Mali : le Club RFI de Bandiagara ambitionne de promouvoir la paix et la cohésion sociale à travers le football

1

Dans le but de promouvoir la paix et la cohésion sociale,  le Club RFI de Bandiagara a organisé le jeudi  08 avril au stade Ouezzin Coulibaly un match de gala de football entre  représentants des organisations de Tabital Pulaaku et l’équipe de Bandiagara. C’était sous l’égide de la représentante du ministère de la Réconciliation Nationale, Fatoumata Bintou Sangaré,
Le match de gala de football pour la paix et la cohésion sociale a pour objectif de mettre à contribution les représentants des différentes communautés de Mopti présentes à Bamako pour promouvoir la cohésion et la paix dans la région. Selon le président du Club Rfi de Bandiagara, Motié Dara, au-delà d’un match de football, cette rencontre est un élan de cohésion, de paix, de vivre ensemble qui permet d’unir et réunir autour du ballon.
Un avis largement partagé par le Premier Conseiller de l’Ambassade de l’Union Européenne, Michel De Knoop. Celui-ci a affirmé que la jeunesse malienne peut apporter des solutions et jouer pleinement son rôle dans la restauration du vivre ensemble. Au-delà de l’aspect purement sportif, Michel De Knoop a indiqué que le tournoi de Bandiagara a été l’occasion d’avoir des échanges culturels entre jeunes d’une même région qu’ils ne connaissent pas forcément. « Les différentes communautés ont ainsi pu partager des moments de détente et mieux se connaître », a assuré.
Avant de donner le coup d’envoi de la rencontre, la représentante du ministère de la Réconciliation Nationale, Fatoumata Bintou Sangaré, a au nom du ministre Ismaël Wagué remercié les membres du Club RFI de Bandiagara pour avoir organisé ce match de gala combien important. Cette rencontre participe selon elle au renforcement de la paix, de la cohésion sociale et du vivre ensemble.
Une victoire anecdotique
La cérémonie protocolaire a laissé la place à la rencontre qui a opposé l’équipe de venue de Bandiagara (vainqueur du tournoi de Mopti) et celle composée des représentants des organisations de Tabital Pulaaku et Gina Dogon.  Un match largement dominé par l’équipe de Bandiagara beaucoup plus organisée et mieux préparée. Malgré son archi-domination aucun but ne sera marqué lors de la 1ère  mi-temps.
En 2e période, l’équipe de Bandiagara revient avec les dispositifs avec cette fois-ci la volonté de faire le verrou de la défense adverse. Durant toute la seconde partie, les joueurs Bandiagara assiègent le camp de l’équipe adverse. Ses attaquants se sont très souvent heurtés à la défense de fer de leur adversaire  qui plie mais qui ne rompt pas.
Il a fallu attendre l’ultime minute de la rencontre pour voir la défense de l’équipe mixte craquée. Oumar Traoré à la réception d’un centre venu de la droite d’une reprise de volée arrive à tromper le gardien adverse. Un but à 0. C’est sur ce score que l’arbitre Michel De Knoop, Premier Conseiller de l’Ambassade de l’Union Européenne siffle la fin de la rencontre. Une victoire qui reste anecdotique selon tous les acteurs puisque l’essentiel est ailleurs.
Pour mémoire, il faut rappeler que dans ses efforts pour l’amélioration de la cohésion sociale à travers la valorisation d’initiatives d’information, de prévention et de régulation des conflits locaux impliquant les jeunes, le PROJES a soutenu le Club RFI de Bandiagara dans l’organisation d’un tournoi de football regroupant les jeunes de différentes communautés originaires des 8 cercles de Mopti en marge des activités de la 3e édition de la Bourse de l’emploi qui s’est tenue du 26 au 28 décembre à Bandiagara.
Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. RFI est le média des bandits

    D’ailleurs se méfier de FRANCE24 est un nid à IBRAHAMOPHILES comme ZYAD LIMAM ou ALI LAÏDI!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here