Sommet Afrique-France : ce que l’Hexagone peut amĂ©liorer

5
Le président Hollande reçu à Bangui en mai 2016 par le président centrafricain Faustin Touadera
Le président Hollande reçu à Bangui en mai 2016 par le président centrafricain Faustin Touadera. © STEPHANE DE SAKUTIN / STEPHANE DE SAKUTIN / POOL / AFP

Aide publique au dĂ©veloppement, Taxe sur les transactions financiĂšres (TTF), financements d’urgence : pour l’ONG Oxfam, la France peut mieux faire.

Au-delĂ  des thĂšmes dominants du partenariat, de la paix et de l’Ă©mergence, des questions importantes sont au cƓur du sommet Afrique-France de Bamako ces 13 et 14 janvier. L’occasion pour l’ONG Oxfam France de donner son sentiment sur le bilan de François Hollande mais aussi de reformuler ses attentes.

Quid de l’aide publique au dĂ©veloppement ?

« Le quinquennat de François Hollande a Ă©tĂ© marquĂ© par un dĂ©calage entre les discours et les actes », indique Michael Siegel, chargĂ© de plaidoyer « Aide publique au dĂ©veloppement et financement du dĂ©veloppement » au sein de l’ONG. « MalgrĂ© la volontĂ© affichĂ©e de la France de faire de l’Afrique une prioritĂ© de son aide publique au dĂ©veloppement (APD), seulement un quart est rĂ©ellement attribuĂ© aux pays les plus pauvres, dont la majoritĂ© sont pourtant situĂ©s en Afrique subsaharienne », ajoute-t-il. Et de dĂ©noncer le fait que « l’aide bilatĂ©rale française pour l’Afrique subsaharienne a Ă©tĂ© amputĂ©e de 28 % durant le quinquennat de François Hollande, alors mĂȘme que la majoritĂ© des personnes en situation d’extrĂȘme pauvretĂ© vivront dans les pays les plus pauvres d’Afrique subsaharienne Ă  l’horizon 2030 ».

La nécessité de « plus » et « mieux »

« Une aide française plus importante et mieux ciblĂ©e est nĂ©cessaire pour faire face aux enjeux de la lutte contre les crises sanitaires et les dĂ©rĂšglements climatiques sur le continent africain », poursuit-il, illustrant son propos par les exigences que l’Ă©pidĂ©mie d’Ebola a « cruellement rappelĂ©es » Ă  la communautĂ© internationale : celle d’investir durablement dans le renforcement des systĂšmes de santĂ© d’États africains fragiles.

Sur le front climatique, l’ONG salue la promesse de François Hollande de porter les financements climat de 3 Ă  5 milliards d’euros d’ici 2020 mais dĂ©nonce son insuffisance « pour rĂ©pondre aux besoins pour l’adaptation au changement climatique en Afrique, estimĂ©s entre 7 et 15 milliards de dollars par an d’ici Ă  2020 ».

TTF : la derniÚre chance

On se rappelle le mois dernier, le Parlement français a adoptĂ© la Taxe française sur les transactions financiĂšres (TTF). Pour Oxfam France, celle-ci reprĂ©sente la derniĂšre chance pour François Hollande d’amĂ©liorer son bilan pour l’Afrique. À ses yeux, « le gouvernement doit dĂ©sormais tout mettre en Ɠuvre dans les quatre prochains mois pour s’assurer que cette TTF ambitieuse dĂ©gage rapidement des subventions supplĂ©mentaires pour lutter, en prioritĂ©, contre l’extrĂȘme pauvretĂ© dans les pays les plus pauvres d’Afrique subsaharienne ».

Financements d’urgence : quid du bassin du lac Tchad ?

