Cercle de Niono/ commune de Gogofri : Le Ségal adjoint de l’ADP-Maliba, Mamoutou Coulibaly et d’autres, accusés de détourner les vivres destinés aux vulnérables

3

 Les  8000 tonnes de céréales destinées aux victimes des conflits par le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, lors de sa première visite aux régions du centre Mali, sont à l’origine d’une polémique dans la commune de Gogofri, cercle de Niono.   La commission de distribution dont le secrétaire général adjoint de l’ADP-Mali, Mamoutou Coulibaly et le président local des jeunes Diakaridia Keïta sont membres est accusée par la population d’avoir détourné à une destination inconnue plus de 100 sacs de céréales de 100 kg.

La commission  de distribution des vivres destinés aux vulnérables et aux victimes des conflits dans le cercle de Niono  est mise en cause par les populations de la commune rurale de Gogofri. Les membres de la commission de distribution  n’ont pas hésité, selon notre source, de faire main basse sur les dons.

Bourama Fofana, conseiller à la mairie de Gogofri,   la commune a reçu 59 tonnes de céréales  soit 599 sacs destinés aux populations vulnérables. Pour la distribution, explique notre interlocuteur, une commission de 15 membres dirigée par Ibrahim Niangaly, le président local des jeunes Diakaridia Keïta, et le secrétaire général adjoint du l’ADP-Maliba Mamoutou Coulibaly a été mise en place.

D’emblée, les  15 membres  se sont partagés 75 sacs en raison de 5 sacs par personne sans l’aval de la population. Pire, poursuit le conseiller communal,   pendant que les gens  priaient le vendredi dernier, un camion de  marque « Mercedes », Immatriculé BA-9929-MD contenant  illicitement des sacs  de mil destinés pour les populations de la commune rurale de Gogofri, a été repéré pour une destination inconnue. Immédiatement,  les populations ont demandé les services d’un huissier de justice pour faire constat des faits.  Le procès-verbal de l’huissier est sans appel.

« Nous avons effectivement constaté  la présence d’un camion de  marque « Mercedes », Immatriculé BA-9929-MD, contenant  85 sacs de mil  provenant du don de la commune de Gogofri. Au même instant, nous avons constaté la présence de 5 sacs de mil dans le magasin, chez Mamoutou Coulibaly au KOI, provenant du même don de la commune de Gogofri. Et avons aussi constaté que le chauffeur du camion du nom Broulaye Samaké  s’est éclipsé avec son apprenti », a constaté l’huissier de justice Me Aly Maïga, qui termine son PV en rapportant qu’aux dires des conseillers communaux, le chef de brigade Allassane Diallo et le conseiller du chef du village Hamed Wagué,  « ce camion a été frauduleusement chargé à l’insu de tout le monde pour une destination que la population ignore »

Joint au téléphone,  le cerveau de la commission à l’origine du forfait, Diakaridia Keïta, n’a pas voulu commenté cette affaire de détournement de vivres qui éclabousse cette commune vulnérable. Malgré notre insistance pour qu’il donne sa version, l’intéressé a refusé et semblait déranger par nos questions. Il a même raccroché le téléphone avant la fin de la conversation.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. FAAROHW! LA CORRUPTION UNE DES RELIGIONS ABRAHAMIQUES CONSEQUENCE DE LA PSEUDO-DEMOCRATIE-ABRAHAMIQUE

    ….LES RELIGIONS ABRAHAMIQUES, L ECONOMIE ABRAHAMIQUE, L EDUCATION ABRAHAMIQUE….CONSEQUENES LA CORRUPTION INHUMAINE ABRAHAMIQUE…. ON VOLE TOUT ET EXPLOITE TOUT HOMMES FEMMES ENFANTS NATURE A L EXCES ET SANS ETET D AME….

  2. vous les journaliste ,vos insuffisances sont très visibles. pourquoi se précipité de donner une information dont les vraies versions sont pas connues . DU n importe quoi M siaka Diamoutenè

  3. L éveil des peuples colonisé en cour il temps que les gens se reveillent et exigent de rendre compte de la gestion de leurs affaires

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here