Nomination des militaires aux entrepôts du Mali : Makan Fily Dabo en déphasage avec la lutte contre l’insécurité

11

En procédant à cette nomination ubuesque de sept agents des rangs des FAMa au niveau des entrepôts maliens dans les ports de transit, le ministre des Transports et des Infrastructures, Makan Fily Dabo permet au Mali de confirmer sa place de maillon faible de la lutte contre l’insécurité. Une idée que certains présidents des pays frontaliers du Mali avaient eue.

La lueur que la ministre Makan Fily Dabo avait laissée percevoir aux heures qui ont suivi sa nomination aura été d’une courte durée. Et cela, au regard de l’acte qu’il vient de poser et qui pourrait être préjudiciable à la lutte contre l’insécurité. Un combat que le Mali partage avec d’autres pays dans le cadre du G5-Sahel.

C’est un secret de polichinelle au Mali que le ministre Dabo a engagé des actions qui ont porté sur la démolition de la zone aéroportuaire et la promesse de dégager les servitudes des rails pour la reprise prochaine des activités du train. En outre, le bras de fer avec les transporteurs est la volonté de mettre le Mali au même diapason que les autres pays de la Communauté économique des pays de l’Afrique de l’ouest (Cedeao).

Mais en apposant son sceau sur le document de la nomination de sept agents de la police et de l’Armée en charge de la sécurité, le ministre Dabo aminci l’espoir des Maliens comme la peau de chagrin. Car en plein dans la recrudescence de l’insécurité ; aussi au moment où le pays panse la plaie de la perte de plus d’une trentaine d’éléments des rangs des Forces armées maliennes, le patron du département en charge des Transports et des Infrastructures surprend en envoyant ces sept agents de la sécurité dans les entrepôts maliens de Côte d’Ivoire, du Bénin, de Guinée, de la Mauritanie, du Sénégal, du Togo et de Ghana.

L’incompréhensible réside dans le fait que le Mali ne manque pas de spécialistes pour occuper ces postes de responsabilité. Les Forces armées maliennes ont une vocation connue de tous. Leur rôle premier est de faire la guerre pour défendre l’intégrité territoriale du pays.

C’est du latin lorsqu’en temps de guerre on se permet de les nommer à ces niveaux avec tous les avantages pendant que des soldats maliens et des pays amis ne cessent de tomber sous les balles des forces du mal. C’est dire que la place de ces nouveaux directeurs des entrepôts maliens est sur le sable au nord et sous les balazans et le flanc des collines au centre du pays avec tous les avantages aussi.

Dans  la foulée du sommet du G5-Sahel organisé à N’Djamena, le président Déby a annoncé l’envoi de 1200 soldats dans la zone des trois frontières. A un peu plus d’un mois de la tenue de cette messe sur la sécurité dans le Litago Gourma, Makan Fily Dabo rame à contre-courant d’une réelle volonté de la lutte contre l’insécurité.

Le ministre doit savoir que le Mali est un pays cerné par l’insécurité et qu’il est vu par dix yeux et montré par dix doigts. Donc la bonne image du Mali à travers le monde tient aujourd’hui à ce que les autorités de la transition font.

Bazoumana KANE

 

 

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. Puisque les civils ont eu trente ans pour nous traîner dans la boue , je pense que notre dernier espoir est cette logique : en supposant que ces militaires sont des patriotes , alors cette démarche s’ inscrit dans la seule alternative pour sauver le Mali ! Les militaires s’ ils sont patriotes doivent être au devant dans l’ administration malienne pour forcer les civils au travail , à l’ honnêteté , au bon comportement ! C’est déplorable pour les civils d’ en arriver là mais les civils maliens ne sont pas des responsables , ni des patriotes ! Rien n’ interdit à l’ armée de participer à la construction nationale : Modibo Keita a voulu aller dans ce sens ( participation de l’ armée dans l’ agriculture ) mais il n’ a pas été compris par les militaires de l’ époque témoin l’ avis de Sounkalo Samake dans son ouvrage ” Ma vie de soldat “. Le Mali a besoin de militaires polyvalents pour être présents aux deux fronts : la construction nationale et la protection nationale ! C’est cette innovation qu’ il nous faut ! Ce n’est qu’une continuité puisque l’ idée viens de Modibo Keita et il faut simplement l’ adapter à la realité du moment !
    Avoir recours au passé est très utile pour relever les défis du futur : tout ce qui existe est lié au passé par des faits !
    96172701

  2. Civils et militaires se ressemblent au Mali comme deux gouttes d’eau. Ils sortent du même moule, appartiennent au même ensemble. Que voulez-vous du pauvre ministre Dabo?

    Ces militaires nommés se seraient comportés de la même façon aux entrepôts qu’au front (encore qu’ils veuillent bien y aller).

    L’éthique est en berne dans ce pays, le patriotisme a foutu le camp et le leadership existant est corrompu. C’est à qui mieux mieux.

    Qui pour conduire ce pays à une meilleure destinée? Voilà une question “providentielle”.

    J’avoue qu’il serait difficile de rassembler ce pays pour de nobles idéaux.
    Civils et militaires sont issus d’un peuple qui oublie qu’il a le pouvoir suprême pour changer d’une manière radicale les choses. Malheureusement, il ne s’en contente que pour renverser des régimes politiques pour ensuite entrer en hibernation jusqu’à la prochaine saison (ou un autre charivari politico-institutionnel).Peut être que nous ne reprochons qu’un délit de faciès à nos Présidents. On les chasse et puis c’est fini.

    Alors il ne reste plus que le Tout-Puissant auquel on s’en remet.

