Shakhtar Donetsk – Real Madrid 2-0, le Shakhtar glace le Real

0
Le Shakhtar Donetsk recevait le Real Madrid, qui devait absolument l’emporter pour continuer à croire à une qualification pour le tour suivant.

Un fond de jeu absent, pas de recrues et une scoumoune tenace au niveau des blessés. Le Real Madrid de Zinedine Zidane a la vie dure cette saison. Le club merengue doit opérer une véritable ‘Remontada’ dans son groupe, après une entame catastrophique face au Shakhtar Donetsk à domicile. Le Real retrouvait le club ukrainien ce mardi pour une revanche accessoirement et une victoire qui le replacerait dans le groupe en vue des 8es de finale, éventuellement.

Sous la neige et lors du premier acte, Madrid et Donetsk ont déçu dans le jeu. De retour dans le onze après une absence qui a fait très mal à son équipe en termes d’inspiration offensive, Benzema se jouait de Dodo sur la gauche de la surface et servait Asensio, dont la reprise butait sur le poteau gauche de Trubin, battu. Le même Turbin sollicité par Benzema quelques instants plus tard depuis l’entrée de la surface. Le Français avait bénéficié d’un joli extérieur du droit signé Modric.

Un superbe reflexe de Trubin, encore lui, permettait au club ukrainien de garder ses cages violées sur une tentative d’Asensio qui filait vers la lucarne. En face, le Shakthar ne parvenait pas à  à s’approcher des cages du champion d’Espagne, mais cela allait changer en seconde période.

le cou de semonce intervenait ainsi à la 53e minute. C’est Taison qui a failli mettre KO le Real. Il se jouait d’abord de varane avant de voir Courtois, sortir rapidement au devant de lui et mettre les jambes en opposition.

Peu avant l’heure de jeu, les locaux prenaient ainsi l’avantage contre le cours du jeu. Kovalenko voulait servir Marlos dans la surface, mais alors que Mendy interceptait, Dentinho anticipait et battait Courtois pour ouvrir le score et refrigérer les velléités offensives du Real.

Le Shakhtar se retrouvait alors virtuellement qualifié à la seconde place, derrière le Borussia M’Gladbach et devant son adversaire du jour. Une situation qui forcément, ne plaisait pas aux merengue. Mais le Shakhtar aussi avait des arguments à faire valoir. Arc-boutés devant leur défense, les Ukrainiens allaient marquer le but du 2-0 à dix minutes de la fin.

Suite à une offensive avortée signée Vinicius, l’international ukranien Solomon s’avançait et osait une maghnifique frappe de loin qui faisait mouche. 2-0, score final. Tout se jouera donc sur le dernier match pour une éventuelle qualification. Le thriller n’en finit pas…

Source: https://www.goal.com/fr

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here