Assemblée générale ordinaire du CNOSM : Le satisfecit des fédérations pour un exercice moral de conformité à la gouvernance vertueuse du sport

1

Le Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM) a tenu son Assemblée générale ordinaire (AGO) samedi dernier (3 décembre 2022) à son siège, à la cité ministérielle. Présidée par Habib Sissoko, la cérémonie d’ouverture de cette session a enregistré la présence des représentants des Fédérations sportives nationales, du président de l’Association des journalistes sportifs du Mali (AJSM), des partenaires… On notait également la présence de Mme Kéita Aminata Maïga, présidente de l’Académie nationale olympique du Mali.

«Nous n’avons pas d’observation et nous vous félicitons pour la qualité des documents présentés… Merci pour tout ce que vous faites pour les fédérations. Nous sommes ensemble et les fédérations me chargent de vous rassurer de leur soutien…» ! Tel est le verdict des Fédérations sportives nationales après l’examen minutieux et l’adoption des documents soumis à leur appréciation à l’occasion de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) du Comité national olympique et sportif du (CNOSM) tenu samedi dernier (3 décembre 2022).

A la fin de la session, les participants ont tenu à adresser des remerciements et des félicitations au président Sissoko et à son équipe dans une déclaration lue par leur porte-parole, M. Adama Mariko (Fédération malienne de karaté). Elles ont été remerciées à leur tour par le président du CNOSM pour «le travail accompli».

Le président Habib Sissoko (au centre) lors des travaux de l’Assemblée générale ordinaire (exercice 2021) du CNOSM tenue le 3 décembre 2022

«Pour le sport malien, l’année 2021 a évolué entre l’espoir et le doute. L’espoir de pouvoir atténuer le tourment de la pandémie de la Covid-19, mais aussi le doute d’avoir cru à notre solidarité infaillible alors que la perfide instabilité demeure un défi majeur pour nos associations», a souligné Habib Sissoko, président du Comité exécutif du CNOSM, dans son discours d’ouverture.

Il a ensuite invité les participants à «parcourir ce qui fut votre œuvre au fil d’une année». Et cela «du meilleur apprentissage de la gouvernance associative à la synthèse financière, en passant par l’accompagnement des partenaires et les traces de la mission marketing et communication». Et de poursuivre, «aujourd’hui nous avons la mission de parachever notre engagement, à savoir : mettre nos statuts en conformité avec les dispositions des statuts-types… La loi régissant les activités physiques et sportives a investi notre association du statut de juge des litiges sportifs. Nous nous en réjouissons. La Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) est créée et sera bientôt à votre dispositions».

Par le quitus donné aux différents rapports, a souligné Habib Sissoko, «vous administrez la preuve que vous êtes les maîtres du jeu. Cela me remplit de fierté. Je suis honoré d’avoir conduit la session annuelle dans l’esprit du dialogue». Il a souhaité que la prochaine AGO soit préparée avec «la même clairvoyance et la même sagesse» vous en tirant profit de «l’utile expérience» acquise. Il a appelé le Mouvement national olympique et sportif à l’union sacrée face aux «défis de demain» que sont «la cohésion de notre association» et la participation au grand rendez-vous de la jeunesse du monde : les Jeux Olympiques «Paris 2024» (France). Nous avons besoin d’une énergie renouvelée pour réussir cela. Nous le ferons ensemble dans l’entente et la solidarité. Nous le ferons ensemble grâce à un esprit de responsabilité et d’engagement».

Cette assemblée générale ordinaire a été rehaussée par la présence de l’ancienne Première dame et présidente de l’Académie nationale olympique du Mali, Mme Kéita Aminata Maïga. Cette présence a beaucoup réjoui le président Habib Sissoko qui a tenu à rappeler que Mme Kéita «s’est toujours battue pour l’olympisme au compte duquel elle a toujours brillamment et dignement représenté le Mali».

Il faut rappeler que, dans son discours d’ouverture, le président du CNOSM n’a pas manqué d’adresser les remerciements de la famille du sport et de l’olympisme au ministre de la Jeunesse et des Sports (Chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne), M. Mossa Ag Attaher, pour «la constance de son engagement et son adhésion à l’idéal olympique». Il a aussi rendu hommage à l’AJSM pour «sa contribution dans le renforcement et le partage des idéaux de l’olympisme».

Profitant de l’occasion, Habib Sissoko a également manifesté sa reconnaissance aux sponsors, particulièrement à Moov Africa Malitel (sponsor officiel du CNOSM) et Orange-Mali (sponsor officiel du football et du basket-ball) «devenus les adeptes de la religion sport». En effet, a-t-il rappelé, grâce à leur soutien l’olympisme peut constituer, comme le disait le Baron de Coubertin, «une école de pureté morale dans un monde actuel menacé de toutes parts de périlleuses déchéances» !

Une philosophie à laquelle adhère le CNOSM par l’organisation régulière des AGO (conformément à l’article 21 de ses statuts) que le doyen Papa Oumar Diop a défini comme exercice moral de conformité à la gouvernance vertueuse du sport !

Moussa Bolly

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here