Suite à l’avancée du chantier de rénovation du Stade du 26 Mars : Le ministre Ag Attaher promet le prochain match des Aigles à Bamako

0

Le jeudi 14 Octobre 2021, le ministre en charge de la Jeunesse et des Sports, Moussa AG ATTAHER, était à sa troisième visite du chantier de rénovation du Stade 26 Mars de Bamako dont les travaux, en cours depuis début Avril, en vue de l’adapter aux normes de la Confédération africaine de football. En effet, la CAF l’avait suspendu depuis le 3 mai 2021, en même temps que vingt-deux (22) autres stades à travers le continent également disqualifiés pour accueillir les matchs éliminatoires pour le mondial Qatar 2022. En réponse, le ministre Ag Attaher a engagé son département dans des travaux de rénovation en vue de se mettre à jour aux yeux du monde et permettre à l’équipe malienne de jouer ces matchs à domicile lors de cette phase éliminatoire.

C’est dans cette optique qu’il multiplie les visites de terrain et s’est retrouvé pour la troisième sur le chantier en compagnie d’une forte délégation dont le président de la Fédération malienne de football (FEMAFOTT), Mamoutou Touré dit Bavieux, des membres de son cabinet, de la direction nationale des Sports et la direction de l’entreprise en charge des travaux ‘’ Mamadou dit Sadio Samassékou BTP’’.

Pour la circonstance, Mossa Ag Attaher a laissé entendre que ces déplacements périodiques sur le chantier s’expliquent une nécessité de veiller à l’avancement des travaux de réhabilitation de l’infrastructure. «L’objectif de nos visites, c’est de nous rendre compte régulièrement de l’évolution des travaux parce que les attentes sont grandes», a-t-il déclaré, à l’issue d’environ deux heures d’inspection qui semblent lui avoir donné satisfaction. «Aujourd’hui, comme vous l’aurez remarqué, il y a eu encore des évolutions très appréciables, notamment sur tout ce qui est intérieur du stade, vestiaires, salons», s’est réjoui le ministre, expliquant au passage que sa détermination s’explique aussi par les performances de l’équipe nationale sénior et le travail extraordinaire qu’il est en train d’abattre. Allusion est ainsi faite à la première place occupée par les Aigles du Mali aux éliminatoires de la Coupe du Monde.

Le ministre Mossa Ag Attaher a par ailleurs assuré que bilan sera dressé de la nouvelle inspection afin que le Mali puisse accueillir à domicile son prochain match contre l’Ouganda. «Ce n’est pas un défi du Ministère, ni de la FEMAFOOT, c’est plutôt un défi national, une fierté nationale et c’est l’ensemble des Maliens qui seront fiers de voir leur équipe jouer ici, de la voir gagner, de la voir se qualifier pour la première fois à la coupe du monde de football» a-il-martelé.

Par rapport à la célébration de Maouloud, qui se tiendra dans quelques jours au Stade du 26 mars, le ministre Mossa Ag Attaher a lancé un appel aux organisateurs et à la population malienne. «Ce Stade est notre bien commun, c’est notre honneur, c’est notre fierté, c’est notre patrimoine; il est de notre devoir de le protéger. Chaque brique cassée dans ce stade une partie du Mali qui est cassée; nous avons tous le devoir de le protéger et de le rendre fréquentable», a-t-il déclamé avant d’assurer que toutes les dispositions sont prises pour préserver le joyau et que tout usager responsable d’un problème devrait en assumer la responsabilité.

A noter À savoir que le 26 Mars est désormais doté de caméras de surveillance intelligentes avec connexion aux téléphones portables des surveillants, de nouvelles assises installées à 60% dans la partie tribune et de chaises VIP en voie de l’être, d’une tondeuse de dernière génération pour l’entretien de ses pelouses, de salles et salons VIP totalement rénovés et désormais accessibles depuis la tribune par deux ascenseurs, de vestiaires entièrement rénovées et équipées d’une cuisine moderne, de 32 nouvelles toilettes extérieurs déjà fonctionnelles, etc.

 

Aly Poudiougou

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here