Tournoi de la paix et de la cohésion sociale à Gao : la clôture marquée par des affrontements entre des jeunes de la localité

0

La cérémonie de clôture du tournoi de la paix et de la cohésion sociale qui s’est tenue le samedi 13 mars à Gao a pris fin sur fond de bataille rangée entre les jeunes de la cité des Askia. La faute au ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, incapable de trouver une issue au bicéphalisme qui mine les regroupements des jeunes.

Loin de contribuer à la paix et la cohésion nationale comme indique son nom, le  tournoi de la paix et de la cohésion sociale organisé en grande pompe à Gao par le ministère de la Jeunesse et des Sports a été un fiasco. Il aura contribué à accentuer une fois de plus les divisions et les dissensions au sein de la couche juvénile de la cité des Askia. Puisqu’il n’est un secret pour personne que la jeunesse de Gao est écartelée depuis des mois entre différents clans. Ce qui a entraîné un bicéphalisme au sein du conseil régional de la  jeunesse et du conseil régional de la jeunesse de Gao.

En séjournant 10 jours dans la localité, le  ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, celui-là même qui écrit sur sa page Facebook, en affirmant prendre du thé Achoura avec les jeunes, n’a pas dédaigné s’impliquer à la recherche de solution. Ce qui a fait  pourrir la situation. C’est que déplorent beaucoup de jeunes de la cité des Askias. « Il connaissait l’existence du problème bien avant le début du tournoi », assure un jeune de la localité. « Nous pensons que sa venue à Gao allait être l’occasion de faire asseoir tous les protagonistes de la crise autour d’une table afin de trouver une solution idoine. Ce qui n’a pas été le cas », regrette notre interlocuteur qui estime que le silence du ministre n’a fait qu’accentuer le problème.

Selon des sources locales, la bataille arrangée entre les deux camps de la jeunesse le jour de la clôture de l’évènement  était tout sauf une surprise. Puisque la tension entre les différentes factions était perceptible depuis des jours. Ce qui a toutefois surpris plus d’un, c’est le silence assourdissant du nouveau commercial du thé Achoura, pardon, du ministre Mossa Ag Attaher, qui n’a pas dit un mot sur la question lors de son discours de clôture. Pourtant les jeunes se sont bien affrontés devant lui, rapportent des témoins.

Ce qui fait dire à beaucoup d’observateurs que le tournoi de la paix et la cohésion sociale édition 2021 n’a été que de la théâtralisation pour parler comme l’ancien Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maïga. En tout cas, l’évènement n’a pas atteint l’objectif escompté, en témoigne la bataille arrangée entre les  jeunes devant son nez et sa barbe.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here