Dénonciation du traité de coopération avec la France : Le parti SADI salue la décision du gouvernement

8

Dans une déclaration que maliweb.net a reçu copie, le Bureau Politique du Parti SADI salue la dénonciation par le Gouvernement de la Transition, du Traité de coopération en matière de défense du 16 juillet 2014 conclu entre le Mali et la France.

En effet, SADI était un des rares parmi les forces patriotiques à se démarquer de l’euphorie générale lors de l’intervention de l’opération Serval, présentée à l’époque comme une opération de « sauvetage de Bamako menacé par des dizaines ou centaines de pick-up de terroristes ».

Nous avions à l’époque dénoncé la manœuvre de l’impérialisme OTAN/USA/UE comme responsable de la destruction de la Libye et de l’assassinat du Colonel Mouamar Al Ghadafi qui a été l’acte déclencheur de l’invasion de notre pays et de tout le Sahel par le terrorisme séparatiste.

La mutation de Serval en Barkhane, puis en Takuba, a largement montré que la présence militaire française n’est nullement la solution mais fait partie du problème que les forces politiques, citoyennes et de sécurité et de défense patriotiques doivent affronter pour libérer la patrie, assurer l’unité territoriale et rétablir les conquêtes démocratiques chèrement acquises par notre peuple suite à l’insurrection victorieuse de mars 1991.

Du reste, le parti SADI qui n’a eu de cesse de combattre toute idée de présence militaire au Mali, a toujours dénoncé l’inefficacité de cette présence militaire française et européenne sur le sol malien, leur militarisation à outrance, une gestion exclusivement militaire des problèmes sécuritaires et une farouche opposition à toute recherche de stratégies politiques autonomes axées sur le dialogue et les dynamiques endogènes.

La Patrie a plus que besoin de l’unité de tous ses fils et filles patriotes pour faire face aux sanctions illégales de l’UEMOA/CEDEAO et faire face à l’agression terroriste dont elle est victime et à la présence des forces étrangères qui ne sert que les intérêts prédateurs néocoloniaux.

Le Bureau Politique
Le Secrétaire Général

Mohamed AG Akeratane

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. l’erreur de mariko c’est d’avoir trahi IBK qui lui avait tout donner pour s’emouracher avec le m-5 de choguel.
    Aujourd’hui choguel veut sa tête a tout prix.

    • DONC BOUA LE VENTRU IBK AVAIT TOUT VOLE POUR DONNER A BAROU LE FOU MARIKO? WOW LE VOLEUR (IBK) ET LE BENEFICIAIRE DU VOL (BAROU LE FOU MARIKO) TOUS DEUX LES MEMES ANES!

  2. @Kankan

    Have you been to France.?..
    No and it shows
    France has the largest malian community outside of Mali
    is this stupid community ?
    you don’t know what you’re talking about

    • @poil à gratter
      Saying “France has the largest malian community outside of Mali” is just plain bullshit!
      Spare us your ignorance and check your silly informations before you spew them out on us.

  3. C’est Oumar Mariko qui conseillait aux jeunes qui cherchaient du travail au Mali de partir..
    C’est Omar Mariko qui voulait partir pour la France et qui a été refoulé…Alors on comprend sa rancune , lui qui tient tête à la Transition

  4. Bien dit en MERCI. Frères et Soeurs du Mali. Je suis fier de vous. Il nous faut tout faire pour barrer la route à ces pilleurs destructeurs qui veulent nous recoloniser.
    Diagne Meteo

  5. L a France a refuse le visa a Barou le fou Mariko depuis longtemps et maintenant que le gouvernement de transition lui a mis a la touche et la Justice est sur son cas, voila que Barou le fou Mariko se reinvente, un petit jeu et c’est trop tard!

  6. We all should welcome government decision concerning ending military cooperation with France. In fact all of Negroid Africa if not all of Africa should welcome Malian government decision on ending military cooperation with France.
    France was richly rewarded by Mali to help neutralize terrorists within two years. Unfortunately due to France incompetence goal was not fulfill after ten years but it was clear France progress in taking over Mali exceeded France progress in ending terrorists activity in Mali. For that cause military cooperation with France was duly bought to end.
    France greatly benefited from it’s prolong failure in Mali. Will France do same elsewhere in Africa or will Negroid Africans avoid military cooperation pacts with France to neutralize terrorists?
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here