Démantèlement d’un réseau de malfrats et trafiquants de drogue à Kati Farada

    0

    Un réseau constitué de huit malfrats, consommateurs et vendeurs de drogue vient d’être démantelé, le 12 août 2019, par les éléments du commissaire principal, Santigui Kamissoko, du 2ème Arrondissement de Kati dans une maisonnette au bord du marigot de Mamahira à Kati Farada.

    Le cerveau du gang O T surnommé « malfrat » et les autres sont B K dit « merclin », B S nommé « mandeka », S C appelé « ciment », M K D, B W, L T, D K.

    Après leurs arrestations, une quantité importante de cannabis, de marijuana et de pistolets de fabrication artisanale ont été retrouvés dans leur refuge.

    Depuis un certain temps, les plaintes se multipliaient au Commissariat du 2ème Arrondissement de Kati pour des cas d’attaque des boutiques, de vols de motos djakara, de téléphones portables et autres objets de valeurs à Kati et environnants immédiats.

    Alors, O T, « malfrat » et ses hommes, qui étaient nouvellement installés à Fadara dans une maisonnette faisaient l’objet de cris de colère des familles avoisinantes.

    C’est ainsi qu’une tierce personne avisa le Commissariat de la présence des individus suspects qui consommaient régulièrement du Cannabis au bord du marigot de Farada – Mamahira à 3 Km du poste de contrôle de Kati.

    Aussitôt, les limiers ont effectué une descente sur le local de ces malfrats qui venaient tout juste de sortir de différentes Maisons d’arrêt de Bamako, de Kita, de Kati et Diéma avec des attestations de purge de peine.

    Au cours de l’opération, le 12 août 2019, la police a pu mettre la main sur six éléments dudit réseau et une importante quantité de stupéfiants a été saisie (cannabis, cachets, et de la marijuana) mais aussi un pistolet de fabrication artisanale pour les braquages.

    Arrestation des cabrioleurs de la boutique Golfa Bazin par le 6ème arrondissement

    Sans désemparer après avoir été alerté par la salle de commandement de la Police Nationale, les éléments de la Brigade des Recherches, appuyés par l’équipe de patrouille, conduite par le Capitaine Danséni KONÉ, sous la coordination du Commissaire Adjoint, Commissaire de Police Yaya NIAMBÉLÉ, se sont promptement rendus sur le lieu indiqué.

    Suite à l’ouverture d’une enquête, de fil à aiguille, ces trois (03) autres aussi ont été alpagués le lendemain, dont les nommés: Cheick SYLLA, âgé de 27 ans, employé de commerce, domicilié à Sotuba ACI, Djibril N’DIAYE, âgé de 28 ans, ébéniste, domicilié à Sotuba ACI et Bassirou CISSÉ, âgé de 27 ans, sans profession domicilié à Sotuba ACI. Eux aussi interrogés n’ont pu nier les faits, tout en avouant être également les auteurs d’un autre cas de cambriolage d’une boutique de vente de bazin, appartenant au sieur Oumar GOLFA, commis dans la nuit du Lundi 29 juillet 2019 à Moribabougou, où ils ont troué une partie de la boutique, pour s’y introduire et emporter plus d’une vingtaine de pièces de bazin, d’une valeur vénale s’élevant à environ 10 millions Francs CFA (10.000.000) FCFA.

    Les cinq (05) mis en cause partageant le même appartement à Sotuba ACI, une perquisition domiciliaire effectuée, a permis de dénicher plusieurs pièces de bazins, appartenant aux établissements GOLFA.

    L’enquête continue toujours pour démasquer les éventuels complices liés à cette affaire…

    Rassemblées par Mahamadou Sarré

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here