Propos haineux et racistes du Président Kaïs Saied : « Les dirigeants tunisiens ont raté l’occasion d’élever notre société vers la dignité humaine et la fraternité aux yeux du monde… » Dixit le cinéaste Youssef Chebbi

2

Lors de la  cérémonie officielle de clôture de la 28e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO),  co-patronnée  par  les Présidents burkinabè, le Capitaine Ibrahim Traoré, et le malien Assimi Goïta, le  Cinéaste tunisien Youssef Chebbi a été  sacré l’Étalon d’Or de Yennenga avec son film Ashkal  et  enlève 20 millions de FCFA plus le trophée d’or.

La réaction du cinéaste Tunisien Youssef Chebbi, était  attendu après son sacre d’Étalon d’Or avec son film “Ashkal” par les journalistes et des africains suite aux propos haineux et racistes tenu le 21 février 2023 en Conseil de sécurité nationale par son  Président Kaïs Saied  en disant que “l’immigration clandestine relève d’un complot pour modifier la démographie de la Tunisie, afin qu’elle soit considérée comme un pays africain uniquement et non un pays arabe et musulman”.

En face des médias du monde,  le lauréat  de la 28e édition du FESPACO M Youssef Chebbi dira que c’est une immense joie et un grand honneur de recevoir cette reconnaissance du cinéma Panafricain. En adressant son respect et son amitié à toute l’équipe du Fespaco pour leur courage et détermination. C’est avant tout grâce à eux, qu’aujourd’hui le cinéma est encore un rempart à l’obscurantisme qui nous menace.  Et profite à saluer  tous ses collègues cinéastes africains avec qu’ils ont  en commun, l’amour de ce moyen d’expression intarissable qu’est le cinéma.

Par rapport aux propos haineux et  racistes du Président Kaïs Saied, M Youssef Chebbi dira qu’il est impossible d’ignorer la dangereuse et insensée dérive raciste et sécuritaire qui se déroule aujourd’hui en Tunisie. « Les dirigeants tunisiens ont raté l’occasion d’élever notre société vers la dignité humaine et la fraternité aux yeux du monde. C’est un détournement honteux qui nous renseigne sur leur profonde incompétence. Ce prix est à l’image d’une main tendue qui accueille l’autre quel qu’il soit et qui l’invite à l’éveil et à la tolérance. Les arts, le cinéma, ceux et celles qui les font et qui travaillent à leur partage continueront toujours à dire et redire l’essentiel : nous sommes faits de cette même nature, libre dans son essence.  Merci du fond du cœur au Fespaco et au Burkina Faso. » , fulmine  le cinéaste tunisien M Youssef Chebbi aux micros des journalistes .

Quant au Président de Transition du Burkina Faso , le Capitaine Ibrahim Traoré a tenu à passer un message de paix et d’amour en remettant le trophée FESPACO d’Or au tunisien  M Youssef Chebbi en disant ceci : « L’homme noir est un grand pacifiste. Il ne connaît ni haine ni violence, ni barbarie ni sauvagerie. Il est riche d’amour et d’humanité ! »

Bokoum Abdoul Momini/maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Président Kaïs Saied de Tunisie a voir ses photos et ses actions c’est clair qu’il est un drogue a la Cocaine Colombienne, un vrai malade psychopathe! Mais le peuple Tunisien restera un peuple frere des Africains car les hommes passent mais les peuples restent!

  2. Ce que les gens et les média ne disent pas c’est que la Tunisie et son président ne peuvent pas lever le petit doigt sans l’autorisation de l’Algérie.la Tunisie est le petit frère l’Algerie le grand frère.le Maroc n’a pas voulu cette domination c’est pourquoi elle est détestée par l’Algerie.
    Avec ses pétrodollars la Tunisie ne peut pas tenu de tels propos d’envergure mondiale sans l’aval du grand frère.
    peut être il ya la main de l’Italie aussi.pour freiner l’immigration clandestine à partie de la Tunisie.
    La Tunisie se charge du sale boulot.Petit pays sans enjeu important ni en Afrique ni dans le monde
    L’algerie de part sa place et surtout ses ambitions en Afrique et dans le monde ne peut pas tenu de tels propos.elle a besoin de l’Afrique dans le dossier Saharaoui.pour contrer le Maroc.la Tunisie s’en charge.elle dit haut ce que le grand frère murmure.
    Dire que l’Afrique avaït décidé de transférer le siège de la BAD à Tunis…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here