Le Mali abritera la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest

5
Le Mali abritera la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’OuestDans 24 mois, la centrale solaire de Kita va injecter ses premiers watts dans le réseau électrique malien. Cette centrale a une capacité de 50MW. Elle est présentée comme le plus grand projet en énergie solaire en développement en Afrique de l’Ouest.

La centrale de Kita est le résultat d’une convention de concession entre le gouvernement malien et le producteur indépendant français d’énergie renouvelable, Akuo Energy. La convention concerne la construction et l’exploitation de cette centrale solaire photovoltaïque.
Selon le communiqué publié par l’entreprise, Akuo Energy, la convention, structurée sur le modèle « BOOT (Build Own Operate and Transfer), va permettre de développer et exploiter la centrale sur une durée de 30 ans via Akuo Kita Solar, la filiale locale. Période à l’issue de laquelle la propriété sera transférée à l’Etat malien. En outre, un contrat d’achat de production a été signé par la même occasion avec l’opérateur national Energie du Mali (EDM-SA) sur 28 ans.

Le projet de la centrale Kita viendra renforcer une offre énergétique qui couvre actuellement 38% des besoins nationaux. Jusqu’à la mi-octobre, le projet était évalué à 49,58 milliards de francs de CFA par le gouvernement malien en conseil de ministres,
Akuo Energy, basé à Paris, détient des filiales dans sept pays entre autres aux Etats-Unis et à Dubaï. En fin 2014, la firme a investi 1,2 milliards d’euros pour une capacité de production de 527 Mw d’actifs en exploitation et en construction, et plus de 400 MW en cours de financement. Elle vise un objectif de 3 000 MW d’ici à 5 ans avec notamment d’autres réalisations en vue sur le continent, en Guinée, au Tchad, au Maroc.

Dominique DEKAYE
Source: L’Essentiel

 

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Très bon projet, mais 30 ans me parait trop long pour remettre au Mali.
    Depuis les années 90 jusqu’à nos jours, nos partenaires nous ont aidé à former un bon nombre de maliens en énergie solaire. Pour profiter de ces formations, le gouvernement doit demander à ces meme partenaires de nous aider à construire des centrales et nous accompagner seulement en assistance technique.
    La matière grise est là. Pourquoi ne pas en profiter ?
    Pour ce qui est du solei, nous en avons à en vendre sur toute l’étendu de notre cher Mali.

  2. Vous êtes en retard le village de zirakoro dounfing a commencé le solaire depuis

  3. Félicitations aux décideurs politiques qui ont finalement compris et engagé la politique de l’énergie renouvelable. Lors de sa conférence de presse le SYLSEM (Syndicat Libre du Secteur de l’Énergie au Mali ) à fait un exposé par rapport l’énergie solaire et l’énergie éolienne. Et bien nous accueillons ce projet avec une grande joie et nous nous approprions de ce projet. Nous pensons que cette centrale solaire donnera un ouf de soulagement à nos populations. Que Dieu accompagne le Mali.

  4. Cest un excellent projet, même si ce n’est pas une solution ambitieuse. A ce niveau, le plus important ce qu’il s’agit de l’énergie renouvelable (clean énergie) en plus du fait que l’EDM y sera boostée dans sa quête de production satisfaisante. Welcome Akuo Energy au Mali.

    • Effectivement, c’est un projet formidable mais il y a beaucoup a faire et merci au partenaire Akuo Energy.
      Seulement il y a des dirigeants qui profitent pour prendre ou s’accaparer une partie de ces panneaux solaires et equipements a des fins personnels (l’exemple est dans son quartier dedans la maison d’un parent d’un haut cadre-dirigeant et plein d’autres. IL FAUT CES ACTES S’ARRETENT ET QU’ILS SOIENT PUNISSABLES.
      lES COUPURES D’ELECTRICITE ET LES DELESTAGES SONT LE QUOTIEN DES CITOYENS A BAMAKO, LA CAPITALE, ALORS LE GOUVERNEMENT PEUT BEL ET BIEN Y REMEDIER. ALORS AGISSEZ, LE GOUVERNEMENT, FACONS RESPONSABLES ET RESPECTUEUSES ENVERS LA POPULATION.

Comments are closed.