Étouffée par sa propre stratégie au Sahel : La France mise sur la montée en puissance de la force Takuba pour compenser la réduction de ses forces spéciales au Sahel

4

Le 5e sommet extraordinaire des Chefs d’Etat du G5 Sahel s’est tenu vendredi dernier (9 juillet 2021) par vidéoconférence. Placé sous le thème de la stabilité régionale, ce sommet a enregistré la participation des cinq Chefs d’Etat du G5 Sahel et de la France, notamment du président de la Transition, Colonel Assimi Goïta. Les dirigeants de la zone ont appelé la communauté internationale à soutenir et à accompagner les régimes de transition au Mali et au Tchad pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel et à l’instauration de la paix et de la stabilité…

La 5e session extraordinaire des chefs du G5 Sahel a pris acte des communiqués de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) du 30 mai 2021 et de la réunion du Conseil paix et sécurité de l’Union africaine (UA) sur le Mali (1er juin 2021). En plus de l’appel à «soutenir et à accompagner» les autorités de la Transition au Mali, les présidents du G5 Sahel ont pris acte de leur volonté à respecter les engagements pris pour l’organisation des élections générales libres, crédibles, transparentes et inclusives aux échéances prévues.

Sur le plan sécuritaire, le sommet a évoqué la volonté affichée par la France de réorganiser le dispositif déployé au Sahel. Ce qui va se traduire par la réduction de sa présence militaire dans cette région. Le pays commencera à fermer des bases dans le nord du Mali au «second semestre de l’année 2021», a déclaré le président Emmanuel Macron à ses pairs. A terme, la France maintiendra «entre 2 500 à 3 000» hommes dans la région, contre 5 100 aujourd’hui.

Les bases des forces Barkhane de Kidal, Tessalit et Tombouctou seront  les premières à être fermées au nord du Mali. Selon des experts militaires, la France veut changer de stratégie en passant de «l’action des forces spéciales» à l’appui aérien et le renseignement. C’est ainsi que la base aérienne de Niamey (Niger), où stationnent les Mirage 2 000 et les puissants drones Reaper, sera «musclée». «Nos adversaires ont aujourd’hui délaissé une ambition territoriale au profit d’un projet de dissémination de la menace plus seulement à l’échelle du Sahel, mais à l’échelle de l’ensemble de l’Afrique de l’ouest», a justifié M. Macron.

La réduction de l’effectif de Barkhane doit être compensée par la montée en puissance de la force spéciale Takuba avec près de 600 hommes pour moitié Français et pour moitié Européens (Tchèques, Estoniens, Suédois, Italiens…). Son centre opérationnel sera basé à Niamey, au Niger.

Il n’y a pas de doute aussi que les raisons politiques et financières ont également beaucoup pesé dans cette décision. En effet, à la veille de la présidentielle de 2022 et après la déroute des «Macronistes» aux régionales de juin dernier (LREM, le mouvement d’Emmanuel Macron, n’a décroché aucune région métropolitaine. Pis, il a été relégué à l’arrière-plan à l’issue du second tour, échouant même à jouer le rôle d’arbitre), l’Elysée aura du mal à justifier à l’opinion française une opération financièrement (au moins 1 milliard d’euros par an) et humainement (Les pertes militaires françaises au Mali et au Sahel sont, au 10 juillet 2021, de 55 militaires, dont 54 hommes et 1 femme ; 8 officiers, 3 officiers mariniers, 17 sous-officiers et 27 militaires du rang) coûteux pour un impact très discutable sur la lutte contre le terrorisme au Sahel.

Autrement, elle cache aussi dont l’échec de la stratégie utilisée par la France au Mali comme les Etats-Unis en Afghanistan dont au moins 85 % du territoire sont occupés par les Talibans alors que le dernier soldat américain doit quitter ce pays au plus tard le 31 août prochain.

Hamady Tamba

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. 1000 soldats bien equipes de chaque pays africain
    63 x 1000=63000 soldats pour une armee africaine capable de se mobiliser pour tout conflict sur le continent contre des envahisseurs etranger et des criminel locaux

    🙂 PS Il y a actuellement 63 PAYS ET TERRITOIRES EN AFRIQUE dont 54 pays indépendants sont représentés à l’ONU. 🙂

  2.  Nous, nous sommes le Grand Mali ; mais le pire avec les Français (et des Européens en général), ce sont leurs soi-disant valeurs, qui ne sont entre autres que de la prédation, des mensonges, mais aussi de la constance, sans qu’ils sachent que ces malhonnêteté-là sont toutes périmées.
     Ils mentent partout que nos FA Ma sont mal formés, sous-équipés et qu’ils cèdent du terrain devant l’ennemi ; ce qui est archifaux car, de notre côté, nous aussi, nous estimons que nos FA Ma-ci sont deux fois plus efficaces que deux Barkhanes mises ensemble.
     Seulement, si nos FA Ma se comportent de la sorte, c’est qu’ils font preuve d’intelligence supérieure et de professionnalisme car, se sachant l’objet d’un complot franco-occidental, ils savent que chaque fois qu’ils tuent des djihadistes, sous ingérence et manigance des Français, la coalition des impérialistes les accuse d’exactions sur les civils ; d’où leur prudence pour éviter le sort de la Libye, sous l’agression de ces ex-puissances en voie de paupérisation.
     Le premier but des Français est, en effet, d’invalider nos forces militaires ; leur but final reste de demeurer chez nous en nous obligeant, à l’insu des novices de partout dans le monde, de les y inviter afin qu’ils achèvent leur projet inavouable.
     Mais, ils échoueront au Mali parce qu’ils sont trop faibles face à notre puissance, pour eux transcendante.

  3. LES COLONS EUROPEENS , LES PEUPLES MALADES DU MONDE, LES PETITS PEUPLADES DE L EUROPE DE L EST EN NEO-COLONISATEURS

    Takuba Task Force
    Equipe cynophile au Mali (Opération Barkhane).jpg
    French troops during combat operations in Gao
    Active 2020-present
    Country European Union
    Italy
    France
    Belgium (3 men)
    Czech
    Denmark (70 troops and 2 helicopters)
    Estonia (95 troops)
    Germany
    Netherlands
    Norway
    Portugal
    Sweden (150 troops)
    United Kingdom
    Greece (Soon)

    Romania “(50 troops in T4 2021)
    Branch Defence forces of the European Union
    Type Special Forces
    Size 600 men (may 2021)
    Part of Special Operations Command (France)
    Garrison/HQ Gao and Menaka (Mali)
    Engagements Mali War
    Commanders
    Current
    commander Général de brigade aérienne Philippe Landicheff

  4. LA FRANCE S EFFORCE A NE JAMAIS LAISSER LES PAYS SAHELIENS DEVELOPPER LEUR PROPRES FORCES DE FEUX EN EQUIPANT PROPREMENT LEURS ARMEES, ADEU CONTRAIRE, CES ”PSEUDO-FRANCAIS ” NOUS AMENENT TOUTE L EUROPE!

    UNE COLONISATION FRANCAISE ET TOUTE L EUROPE VENUE EN AIDE A L MABRAHAMERAIE FRANCAISE, …
    🙂 L ABRAHAMERAIE ARABE CONTRE L ABRAHAMERAIE FRANCAISE< POUR ENVAHIR NOS TERRES ANCESTRALES!…. 🙂

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here