Les nombreux conflits dissĂ©minĂ©s Ă  travers le continent crĂ©ent des situations aussi graves que profondes en termes d’impact sur les populations. Ainsi du conflit qui sĂ©vit dans le bassin du lac Tchad autour du Nigeria, du Niger, du Tchad et du Cameroun. « Ses consĂ©quences sont catastrophiques pour les civils », dit Laura Garel, chargĂ©e du plaidoyer et communication « Crise du bassin du lac Tchad ». Il faut dire que, pris en Ă©tau entre les actions de Boko Haram, les opĂ©rations militaires menĂ©es pour les combattre et les mesures politiques et Ă©conomiques liĂ©es Ă  l’Ă©tat d’urgence, ils ne peuvent plus accĂ©der Ă  leurs ressources habituelles, ce qui les fragilise Ă©normĂ©ment. « Les populations souffrent de la faim, 2,6 millions de personnes ont fui leur foyer, entraĂźnant des besoins d’assistance Ă©vidents, mais ce sont en rĂ©alitĂ© 11 millions d’individus qui ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence », explique Laura Garel. Et de dĂ©plorer qu’ « en 2016, la crise du bassin du lac Tchad est restĂ©e loin de l’attention des bailleurs de fonds, qui n’ont financĂ© que 50 % de ses besoins ». La France, poursuit-elle, n’a rĂ©pondu qu’Ă  hauteur de 14 millions d’euros Ă  l’appel annuel lancĂ© par le systĂšme des Nations unies pour rĂ©pondre aux diverses crises humanitaires dans les quatre pays. « C’est huit fois moins que la contribution humanitaire bilatĂ©rale allemande sur la mĂȘme pĂ©riode », ajoute-t-elle.

La France : pourquoi un devoir de solidarité ?

Pour Oxfam France, « parce que la France occupe un rĂŽle de coopĂ©ration militaire et sĂ©curitaire influent dans la rĂ©gion, elle doit Ă©largir le devoir de solidaritĂ© Ă©voquĂ© par François Hollande durant son quinquennat envers ces pays ». Et de conclure : « Si nous saluons l’engagement actuel du gouvernement français Ă  s’adresser plus spĂ©cifiquement aux problĂ©matiques de dĂ©veloppement dans la zone, nous l’exhortons Ă  combler sa part du dĂ©ficit majeur de financement humanitaire de la crise, pour rĂ©pondre aux besoins essentiels Ă  la survie de milliers de personnes. »

 Publié le 13/01/2017 à 11:25 | Le Point Afrique
PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Tantie Koumba, soit tu t’es mise subitement Ă  bĂ©gayer 😆 , soit ta main droite (du cĂŽtĂ© de la touche ENTER) est sujette Ă  un tic nerveux 😆 , mais “je te nous disons et rappelons” que ça fait 3 fois coup sur coup que tu nous envoies le mĂȘme commentaire! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Tantie, toi aussi!… 😎 😎 😎 😀

  2. Nous disons et rappelons les responsables des soldats sous mandat de renouvellement en renouvellement de mandats ont Dit et RĂ©pĂ©tĂ© Dans Plusieurs Langues Allemand Anglais Arabes chinois Français Russe etc qu’Ils Ne Sont Point au Mali Pour Combattre les Voyous de Fameux Terroristes Faux Djiahadistes Faux Islamistes Et qu’Ils Ne le Feront Jamais Mais qu’Ils Sont au Mali Uniquement Pour S’interposer Ă  l’AvancĂ© des Forces de DĂ©fense et de SĂ©curitĂ© du Mali vers le Pays Kidal Pour Prendre Position aux FrontiĂšres Nord du Mali Jusqu’à la Kidalisation Effective du Mali de Renouvellement en Renouvellement de Mandats Tels Ils l’ont Fait en Yougoslavie avec Sa Balkanisation au Soudan avec Sa Soudanisation etc de Renouvellement en Renouvellement de mandats Et jusqu’à la « chaotisation indescriptible » du Mali tels en Afghanistan en Irak de renouvellement en renouvellement de mandats

    Nous disons rappelons et insistons si les soit disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs et Autres Organisations voulaient mettre fin Ă  la prĂ©sence de ces Voyous Qui Ne Sont Point Des Foudres de Guerre Ils l’Auraient Fait Depuis Fort Longtemps Car Ils En Ont Les Moyens Seuls Sont EliminĂ©s lors de soit disant opĂ©rations anti Djihadistes Ceux des Voyous Devenus IncontrĂŽlables

