Venu échanger avec les populations sur le contenu du document d’Alger : Le ministre de la réconciliation nationale accueilli par des banderoles hostiles au camp de Mberra

20
Le ministre de la réconciliation nationale accueilli par des banderoles hostiles au camp de Mberra
Le ministre de la réconciliation nationale accueilli par des banderoles hostiles au camp de Mberra

Ce n’était sans doute pas l’accueil auquel il s’attendait, mais c’est quand même arrivé. En effet, en visite depuis quelques jours en Mauritanie, l’accueil réservé au ministre de la réconciliation nationale, Zahabi Ould Sidi Mohamed, dans le camp de Mberra où vivent près de 6    0 000 réfugiés maliens, a été très mouvementé. Il est arrivé sur les lieux pour expliquer à ces derniers le contenu du document d’Alger et surtout voir dans quelle mesure, il pourrait les convaincre de rentrer au bercail.

 

Sa mission n’a pas été de tout repos

Le ministre et sa délégation ont été accueillis par des banderoles hostiles érigées par les manifestants pour protester contre cette visite. Des jeunes se réclamant des mouvements séparatistes ont organisé des rassemblements pour signifier au ministre et sa suite qu’ils n’étaient pas les bienvenus sur place.

Les manifestants ont également rejeté la proposition du ministre relative à leur retour au bercail. Pour eux, les conditions notamment sécuritaires ne sont pas réunies pour favoriser leur retour. Ils ont aussi récusé le document proposé à Alger, car disqualifiant leurs aspirations sécessionnistes. Les manifestants ont aussi refusé tout redéploiement de l’armée malienne tel que stipulé par le document de la médiation dans le cadre des pourparlers d’Alger.

Des sources disent que le ministre et sa délégation tentent l’impossible pour que les réfugiés acceptent de rentrer dans leurs terroirs. Ils essaient également de démobiliser les membres des groupes armés encore réfractaires à l’unité du pays afin de les ramener à de meilleurs sentiments. Il faut rappeler que c’est pratiquement la première fois qu’une délégation ministérielle malienne se rend dans le camp de Mberra.

Pourtant, parmi les directives qu’elles ont reçues après que le document d’Alger leur a été soumis, les parties en pourparlers devaient discuter son contenu avec tous les Maliens y compris ceux vivant dans les camps de réfugiés. Et ce, pour avoir leurs observations et amendements. Si sur ce plan, les groupes armés ont pris de l’avance, car dès leur retour d’Alger, ils n’ont cessé d’entreprendre des missions pour sensibiliser leurs bases.  Le gouvernement s’y est pris avec du retard puisque c’est à moins d’une semaine de la reprise des travaux, qu’il a décidé de rendre public ce document.

D’ores et déjà, au regard des réactions suscitées par ledit document, il semble que la troisième phase des pourparlers inter-Maliens d’Alger dont le démarrage est prévu pour aujourd’hui, risque de prendre plus de temps que prévu. Les négociations pour la paix s’annoncent donc très ardues.

  Massiré Diop   

 

PARTAGER

20 COMMENTAIRES

  1. Ces réfugiés peuvent rester là-bas.Ils ne sont pas indispensables pour le Mali.

  2. vous aussi monsieur le journaliste cesser de parler de ses imbéciles sinon vous leur donner trop d’importance leur manifestation ne nous dit rien, s’ils étaient patriotiques ils allaient rester avec nous pour la résistance. cesser de les publier ils finiront par mourir d’eux mèmes

  3. Le Mali ne sera ni divisé ni partitionné,ceux qui ne veulent pas être maliens,ne seront pas obligés non plus,la terre est si grande,trouvez juste une portion quelque part et plantez votre sombre drapeau de « l’azawad » et je crois que personne ne vous le défendra,mais surtout pas dans la partie nord de notre pays.
    Ceux qui veulent être tranquilles n’ont qu’à se séparer du « mnla » si non ils se dirigeront droit vers leur perte.
    Que Dieu nous garde des manipulations de ces bandits.Amina…

  4. Le Mali ne sera ni divisé ni partitionné,ceux qui ne veulent pas être maliens,ne seront pas obligés non plus,la terre est si grande,trouvez juste une portion quelque part et plantez votre sombre drapeau de “l’azawad” et je crois que personne ne vous le défendra,mais surtout pas dans la partie nord de notre pays.
    Ceux qui veulent être tranquilles n’ont qu’a se séparer du “mnla” si non ils se dirigeront droit vers leur perte.
    Que Dieu nous garde des manipulations de ces bandits.Amina…!

