Fédération Malienne de Tir Sportif (FEMATIR) : “Discipliner l’utilisation des armes au Mali’’

0

Dirigée par le Colonel Major Nèma Sagara, la Fédération malienne de tir sportif (FEMATIR) a lancé ses activités le dimanche 04 décembre 2022, aux champs de tir de l’école nationale de Police. La cérémonie était présidée par le représentant du Premier ministre par Interim, Mahamoud Kassogué, ministre de la justice et des droits de l’homme, garde des sceaux. L’objet était de sensibiliser sur l’importance de l’arme et de son utilisation dans les différents contextes.

Dans son mot de bienvenue, la maire de la commune III du District de Bamako, Mme Djiré Mariam Diallo, a eu une pensée pieuse pour tous les militaires et civils tombés sur le champ de l’honneur pour la défense de la patrie. Elle a souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Cette activité, selon elle, revêt une importance capitale. “C’est un sport spécial que nous allons découvrir”. L’administration communale exprime son accompagnement pour les activités visant la préservation de la santé des populations.

la Fédération Malienne de Tir Sportif, en abrégé FEMATIR, selon sa présidente, Colonel-major Nèma Sagara, est une toute nouvelle fédération régulièrement créée le 27 janvier 2021, suivant Agrément n°021-021 de la Direction Nationale des Sports et de l’Éducation Physique. Le tir sportif est un sport individuel qui consiste à envoyer, au moyen d’une arme à air comprimé, à plomb, à feu ou à arbalète, un projectile sur une cible, le plus précisément possible dans le but de toucher le centre de celle-ci afin d’obtenir le maximum de points. “Le tir sportif est accessible à toute personne jouissant de ses facultés psychiques et physiques, sans distinction d’âge, de sexe, de race ou de rang social. Il est d’ailleurs de plus en plus pratiqué par les femmes et les jeunes pour certaines disciplines”.

A en croire le Colonel Major Nèma, les positions et les distances de tir sont très variées et permettent à chaque tireur de s’épanouir : couché, à genoux ou debout. Les distances de tir sont fonction de la discipline et de la catégorie : dix (10), vingt-cinq (25), cinquante (50), cent (100) mètres ou même plus  “ Il est important de souligner que les armes à feu utilisées dans le tir sportif au niveau de la FEMATIR sont des armes de la 5ème catégorie y compris les fusils à air comprimé ”. Nèma Sagara a également précisé qu’une arme n’est dangereuse que lorsqu’elle se retrouve entre les mains d’un profane “C’est pourquoi, à la FEMATIR, nous mettons un accent particulier sur la sensibilisation de l’importance de l’arme et de son utilisation dans les différents contextes”, a expliqué le Colonel-Major.

Après avoir donné le coup d’envoi par un tir au pistolet, le ministre de la justice, garde des sceaux, Mahmoud Kassogué, dira que le Tir sportif contribue fortement à l’émergence de citoyens modèles, pétris de valeurs, disciplinés, responsables, conscients de leurs gestes et de leurs faits, donc susceptibles de contribuer activement à l’édification du Mali nouveau et du Maliden nouveau.

Outre la prestation des danseurs de masques dogons, l’assistance a eu droit à des démonstrations faites par des tireurs expérimentés de tirs: à la carabine avec ou sans lunettes, au pistolet, de vitesse, au plateau ou à balle trappe, à l’arbalète, de tir féminin, au para tir, à l’école de tir,

A noter que la FEMATIR est dirigée par un bureau composé de dix (10) personnalités dont le Pr Samba Sow, le Colonel Abass Dembélé, Amadou Madani Tall, entres autres. De sa création à ce jour, la FEMATIR compte 27 membres et recouvre plusieurs disciplines.

Bintou DIARRA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here