Produits éclaircissants : La mode du « Tchacho » : Une pratique qui détruit la féminité

3

La mode est depuis un certain temps déjà aux peaux claires. Les jeunes filles et même les femmes mariées sont encouragées dans la pratique néfaste du « tchacho » par le milieu, leurs copines et leurs maris qui souvent dégagent un budget pour satisfaire cette lubie de leurs tendres moitiés. Comment faire pour les dissuader de s’adonner à ce qui est devenu un phénomène de société nuisible à la santé ?

depigmentation Même des hommes se mettent de la partie. C’est pourquoi il faut à l’intention des utilisateurs des produits éclaircissants, sensibiliser l’opinion sur la nécessité de protéger et de préserver la structure de la peau. Sinon elle peut se dégrader et ouvrir la porte à de graves maladies.

Mais pourquoi les femmes et par ricochet les hommes d’aujourd’hui sont-ils tellement obnubilés par la peau claire ? On se rappelle une chanson du Bembeya Jazz, le célèbre orchestre guinéen des années 1970 qui disait textuellement : « Vous vous attachez aux femmes noires, les femmes claires sont meilleures, car elles sont les signes du Paradis » ! C’était aussi un signe des temps. Depuis le phénomène a pris de l’ampleur. Même des femmes de chefs d’Etat africains se sont mises de la partie. C’est pour vous dire que le mal est grave !

Mais il n’y a rien de plus beau que le noir d’ébène qui fait luire la femme africaine à cause de la substance particulière qu’est la mélanine. Selon les spécialistes, « c’est une sorte de pigment  déterminant la couleur de la peau, dont la fonction principale est la protection de la peau contre les rayons X et ultra violets du soleil. Le dosage des  produits chimiques de plus en  plus accrue et méconnus dans les pommades,  présente des conséquences dangereuses, non seulement pour la peau en particulier, mais la santé en général ».

Ce que certaines écervelées ne savent pas, qui utilisent même des produits détergents pour se blanchir la peau, c’est que la dépigmentation peut provoquer des brûlures irrémédiables de la peau et même des cancers irréversibles.
C’est la raison pour laquelle certaines femmes accrocs de produits de la peau qu’elles utilisent à tord et à travers ressemblent à des caméléons, avec des taches noires, rouges et bleues partout sur le corps. Ce qui les conduit à leur corps défendant, c’est le mot juste, à renoncer à cette pratique qui détruit leur féminité. Mais malgré tous les risques encourus, cette folie perdure, pour le grand bonheur des importateurs et vendeurs de produits cosmétiques qui font des affaires d’or.

Oumar COULIBALY

L’avis du docteur sacko, un specialiste
Selon le Dr. Dicko, dermatologue au Centre national de la lutte contre les maladies, la peau est l’organe résistant et souple qui couvre le corps.  La peau est la partie protectrice  du corps contre les dangers  extérieurs.  C’est aussi  l’organe le  plus lourd de (3à 4 kg) et le plus  étendu du corps humain (1,5 à 2 m2). La peau est composée de trois grandes couches à savoir, l’épiderme, le derme et l’hypoderme, organisée de la surface vers la profondeur. L’épiderme est la couche superficielle constituée de différents types  cellulaires agissant pour la protection optimale de la peau. Et le derme se trouvant au-dessus de l’hypoderme,  assure la nutrition et la solidité de la peau ; il  a un rôle de soutien. Quant à l’hypoderme, il est l’organe le plus profond de la peau sur laquelle repose le derme, il conserve  l’énergie du corps.  La peau est le tissu qui met en contact direct avec le milieu extérieur et protège le corps contre les différents types d’agressions, à savoir, physiques, chimiques et  microbiennes.  Elle joue également une fonction de thermorégulateur c’est-à-dire, régularise la température du corps.  La peau a une fonction  sensorielle,  métabolique, d’élimination et d’absorption. Elle a aussi une fonction d’excrétion et de sécrétion, toujours selon Dr Dicko.

L’usage régulier des produits dépigmentant agit en paralysant et en détruisant la mélanine. En arrêtant ainsi la formation de la mélanine, la peau censée protéger notre corps des chocs mais aussi régler la température, devient vulnérable  et s’expose à  toutes les agressions internes et externes.  A la longue, la peau devient hypersensible et ouvre la voix aux maladies. Ces pathologies, selon le dermatologue, peuvent être locales  ou générales.  La peau n’ayant plus une protection naturelle, cela peut  facilement entraîner  des infections dont, entre autres,  la mycose, la gale, des boutons, des sensations de brûlure, des vergetures et une difficulté de cicatrisation de la peau.  Les complications générales, nous confie-t-il,  concerne l’ensemble de l’organisme.

L’application à long terme des produits sur la peau  peut passer dans le sang et provoquer  certaines maladies comme le diabète, l’hypertension, les  problèmes osseux, la cécité, des troubles au niveau de certains organes, à savoir, les reins et le cœur. Le fait que nous vivons dans un milieu très ensoleillé, laisse entendre Dr Dicko, peut surtout occasionner le cancer de  la peau.

L’utilisation des produits éclaircissant peut également causer des difficultés d’intervention chirurgicale, dues à la fragilité de la peau. Il est avéré que la dépigmentation provoque aussi des problèmes gynécologiques  comme la stérilité et l’accouchement  d’un bébé avec un petit poids à la naissance.

Oumar COULIBALY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Il faut les interdit sur le marché ou exiger l’ordonnance de spécialiste pour que les personnes puissent s’en procurer.

  2. La peau noire est la peau la plusbelle et magnifique!
    elle est souple et resistante: voila pouquoi un noir viellit tres bien!

    c’est idiot de se decaper la peau avec des produits cancerigenes pour ressembler a…

Comments are closed.