans un pays où on peut dévaliser les services des Douanes, des Trésors, assassiner des dizaines des personnes, voler, violer et ne même pas être jugé ?

    Où est l’intolérence quand on peut assassiner en plein jour une pauvre Dame à l’intérieur même de la Présidence de la République et ne pas être inquieté par la loi ?

    On ne peut pas parler de manque de tolérence quand en cette ère du numérique on peut encore réduire son prochain en esclavage comme aux moyen-âge sans répondre devant la loi.

    Moi je rammerais à contre-courant de cet analyse pour dire que le developpement du Mali passe par une tolérence zéro et une impunité zèro. 💡💡💡💡💡

    • Yougo, en effet voler est un manque de tolerance car comme tu le dis tu prends ce qui ne t’appartient pas de ce qui appartient a tout le monde, c’est un act de corruption donc d’intolerence car si tu ne volais pas il y aura assez pour tout le monde afin de vivre une vie descente!

  9. ERRATUM ;
    ” … À Kayes, 1re région administrative du pays, on a également assisté, ces dernières années au réveil du vieux démon de « l’esclavage par ascendance ». En 2019, dans cette région, au moins 110 personnes, principalement des femmes et des enfants, ont fui cette pratique dans leur village pour se réfugier à Diéma, une autre localité de la zone… ” …///…
    :
    C’est pas un réveil du vieux démon de « l’esclavage par ascendance ». Puisqu’il n’était pas en sommeil. Il a toujours existé dans les Zones rurales de la Région de Kayes… Ce qui est nouveau, c’est plutôt un éveil des consciences dans certaines Familles de victimes de l’esclavage par ascendance.
    Il appartient maintenant aux continuateurs de l’esclavage de faire leur auto-examen critique. De comprendre que nous ne sommes plus au XII ème siècle…, que nous sommes au XXI ème siècle et que le monde a évolué. Il n’y a plus qu’au Mali où on assiste encore à une absurdité pareille.
    ” … Comment vivre-ensemble, éviter des intrusions, si les citoyens eux-mêmes ne réussissent pas à consolider les liens sociaux en transcendant leur égo… ”
    Les partisans de l’esclavage par ascendance ne veulent tout simplement pas perdre leurs privilèges et avantages jusque là ” dus ” à leur ” rang “. S’ils n’ont plus ces privilèges et ces avantages…, ils ne se sentiraient plus rien…, à se retrouver traités au même pied d’égalité que ceux qui sont selon eux, censés leur être inférieurs.
    Quant à la crise au NORD du pays… Ce serait aussi une prise de conscience qu’il faudrait… A savoir , que les séparatistes comprennent qu’avoir la peau blanche ne donne pas un droit de supériorité sur ceux qui ont la couleur de peau noire ou moins claire. Une fois que chacun de nous aura accepté ce fait, UN VIVRE ENSEMBLE sera possible au Mali.
    L’ennemi du Mali, ce n’est pas la France.
    Ceux qui font du mal à notre pays, ce sont des Maliens qui se croient supérieurs aux autres citoyens Maliens.
    Ceux qui font du mal à notre pays, ce sont ceux qui se rebellent contre l’ÉTAT Malien et qui combattent notre armée, aidés en cela par des mercenaires.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  10. ” … À Kayes, 1re région administrative du pays, on a également assisté, ces dernières années au réveil du vieux démon de « l’esclavage par ascendance ». En 2019, dans cette région, au moins 110 personnes, principalement des femmes et des enfants, ont fui cette pratique dans leur village pour se réfugier à Diéma, une autre localité de la zone… ” …///…

    :
    C’est pas un réveil du vieux démon de « l’esclavage par ascendance ». Puisqu’il n’était pas en sommeil. Il a toujours existé dans les Zones rurales de la Région de Kayes… Ce qui est nouveau, c’est plutôt un éveil des consciences dans certaines Familles de victimes de l’esclavage par ascendance.
    Il appartient maintenant aux continuateurs de l’esclavage de faire leur auto-examen critique. De comprendre que nous ne sommes plus au XII ème siècle…, que nous sommes au XXI ème siècle et que le monde a évolué. Il n’y a plus qu’au Mali où on assiste encore à une absurdité pareille.

    ” … Comment vivre-ensemble, éviter des intrusions, si les citoyens eux-mêmes ne réussissent pas à consolider les liens sociaux en transcendant leur égo… ”

    Les partisans de l’esclavage par ascendance ne veulent tout simplement perdre leurs privilèges et avantages jusque là ” dus ” à leur ” rang “. S’ils n’ont plus ces privilèges et ces avantages…, ils ne sentiraient plus rien…, à se retrouver traités au même pied d’égalité que ceux qui sont selon eux, censés leur être inférieurs.
    Quant à la crise au NORD du pays… Ce serait aussi une prise de conscience… A savoir , que les séparatistes comprennent qu’avoir la peau blanche ne donne pas un droit de supériorité sur ceux qui ont la couleur de peau noire ou moins claire. Une fois que chacun de nous aura accepté ce fait, UN VIVRE ENSEMBLE sera possible au Mali.
    L’ennemi du Mali, ce n’est pas la France.
    Ceux qui font du mal à notre pays, ce sont des Maliens qui se croient supérieurs aux autres citoyens Maliens.
    Ceux qui font du mal à notre pays, ce sont ceux qui se rebellent contre l’ÉTAT Malien et qui combattent notre armée, aidés en cela par des mercenaires.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  11. TOUT CE QUI SE FAIT EN SOCIETE DOIT ETRE RECIPROQUE ET ACCEPTE COMME EGALITAIRE! EN RELATIONS ISLAMIQUES IL YA UNE CONDESCENCE QUI FINIT DANS L INTOLERANCE INFINIE.

    LE MUSULMAN OCCUPE CONSTAMENT LE TERRAIN ET AGGRESSE LE VOISIN.

  12. Togola, merci pour cette analyse claire et honnete, la tolerance n’existe malheureusement pas dans la societe Malienne, l’individualisme est trop pousse, accepter l’autre est pas dans nos coutumes et notre education. Regardes comment les ethnies au Mali s’entre dechirent et cherchent a s’entre dominer l’une l’autre, le communautarisme a pris le dessus ce sont les Dogons contre les Peulhs, ou les Soninke contre les Peulhs, et nous voyons meme des Banques Soninke apparaitre sur le marche! En effet la notion d’union ou de nation, ou de bien commun ont disparu. Au Mali c’est la societe qui dicte la facon de vivre et pas l’ETAT, alors ne soyons pas surpris de nous retrouver recoloniser un jour ou par la France ou par les pays Arabes ou simplement dechiquete comme pays entre les differentes ethnies! L’avenir de ce pays est sombre car ses memes enfants charognards volent au dessus de son corps!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here