Urbanisation : Ségou bientôt à l’image des grandes capitales

0
La ville de Ségou

Ségou est la première ville du Mali à bénéficier d’un échangeur multiple d’une route 2×2 voies sur 7 km et la réalisation de 10 Km. Les différents chantiers dans la capitale de la Cité des balanzans ont été financés à plus de 9 milliards 423 millions par la BOAD et le budget national.

Il s’agit des travaux de la construction de l’échangeur multiple du carrefour de Markala à Ségou, de l’aménagement 2×2 voies sur 7 km de tronçon urbain, de la section de Ségou-San, de la route nationale N°6 et l’aménagement de 10 km de voirie urbaine, dont le délai contractuel est fixé à 18 mois.

Quel est aujourd’hui l’état d’évolution de ces travaux dans la cité des balanzans ?

Ces travaux connaissent aujourd’hui une avancée remarquable et ceux des caniveaux progressent normalement, malgré quelques désagréments qui entravent la circulation pour la population auprès de laquelle l’indulgence est demandée.

Les travaux de l’échangeur multiple du carrefour de Markala vers la Commune rurale de Péléngana, ont démarré et le consortium d’entreprise EGK-ETEP est à pied d’œuvre pour être dans le délai.

Force est de reconnaître que la démolition de certains immeubles avec la fameuse question d’indemnisation et l’hivernage ont un peu ralenti les travaux qui connaissent une avancée spectaculaire en ce moment. Pour le cas de voirie, les travaux ont commencé et les eaux seront désormais drainées vers le fleuve. Une autre difficulté majeure est le fait que la ville de Ségou est poussiéreuse, malgré les efforts déployés par l’entreprise.

Cependant le satisfecit de l’exécution des travaux par l’entreprise est apprécié à sa juste valeur par la population. Ces travaux qui sans doute transformeront le visage de la Cité des balanzans qui sera comme toutes les grandes capitales régionales digne de ce nom.

L’implication de tous est demandée et cela passe nécessairement par le respect des consignes données, et le respect doit être une action de tous les jours afin de combler les attentes qui ne font que grandir Ségou.

Modibo Ouologuem

Commentaires via Facebook :

PARTAGER