MODELE-Mali: Une mise niveau des observateurs à Long terme débutée à Bamako

0

En prélude des futures élections  au Mali, la Mission d’Observation  des Elections  (MODELE) a démarré  à Bamako, hier lundi,  une formation  de trois  jours de mise à niveau  des formateurs et des observateurs  à long terme (OLT). 

Environ 75 observateurs et observateurs à long terme de la mission d’observation des élections au Mali bénéficient de cette formation. Ils  sont constitués de 10 superviseurs nationaux, à coordinateurs régions, 49 coordinateurs des cercles  et 6 coordinateurs  des six communes du district de Bamako. Durant soixante-douze heures, ils  seront outillés par des experts  “sur l’évolution du cadre juridique des élections, l’exercice d’aptitude et de restitution, les risques liés  à l’application de la nouvelle loi électorale, le rôle des observateurs à long terme, les activités à observer et les rapports bimensuels…”

L’objectif  de cette formation est  de renforcer  les capacités de membres de la MODELE sur l’observation électorale, notamment sur les méthodes observation internationale grâce  à la mise en jour des outils observation électorale. Selon un document technique de MODELE-Mali, ces observateurs sont formés pour suivre les opérations pré-électorales et post-électorales. Lors de l’ouverture de cette formation, le président de l’Observatoire pour la bonne gouvernance  au Mali, Dr Ibrahim Sangho, a fait le rappel  des activités réalisées par la mission d’observation des élections. Lesquelles se résument  à la production de plusieurs  documents  sur les conclusions des Assises nationales de la Refondation, d’une note technique sur la nouvelle loi électorale, la formation des superviseur.

Le représentant de l’Union européenne, partenaire financier de MODELE –Mali, le conseiller politique, Philipe Lacouste, a qualifié cette mission de « crédible et indépendante »

Selon lui, l’observation des élections est importante dans le cadre de la recherche de la transparence et de l’apaisement. C’est pourquoi, dit-il, l’UE constate que la meilleure observation des élections  est celle qui est faite par les organisations de la société civile malienne. «Les observateurs qui viennent de toutes les régions du Mali seront déployés le jour des scrutins  pour observer  le bon déroulement des élections », a dit le conseiller politique de l’UE, qui a loué les efforts de l’ONU et de la CEDEAO pour parvenir à des élections au Mali.

Il faut noter toujours que l’objectif  de cette mission, qui réunit 43 organisations de la société civile malienne, est de rendre compte du déroulement de chaque phase du processus électoral des prochaines élections nationales de la transition. Il s’agit surtout  des élections référendaires,  les élections locales, législatives et la présidentielle de 2024. Pour ce travail, la mission dispose de 3000 observateurs de courte durée qui vont observer les journées électorales sur l’ensemble du territoire national. Ce qui fait de MODELE-Mali la plus grande mission d’observation citoyenne  déployée pour observer les élections  qui se tiendront pendant  cette transition.

 Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here