  5. C’est bien normal que les personnes manipulees par le mlna et ses associes pousser des ignorants a manifester, cas meme le Mali restera Un wt Indivisible a tout prix.

  6. La négociation continuera jusqu’à quand? Pour une négociation paisible une faudra une guerre sanglante. Je pense que l’état Malien doit prendre les dispositions idoines pour équiper notre armée. Recruté les jeunes dans les villages pour défendre notre nation. Certains jeunes des communautés du Nord sont près à défendre corps et âme leur patrie. Je suis convaincu de façon que les jeunes du Nord sont prêts ceux du sud à savoir Kayes, Koulikoro,Sikasso,Segou et Mopti sont également prêts. Nous ne pouvons concevoir que certains touaregs devient des gueroros pour prendre le Mali comme une Colombie ou un Mexique. S’ils veulent de l’indépendance allons un référendum et nous verrons que le MNLA et les autres groupes dans leur forme sont des trafiquants et qu’ils ne sont pas avec les populations du Nord

  7. Ce qui me fais mal au coeur s’est que ce notre presse qui ce précipite à relater ses informations. Vive le mali 1 et indivisible.

    • 😯 “Azawad 4ever”

      C’est quoi ça ? une marque de voiture tout terrain 4×4 ? 😀

  8. Qu’elles créent leur fameux azawad à m’bera c’est tout quelques femmelettes à la solde du MLNA. Vous croyez qu’ils vont faire quoi?

  9. Zahabi n’a pas osé mettre le pied à M’Berra. Il a été chassé par des femmes en colère à coup de pierres, de batons et de chaussures. Il s’est finalement refugié lui meme dans les locaux du HCR et a deguisé ensuite les membres de sa propre délégation en touaregs enturbannés pour simuler une rencontre avec les réfugiés !

  10. labas se sont les femmes ,freres et soeurs des rebelles touaregs .se sont leur maris et les membres du mnla .en 38 personne sur 16 .000000 dhts n,est rien.une goutte d,eau dans l,ocean 😆 😆 😆 😆 😆 😆 vive le Mali

  11. Ces ignorants croient à des choses QUI SONT IMPOSSIBLE dans la situation actuelle. Si vous étiez représentatifs peut-être, mais un simple référendum donnera raison aux autres ethnies maliennes. Vous ne représentez rien et rien par rapport aux autres peuples de votre AZAWAD. C’est vraiment dommage, les personnes qui n’arrivent mêmes pas à se tenir droit ou rester tranquille demande une portion d’une partie du territoire malien où ils sont minoritaires. Il faut être ignorant pour adhérer à telle idée.

  12. de toutes les manières, nous au Mali nous n’avons pas besoin de cette bande de racailles qui ne sont autres que les rejetons du MNLA et leurs femmes. les vrais maliens sont déjàs rentrés au bercail; il ya deux jours le HCR donnait le nombre des rentrés et celui des candidats au retour au pays.Laissez les là où ils sont et quand ils finiront de croquer les derniers os des troupeaux volés dans laa région de Tombouctou, ils vont mendier dans les rues de Nouackchout.Parce les populations ne se laisseront plus dépouillées de leurs biens.

  13. Zahabi est bien courageux.
    Peut être que le journal ne publie pas la photo des ” des plus courageux” qui instrumentalisent ces jeunes(voir photo) sinon il n’y a vraiment pas ici une démonstration de force pour l’indépendance.
    Et puis, ça fait longtemps que l’armée n’est plus déployée au nord, ces réfugiés auraient du rentrer dans leur “azawad” sans se faire prier s’ils sont véridiques. D’ailleurs ceux de Ouaga auraient du regagner Kidal depuis le 23 mai 2014.
    Enchère quand tu nous tiens! Sinon ils savent tous que GAO ne sera jamais leur résidence comme capitale de leur état. Ni Tombouctou d’ailleurs.

  14. Vu l’age de ceux qui tiennent la banderolle, on voit bien à quoi cela ressemble ces bandits…

  15. Elles ne sont pas de Mali mais pluto de la Maurutanie
    Bandes sorcieres qu’elles sont!
    Ce reve d’indep le sera le reve de diable il ne se realisera never

    Répondre

  16. Elles ne psa de Mali mais pluto de la Maurutanie
    Bandes sorcieres qu’elles sont!
    Ce reve d’indep le sera le reve de diable il ne se realisera never

Comments are closed.