  3. Vous ne pouvez pas nous convaincre pour dire que les militaires doivent travailler au port. C’est du pipo
    Est ce que la réception des équipements militaires se fait tous les jours, tous les mois, …….non, non, que non ?
    Est ce que tous les équipements viennent dans les ports cités, non, non, non;;;;;;;;;,
    Soyons sérieux, certains pays envoient leurs fils pour vous aider et vous vous permettez d’aller recaser vos leurs en ce moment critique. En période de quiétude et non guerre, on peut accepter mais à ce moment là, raisonnons un peu nous les maliens.
    Continuez à approuver ces genres de décisions irréfléchies, les djihadistes prendront vile par ville.
    On est jamais contre les militaires, ils sont nos cousins, nos tontons, nos amis, nos beaux frères, nos neveux etc…..

    • SI LES MILITAIRES PEUVENT SE FAIRE TUER AU FRONT DONC ILS PEUVENT AUSSI TRAVAILLER AU PORT ET EMPECHER LES CIVILS DE PILLER NOTRE FASO!

        • I BE NA FAAMOUYALI KEH COUSIN, I BE NA I HAKILI DAYELEN, NI O KEELA I KA KAAFRIYA BE DAFAAH!
          TOUT NOIR EST KAAFR, TU LE SAIS BIEN!

          LES ABRAHAMIQUES QUI ONT CREE LES ARMEES PAYSANNES ESCLAVAGISEES ENVOYEES D EUROPE AUX CONQUETTES COLONIALES, CES ARMEES COLLECTAIENT LES FILS DES PAYSANS QUI NE RETOURNAIENT JAMAIS OU TRES PEU, VIVANT A LA TERRE DE LEURS PERES, DONC LA TERRE REVENAIT A L ABRAHAMIQUE! TU ME COMPRENDS? LES ABRAHAMIQUES RAMASSAIENT LES PAYSANS ET LEURS ENFANTS COMMES DES BRANCHES SECHES OU ASSECHEES , POUR LES BRULER DANS LE GRAND FEU, PUIS OCCUPAIENT LEURS PLACES SUR LA TERRE. LES DJIHADISTES IYAD ET KOUFFA BRULENT EN MEME TEMPS ET PEULHS ENDOCTRINES ET AUTRES PAYSANS,….L ARABE OU SON METISSE PRENDRA LA TERRE DES IDIOTS TUEURS ET LES PAISIBLES TUES…

          UNE TECHNOLOGIE INFERNALE QUI MARCHE DEPUIS DES SIECLES!

          NOS SOLDATS SONT NOTRE CHAIRE ET NOTRE AME! NOUS MEMES! UN SOLDAT NE PEUT PAS ETRE DISCRIMINE AU MALI PAR UN CIVIL!

    • La defense de la patrie est un devoir pour toutes les maliennes et tous les maliens!
      QUE LES CIVILS AUSSI MONTENT AU FRONT! C’EST BIEN PARCE QUE LES CIVILS ONT ECHOUE’ QUE LES MILITAIRES FONT DES COUPS D’ETAT. DON’T GET ME WRONG, JE N’AIME PAS LES COUPS D’ETAT ET JE SAIS QUE LES MILITAIRES QUI SONT HABITUE’S A’ DONNER OU EXECUTER DES ORDRES, SONT DES MAUVAIS POLITICIENS MAIS ILS SONT GENERALEMENT PLUS PATRIOTES QUE LES CIVILS! CE SONT LES CIVILS POLITICIENS AFRICAINS QUI ONT VENDU NOS PAYS AU MONDE DES FINANCES! C’EST A’ CAUSE D’EUX QUE NOS PAYS SONT AUJOURD’HUI VAINCUS, CONQUIS ET RECOLONISE’S!!!
      NB.
      J’ATTENDS MA NOMMINATION AU POSTE DIRECTEUR DES SACS DE RIZ MALIENS AU PORT AUTONOME DE SEFETO!

  4. Bazoumana KANE, ton papier montre à suffisance que tu ne connait guère le métier des armes. Viens t’incorporer comme cela tu vas comprendre le fonctionnement de l’Armée.
    Tu peux être qualifier d’instigateur de violence en écrivant cette paperasse qui n’a aucune valeur instructive. Allez-y comprendre qu’est ce que s’est qu’un entrepôt. Je t’invite à donner une signification claire et précise d’un entrepôt dans ta prochaine paperasse. Connard

  5. Mes amis, les officiers peuvent tres bien faire ce genre de boulot. Pour la distribution du vaccin contre COVID 19, c’est un General Americain qui etait charge’ de cette mission! Si ces entrepots vont recevoir des equipements militaires pour notre faso qui est en guerre, il est normal d’avoir des officiers a’ ces postes. Mes amis, soyons prudents avec nos commentaires. IL Y A DES CIVILS QUI SONT EXCELLENTS COMME IL Y A DES MILITAIRES QUI SONT EXCELLENTS!
    Le ministre ne fait que nommer des noms qu’on lui donne. IL EST TRES EVIDENT QUE CE CHOIX VIENT DE LA HIERARCHIE MILITAIRE!

  6. Je me pose la question de savoir si les autorités de la transition sont des gens normaux. En tout cas, des décisions pareilles sont prises quand on est débile.
    Comment on peut envoyer des soldats dans les postes civils à l’étranger au lieu de regagner le front. Le président Idriss Déby doit refuser maintenant d’envoyer ses soldats au Mali.
    Cela montre une fois de plus la mauvaise fois, l’apatridie, le l’irresponsabilité des Autorités de la transition.

    • Idriss Debi
      Militaire!
      President!
      Pourquoi pas?
      Pour piller la nation, ce sont les civils!
      Pour mourir, il faut des militairesl

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here