L’Or brille pour Barrick Gold, le complexe dépasse ses prévisions : 68,215 onces d’or en 2020

1

Loulo -Gounkoto  dépasse ses prévisions et projets de remplacement des réserves exploitées. Le complexe minier Loulo- Gounkoto de Barrick Gold Corporation a produit au cours de l’année 2020, 680,215 onces d’or, dépassant ses prévisions de l’année malgré la COVID19 et d’autres défis. Ces informations ont été données par le Président directeur exécutif de Barrick Gold Corporation, Mark Bristow le 6 février 2021 au complexe minier Loulo –Gounkoto lors de sa traditionnelle rencontre périodique  avec la presse locale en marge de la tenue du conseil d’administration.

maliweb.net Selon le président et directeur général de Barrick, Mark Bristow, les réserves d’or du complexe sont désormais plus importantes qu’il  y a 15 ans et ce grâce au succès de l’exploration continue.  Le complexe minier Loulo- Gounkoto de Barrick Gold Corporation a produit au cours de l’année 2020, 680,215 onces d’or, dépassant ses prévisions de l’année.

Par ailleurs  le président de Barrick-Gold  Corporation,  annonce l’amélioration de ses performances en matière de sécurité avec une  réduction du  taux de fréquence des accidents illustré  par une année entière sans accident de travail dans ses mines souterraines.  Toujours en matière de sécurité, le complexe conserve ses certifications ISO 45001 et ISO 14001 en matière de santé, de sécurité et environnementale.

En termes de performance technologique,   Monsieur Bristow se réjouit des avancées que ses mines : « Les opérations souterraines ont atteint un niveau d’autonomisation de classe mondiale, proche de celui de la mine de Kibali. Les deux mines souterraines existantes, Yaléa et Gara, seront bientôt augmentées par une troisième lorsque la mine souterraine de Gounkoto livrera ses premières tonnes de minerai prévues pour le deuxième trimestre de cette année » dira-t-il.

Et en matière d’apport,  en plus de soutenir et encourager le développement d’entreprises locales et sa RSE,  le communiqué de presse de Barrick  mis à disposition de la presse indique : « Loulo et Gounkoto ont déclaré et payé des dividendes cumulés de l’ordre de 240 millions de dollars. Au cours des 24 dernières années, Barrick et son historique société   Randgold Ressources ont contribué à l’économie malienne à hauteur de 77 milliards sous forme d’impôts, de redevances, de salaires et de paiements aux fournisseurs locaux. Sa contribution annuelle représente entre 5 et 10% du PIB du pays. »

Pour sa part, le ministre des Mines, Lamine Seydou  Traoré  qui se trouvait le même jour à Loulo dans le cadre d’une ‘visite d’échange  sur l’avenir du secteur minier’, déclare : «  Nous repartons satisfaits de cette visite, nous pensons que le secteur se portera mieux. Nous saluons et félicitons l’accompagnement du Groupe Barrick ».

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. L’or ne brillera jamais pour les maliens, il ne brillera que pour les dirigeants véreux et les entreprises exploitantes, le pays et les sites n’aurons que les stigmates des machines et des produits chimiques; des espaces qui resterons à jamais inexploitables pour d’autres activités de production pendant très, très, très longtemps., c’est regrettable. Nous, nous croyons très sincèrement que cette activité d’extraction de l’or est un acte de destruction des terroirs villageois et leur restauration est quasiment impossible, il faut préserver notre environnement en mettant fin à cette activité destructrice de notre écosystème. Comment peut-on accepter de rendre prioritaire des activités d’extraction destructrices de l’environnement? On dirait qu’il n’y a pas d’intellectuels dans ce pays, que dirait-on à la postérité de ce pays? Nos descendants n’aurons que leurs yeux pour pleurer, que dommage irréparable? Nous les plus avisés sommes entrain de pleurer de toutes nos forces et personne ne comprend les dangers qui nous guettent aujourd’hui.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here