Transport urbain : Le gouvernement décide de sévir contre la prolifération anarchique des engins à deux roues et les moto-tricycles

3

Difficile de circuler dans la capitale malienne  aujourd’hui sans croiser une moto tricycle ou une  moto taxi.  Ce nouveau  mode de transport urbain  a pris tellement de l’ampleur que les autorités de la compagnie de la circulation routière peinent à identifier ceux qui respectent la réglementation en vigueur.

C’est  pour  mieux réguler ce secteur en  luttant contre la prolifération anarchique des motos tricycles et des motos taxi que le Ministre des Transports et des Infrastructures, à travers la Direction Nationale des Transports Terrestres, Maritimes et Fluviaux  invite, dans un communiqué, tous les conducteurs de motos tricycles à se conformer à la réglementation en vigueur. Celle-ci prévoit  que le conducteur de taxi-moto ou de tricycle dote son engin  d’une carte grise, d’une plaque d’immatriculation, d’un permis de conduire, de l’assurance, et de la vignette.

Les conducteurs des motos taxi qui échappent au contrôle des autorités municipales et la compagnie de la circulation routière  sont sommés  de se conformer à la loi afin de faciliter leur identification. Chaque conducteur doit, selon le communiqué,  doter sa moto  d’une plaque mais avoir un gilet et casque obligatoire. « Ils doivent s’inscrire à la Mairie du District de Bamako et à la Compagnie de la Circulation Routière. »,  précise le communiqué du Ministère des Transports.

Ces mesures qui  visent à sécuriser les personnes et à réguler ce mode de transport nouveau ont été bien accueillies par les chauffeurs de taxi et autres moyens de  transports urbain et périurbain.  « C’est une bonne chose.   Ils nous concurrencent sur le marché alors qu’ils ne respectent pas les textes »,  indique Fousseini Diarra, chauffeur périurbain, qui espère qu’avec l’obligation de se conformer à la réglementation le nombre de  conducteurs tricycles et de motos taxi vont se réduire considérablement.

Il faut noter que ce mode de transport qui s’est très vite développé est exercé aujourd’hui  par n’importe quel conducteur. De nombreux jeunes sans profession en ont vu comme  une opportunité d’emploi.  Beaucoup de jeunes  sans permis ni casque  ont transformé leur motos comme un moyen de transport en commun sans disposer d’autorisation mettant en danger la vie de nombreux usagers de la route.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. La circulation routière au Mali est mortelle.de l anarchie totale .Les motos taxis katakatani ne doivent
    même pas circuler dans la ville de Bamako. L’état est irresponsable devant cette situation.

  2. Le ministre ne sait pas ce qu’il fait si il ne voit pas la ou se situe le vrai probleme: les moto a deux roues les djakartas!!!!! Les moto taxis c’est RIEN au contraire c’est elles mêmes qui diminuent l’aggravation de l’anarchie en prenant la place des charrettes d’ânes de chevaux qui écumaient nos villes. C’est une injustice si ignorent les millions de motos djakarta qui sont a l’oigne de plus 70% des accidents sur nos routes..qui ont soit tué ou handicapé dans chaque famille malienne ( 2 personnes handicapées par les moto dans ma famille)…qui sont a l’origine de 95% de l’anarchie et désordre dans circulation routière. Moi je préfère 1000 fois les moto taxis aux motos djakartas!!!

    Il faut simplement observer comment toute sorte de personnes (villageois, mineurs, femmes bawalani, des jeunes drogués) se permettent de conduire ces motos sans la moindre connaissance du code de la route …tout simplement parce que on 350000 f pour s’acheter une moto…boum c’est parti! Sans permis, sans assurance, sans casque…rien ..puis on roule a 120km/h!!!! On porte des petits enfants comme a dos d’ânes au village!

    Mr le ministre pourquoi sauter sur le vrai probleme pour aller faire semblant…. le fleuve de l’anarchie, du désordre, du danger mortel, de la sauvagerie absolue dans la circulation routière au MALI c’est les MOTOS DJAKARTAS ET NON LES MOTO TAXIS!!!

    ALORS SOYONS SÉRIEUX!

Répondre à Lastus Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here