  3. Nous disons rappelons et insistons PAUVRES MALI ET AFRIQUE AU SUD DU SAHARA MUTÉS des lettrĂ©s mutants politiques Hommes en armes sociĂ©tĂ©s civiles religieux
    ALLAH DIEU MAANGALA YAHWEH A DOTÈ le Mali et l’Afrique au Sud du Sahara de toutes les richesses et de climats plus clĂ©ments et favorables comparativement aux autres continents dont l’humain a besoin pour se dĂ©velopper et de vivres heureux sur cette terre des humains
    Par ailleurs le Mali l’Afrique au Sud du Sahara et leurs pays croyaient bien faire en envoyant ces lettrĂ©s mutants dans les grandes Ă©coles et universitĂ©s des Autres aux fins qu’ils soient des travailleurs honnĂȘtes fiers qu’ils aient 1amour profond pour leurs pays pour l’Afrique au Sud du Sahara partout ils se trouvent qu’ils instaurent 1dĂ©mocratie vraie de justice d’équitĂ© d’égalitĂ© de tous les citoyens et citoyennes partout en Afrique au Sud du Sahara qu’ils se comportent d’égal Ă  Ă©gal avec les Autres sans complexe pour la dĂ©fense des intĂ©rĂȘts des peuples africains au Sud du Sahara
    Mais Que Non il y eut Leur Mutation NĂ©gative NĂ©faste pour leur Afrique au Sud du Sahara ainsi ils devinrent «LES ESCLAVES LES SOUMIS » de leurs soit disant amis ennemis les Autres de la France-Afrique d’Arabie d’Europe d’Asie et des AmĂ©riques
    *ce sont les soit disant amis ennemis les Autres qui dĂ©cident si les Ă©lections ont Ă©tĂ© crĂ©dibles ou non qui dĂ©cident qui doit ĂȘtre le prĂ©sident ou non qui dĂ©cident qui d’entre eux est un dictateur ou non
    *ils attendent tout de leurs soit disant amis ennemis les Autres telle la construction de WC dans leurs villages telle la dĂ©fense de leurs pays et tout le monde sait avec 1brin d’honnĂȘtetĂ© que la dĂ©fense du pays par 1tiers aboutit toujours Á LA CHAOTISATION INDESCRIPTIBLE tels au MALI en IRAK en AFGHANISTAN et Ă  la DIVISION du pays tels le MALI avec sa KIDALISATION la YOUGOSLAVIE avec sa BALKANISATION le SOUDAN AVEC SA SOUDANISATION de renouvellement en renouvellement de mandats
    *les Autres leur disent VOUS ÊTES DES PAYS SOUS DÉVELOPPÉS NOUS ALLONS VOUS AIDER Á VOUS DÉVELOPPER DONNEZ NOUS TOUTES VOS RICHESSES NATURELLES ils sont HEUREUX ET RÉPÈTENT ENSEMBLE Á TU TÊTE « nous sommes sous dĂ©veloppĂ©s » Quelques temps aprĂšs on change de vocabulaire et on leur dit VOUS ÊTES EN VOIE DE DÉVELOPPEMENT et ils sont TRÈS CONTENTS ET CHANTENT ENSEMBLE Á TU TÊTE « nous sommes en voie de dĂ©veloppement » Maintenant on leur dit qu’ils sont EN VOIE D’ÉMERGENCE et continuer Ă  nous donner toutes vos richesses naturelles mais aussi les terres de vos villages et campagnes ILS SONT AUX ANGES ET CRIENT TOUJOURS ENSEMBLE Á TU TÊTE « nous sommes en voie d’émergence » et en contre partie on leur donnent de quoi s’acheter des voitures de luxe des palais prĂ©sidentiels comme maisons familiales des rĂ©sidences privĂ©es chez les Autres des comptes bancaires bien fournis etc PENDANT QUE LES CADAVRES DE LEURS PAUVRES CITOYENS RONGÉS PAR LA MISÈRE ÉMERGENT DE PARTOUT SUR TERRE SUR EAUX SUR MERS ET tout le monde sait avec 1brin d’honnĂȘtetĂ© que ÉMERGER ne signifie pas DÉVELOPPER Ainsi seul le vocabulaire a changĂ© Un pays ne peut au grand jamais ÊTRE DÉVELOPPÉ PAR UN TIERS Les soit disant amis ennemis les «AUTRES » se sont DÉVELOPPÉS PAR EUX-MÊMES SANS L’AIDE D’UN TIERS

