Un coup dur mais un coup de poker tout de même

35 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

2003, une vingtaine de touristes allemands pris en Tunisie, puis acheminés par l’Algérie, seront gardés et libérés contre rançon au Nord Mali.  Signature : El Para.  Son exploit vient d’être réedité sur le sol de la grande puissance régionale par Belmoktar qui aurait parcouru 1700 km pour arriver, non repéré, sur les lieux de son exploit. Qui survient, il faut le dire le jour où forces françaises et maliennes risquent leur vie à Diabali où ils tentent de porter l’estocade à Abuzeid.

Le Grand Frère A. Thiam

Les vases communiquent beaucoup plus qu’on  ne le pense au Sahel. Car si les bilans divergent, certains parlant d’une quarantaine d’otages occidentaux, le  message d’Ain Amenas est limpide : toucher au cheveu d’un seul terroriste au Mali c’est mettre en danger la vie des Occidentaux dans tout autre pays. En l’occurrence, l’Algérien a frappé en Algérie, la puissance régionale, sur un site stratégique – un champ pétrolifère- et dans une zone névralgique  -la frontière libyenne-. Or  les assaillants seraient venus au bord de «trois voitures» selon l’agence officielle de presse algérienne. De surcroît dans un contexte où Alger assurait avoir fermé ses frontières sahéliennes pour éviter le reflux des jihadistes sur son territoire.

C’est vrai, Alger s’est toujours montrée hostile à toute intervention étrangère au Mali. Mais elle a concédé la légitimité de l’opération française en cours au Mali qui a été sollicitée par le président du Mali parce que son pays était en train de passer dans les mains de Abuzeid et Belmoktar ainsi que leurs fondés de pouvoir. Le Mali ne mérite pas de vivre dans la dignité et dans ses frontières ? La France ne peut pas répondre à l’appel d’un pays dont on veut, pour une raison à élucider, l’étranglement ?

Hollande n’a pas le devoir moral de se porter au  chevet des autres pays de la sous région et d’anticiper une plus grande catastrophe sécuritaire pour le monde ?  Et les autres pays occidentaux qui ne sont pas intervenus mais dont les ressortissants sont aux mains de Belmoktar payent pour quelle faute ?  Tant qu’il n’est pas un coup de poker se retournant contre ses joueurs, le coup  d’Ain Amenas est indécent pour la morale, irrespectueux pour le Mali,  affligeant pour l’Afrique, humiliant pour  l’Occident et injuste pour la France.

Adam Thiam

 

SOURCE:  du   17 jan 2013.    

35 Réactions à Un coup dur mais un coup de poker tout de même

  1. Bonsoir tout le monde je voudrais seulement savoir si les militaires de Kati ont été vider de l’ORTM et de l’aéroport de sénou merci de me répondre, ensuite la libération des bérets rouges et leur intégration dans leur corps d’origine. Je pense que le Président doit agir immédiatement sans craindre qui que soit parce que Bamako est rempli de soldats étrangers valeureux pour le protéger.

  2. s coulibaly

    Tout le monde doit s’unir dans la lutte contre ces gens du moyen age.Dans la tète de ces terroriste il n’y a pas de logique ni d’humanité.Ils voient l’argent et le pouvoir à conquerir avec la force et la violence ou avec tout autre moyen hors la loi.Ils s’opposent à l’amitié,la fraternité entre les peuples,se masquant de religion ils provoquent(ou veulent provoquer) des conflits intereligieux.
    Il faut les combattre ainsi que ceux qui les soutiennent.

  3. Le Capitaine Sanogho

    Ou’ etiez-vous lorsque j’ecrivais que les inquietudes algeriennes etaient legitimes? Il n’y a ni logique ni sens dans les actions des terroristes islamistes! Eux et nous operons a’ partir des valeurs differentes.
    Il faut rapdiment liberer les villes et les villages du nord puis ARRETER LES OPERATIONS MILITAIRES! Je ne vois toujours pas de bonne solution militaire a’ l’impasse. Faisons attention sinon le medicament risque de tuer le malade!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Toutes les guerres se terminent par des negociations. Nous allons donc rapidement atteindre les buts militaires puis ENGAGER LE DIALOGUE ET LES NEGOCIATIONS AVEC LES ISLAMISTES …MALIENS! N’OUBLIONS SURTOUT PAS D’AVOIR PLUSIEURS PSYCHIATRES DANS LA SALLE DES NEGOCIATIONS, we will need them!