Situation sécuritaire actuelle du Mali : Les programmes de l’ORTM, décriés

17 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Depuis l’occupation des trois régions du Nord du Mali jusqu’au déclenchement des hostilités le 9 janvier 2013, les programmes de l’ORTM sont décriés. On reproche à la boîte de Bozola de ne pas être en phage de la situation sécuritaire pays.

Baba Daga, DG Ortm

Depuis l’occupation des trois régions du Nord du Mali et de la ville de Douentza (région de Mopti), les programmes de l’ORTM n’ont jamais variés malgré cette situation de guerre. Ce qui agace plus d’un, c’est la diffusion de certaines émissions à savoir les feuilletons, les émissions musicales et théâtrales depuis le 17 janvier 2012. « Je me demande pourquoi l’ORTM continue à produire certaines  émissions que je juge insultantes envers les populations des zones occupées. Ce qui m’étonne surtout c’est qu’on m’a dit que le directeur est un ressortissant du Nord » confie Issa Camara tailleur de son état. Pour la plupart des maliens,  toutes les émissions de divertissement devraient être remplacées par des débats sur la vie de la nation malienne. « Pour moi les émissions telles que Jouvence, Top Etoiles, les feuilletons et le théâtre doivent être supprimées en attendant la libération des zones occupées »nous confie Ousmane Diallo, commerçant détaillant. Mais force est de reconnaitre que certains comprennent l’attitude de l’office « Je comprends parfaitement le fait que les programmes n’ont pas été modifiés. Pour moi tous les maliens n’ont pas la même sensibilité face à un problème surtout en période de guerre » confie Amadou Sangaré, boucher de son état. Une chose est sûre à défaut de changer les programmes, le peuple malien doit sentir à  travers l’office que le pays est en guerre et inciter surtout tous les maliens à s’unir autour de l’essentiel. Il s’agit surtout d’expliquer largement c’est que c’est l’Etat d’urgence dont la majorité n’arrive pas à cerner tous les contours.

MK      

SOURCE:  du   17 jan 2013.    

17 Réactions à Situation sécuritaire actuelle du Mali : Les programmes de l’ORTM, décriés

  1. galaxy

    merci , M.le journaliste, je suis parfaitement d’accord avec vous, pour savoir qu’il y a querre au Mali, il faut regarder le programm d’une autre television mais pas avec la tele malienne … tres desolé en tant malien

  2. moises

    Quand tous les mediats du sont penchés sur les evenements du mali,ORTM ne fait que nous montrer des dessin animés,des films, et de la musique. ORTM apparait seulement si AMADOU AYA SANOGO, je ne sais leur DIEU sort la tete. ORTM ne merite pas son existance.

  3. amadou diallo

    Je suis en accord total avec tous ceux qui pensent qu’il est grand temps que les programmes de l’ORTM changent. Avec un peu d’imagination, on devrait mettre de plus en plus d’accent sur -des messages de conscientisation/sensibilisation ( comment par exemple, les populations pourraient aider a debusquer les terroristes qui se cachent en son sein ), en francais et toutes les langues
    -des emissions axees sur l’ instruction civique ainsi que sur le sens du patriotisme ( s’ inspirant des debats animes par l’excellent journaliste seydou Tembely, par exemple )dans les principales langues
    -de la musique diversifiee couvrant les specificites de toutes les regions du Mali. Je pense qu’il y a une exageration sur l’usage de la musique mandingue. Enfin des emissions comme yelebougou n’ ont plus leur place en ce moment critique de la vie de la nation

  4. Djuska

    Baba Daga, A bon entendeur Salut !

    Faites des emissions de sensibilisation – des emissions d’explication sur l’etat d’urgence. Faites venir nos intellectuels pour expliquer au malien moyen, ce que veut dire « MALI » et les heros du Mali. l’empire du Mali, l’histoire du Mali, du Nord, etc.

    On n’a pas besoin de feuilleton etragner pour l’instant, ni de documentaires etrangers. On peut produire des documentatire nous-memes. Faites venir des gens pour discuter de l’actualite.

    Le programme de l’ORTM, bidon comme c’est pas possible. Baba Daga est du Nord – de Nianfunke. Il faut qu’il se le rappelle. Il doit produire des reportages sur le Nord – pendant l’occupation et apres l’occupation – on doit s’instruire.

  5. Baby

    Merci a mon frère du journal le Matinal d’avoir soulevé ce problème qui constitue un sujet d’humiliation pour nous les maliens de l’extérieur. Franchement je trouve insultant que les programmes de la télévision nationale restent inchangés malgré la situation sécuritaire catastrophique de notre pays. Je demande humblement au directeur de l’ORTM de procéder a une revue des programmes et les rendre conformes a la situation ou dans le pire des cas que l’ORTM ne soit plus sur satellite, car tandis que le monde entier a de la peine pour nous, des maliens continuent à organiser des spectacles de dérision, quel malien a envi de rire aujourd’hui ? Soyons un peu conséquent et arrêtons de jouer a la politique de l’autruche, svp reconnaissons que le pays EST EN GUERRE. A tous nos frères et sœurs nous demandons plus de patriotisme car les enfants de famille qui sont au front (nationaux et étrangers) n’ont pas envie de rire comme on dit en bambara minè tama bè konodimi bo tignè fè.