  4. Nous disons et rappelons avec l’avĂšnement des lettrĂ©s mutants maliens et africains francophones la France-Afrique est Ă  son paroxysme Les lettrĂ©s mutants maliens POLITIQUES HOMMES EN ARMES SOCIÉTÉS CIVILES RELIGIEUX et africains francophones ne peuvent pas et ne pourront jamais se passer de la « France-Afrique » et la France ne peut pas non plus se passer de la « France-Afrique » Ainsi

    *durant les campagnes présidentielles en France les différents candidats et candidates promettent toujours de mettre fin à la « France-Afrique » 1fois élu le nouveau président français est toujours plus « France-Afrique » que le précédent et chaque président français y apporte sa touche selon sa personnalité

    *durant les Ă©lections prĂ©sidentielles dans les pays francophones la France dĂ©cide qui doit ĂȘtre prĂ©sident si on doit recompter ou non les votants si l’on doit ou nom publier les rĂ©sultats bureau de vote par bureau de vote si oui ou non le vote s’est dĂ©roulĂ© dans la transparence

    *durant les campagnes présidentielles dans les pays francophones les différents candidats et candidates lettrés mutants promettent également de mettre fin à la « France-Afrique » 1fois élu le nouveau président lettré mutant malien et Africain-Francophone est toujours plus « France-Afrique » que le précédent et chaque président lettré mutant francophone y apporte sa touche selon sa personnalité

    *la premiĂšre visite du nouveau prĂ©sident lettrĂ© mutant francophone se fait toujours sur la France pour montrer « SA SOUMISSION SON ALLÉGEANCE Á LA FRANCE-AFRIQUE»

    *le nouveau prĂ©sident Ă©lu de France reçoit toujours immĂ©diatement la visite de tous les prĂ©sidents lettrĂ©s mutants francophones qui viennent lui signifier « LEUR SOUMISSION LEUR ALLÉGEANCE »

    *le FRANC DES COLONIES FRANÇAISE D’AFRIQUE OU Franc CFA dont les devises enrichissent le trĂ©sor public de la France est toujours leur monnaie

    *les conseils de ministres ordinaires de la France se tiennent tous les mercredis Ainsi les conseils de ministres ordinaires des lettrĂ©s mutants politiques maliens et africains francophones se tiennent Ă©galement les mercredis avec 1dĂ©calage horaire au cours desquels ILS DOIVENT APPLIQUER LES DICTAS DE LA FRANCE-AFRIQUE AU GRAND DAME DES INTÉRÊTS DE LEURS PEUPLES

    *le gouvernement de la France est en vacance au mois d’AoĂ»t Ainsi les diffĂ©rents gouvernements des lettrĂ©s mutants africains francophones sont en vacance durant la mĂȘme pĂ©riode et cela au grand dam des urgences de leurs peuples car ils sont aussi en vacance Et dĂšs que le gouvernement de la France rentre des vacances tous les gouvernements des lettrĂ©s mutants francophones rentrent des vacances

    Nous disons et rappelons les lettrĂ©s mutants maliens et africains francophones DE PAR LEUR LAXISME CUPIDITÉ SOUMISSION ET LEUR COMPLEXE DE COLONISÉS IMPÉNITENTS ET NOTOIRES ATTENDENT TOUT DE LA FRANCE-AFRIQUE ET SONT INCAPABLES ET SERONT TOUJOURS INCAPABLES DE RENTRER EFFICACEMENT DANS CETTE COMPÉTITION MONDIALE ÉCONOMICO POLITICO MILITARO RELIGIEUSE OÚ TOUS LES COUPS SONT PERMIS SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME POUR FAIRE MAL DÉTRUIRE ASSERVIR SOUMETTRE DÉPOSSÉDER L’AUTRE ET OÚ IL N’Y A PAS DE PLACE POUR LES BÊTES LES COMPLEXÉS LES COUARDS LES CUPIDES LES FAIBLES LES FAINÉANTS LES FARFELUS LES IDIOTS LES INSOUCIANTS LES LAXISTES LES MÉDIOCRES LES MENDIANTS LES NAÏFS LES PARESSEUX LES PEREUX LES PLEURNICHARDS LES RÊVEURS LES SENTIMENTAUX LES SYBARITES LES TARÉS

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here