Libération de Bah N’daw et Moctar Ouane : Premier pas d’Assimi Goïta vers la communauté internationale

1

Mercredi, Bah NDaw et son ancien Premier ministre Moctar Ouane, détenus depuis le lundi 24 mai, ont été libérés des mains de la junte. Cette libération fait suite au communiqué du Conseil de Sécurité des Nations unies réuni pour la cause le même jour au siège de l’Onu. Le communiqué faisait injonction de libérer les détenus politiques dont le président Bah N’daw, son Premier ministre et plusieurs personnalités.

Assimi Goïta, chef de la junte fait un premier pas vers la communauté internationale. Il a libéré le président de la Transition Bah N’daw et son Premier ministre après le communiqué du Conseil de Sécurité des Nations Unies qui ordonnait leur libération sans condition. Le Conseil est parti plus loin. Il a demandé en ces thermes. « Ils ont réaffirmé leur soutien à la transition menée par des civils au Mali et ont appelé à sa reprise immédiate », et ajoute «un changement de direction de la transition par la force, y compris par des démissions forcées était inacceptable ».

Assimi Goïta fait le premier pas en libérant les détenus, mais ira-t-il vers les autres recommandations ? Un retour immédiat des anciens dignitaires (Bah N’daw et Moctar Ouane) ou une autre transition civile pas militaire. En attendant les réactions de la Cédéao dont la délégation envoyée a échoué auprès du colonel Assimi Vice-président. Quand même, elle n’a pas dit son dernier mot et elle reste quand celle qui a le dernier verdict et sera suivi par les autres.

Koureichy Cissé

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. ▪ Il faut prier pour qu’après le départ forcé de ces sages expérimentés : Bah NDAW et Moctar OUANE, que les actuels putschistes ne soient physiquement liquidés eux aussi par les prochains.
    ▪ La réalité est que les deux démis sont victimes de leur détermination à traquer la corruption.
    ▪ Or, les actuels putschistes sont auteurs de nombreux détournements colossaux de fonds en faveur de la programmation militaire (des généraux milliardaires avec Badra Alou DIALLO) ; ce sont ces détournements que Bah NDAW voulait traquer, chose que ne voulaient point du tout les putschistes.
    ▪ Si ces derniers ont fait appel au m5-rfp, c’est parce que ce groupe de voyous est lui aussi coupable de vandalisme et de meurtres suite à leur agitation populiste et de vol en amont ; de ce fait, ils font l’affaire des putschistes car eux aussi cherchent à se soustraire à la justice, comme les putschistes.
    ▪ Ils font également l’affaire des hauts cadres de l’UNTM, ces derniers aussi sont corrompus : même combat, même but.
    ▪ Ainsi, les oiseaux de même plumage volant ensemble, putschistes, m5-rfp et UNTM s’assemblent contre le Mali et ses intérêts supérieurs.
    ▪ Mais, le triplet Vérité – Justice et Dieu est de loin supérieur au triplet putschistes – m5-rfp – UNTM.
    Wait and see !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here