Education des filles : une ministre sud-africaine demande aux écolières d'”ouvrir les livres et de fermer les jambes”

    2

    Une ministre régionale de la santé est critiquée en Afrique du Sud pour avoir dit aux écolières “ouvrez vos livres et fermez vos jambes”.

    Phophi Ramathuba a fait ce commentaire lors d’une visite dans une école secondaire dans le but d’encourager l’abstinence et de réduire les taux de grossesse chez les adolescentes.

    Les utilisateurs des réseaux sociaux critiquent cette remarque et se demandent pourquoi elle ne s’adresse qu’aux filles.

    Mme Ramathuba défend le message, qui, selon elle, s’adresse également aux garçons.

    La ministre de la santé de la province du Limpopo était en visite mercredi à l’école secondaire Gwenane, dans la commune de Sekgakgapeng, pour marquer le premier jour de la nouvelle année scolaire.

    “Aux petites filles, je dis : ouvrez vos livres, et fermez vos jambes. N’ouvrez pas vos jambes, ouvrez vos livres. Merci beaucoup”, suggère-t-elle aux étudiants.

    Elle ajoute que les filles sont attirées par des hommes plus âgés en utilisant des produits de luxe comme des perruques coûteuses et des téléphones intelligents.

    Ces commentaires suscitent des critiques après qu’une vidéo du discours est partagée sur les réseaux sociaux.

    “Ce n’est pas une façon appropriée de parler aux enfants des abus, du sexe et du consentement”, écrit un utilisateur des réseaux sociaux.

    La membre de l’opposition Siviwe Gwarube qualifie les remarques de “profondément problématiques”.

    “C’était une occasion d’avoir une conversation significative avec ces apprenants sur le consentement…. Au lieu de cela, vous blâmez les victimes. Vous mettez une pression indue sur les filles”, dit-elle dans un message sur Twitter.

    Mme Ramathuba affirme au site d’information sud-africain TimesLIVE que sa déclaration est sortie de son contexte et qu’elle s’adresse également aux garçons.

    “J’ai dit aux garçons de se concentrer sur leur éducation et de ne pas coucher avec des filles”, précise-t-elle.

    Elle ajoute que ses électeurs du Limpopo ont “apprécié le message”.

    “Ils disaient même qu’ils avaient peur de dire ces choses et me remerciaient d’avoir appelé un chat un chat”, ajoute-t-elle.

    Les statistiques gouvernementales montrent que près de 33 400 filles de moins de 17 ans ont accouché en Afrique du Sud en 2020.

    Selon Save the Children, le manque d’accès à une éducation sexuelle complète ainsi qu’à des services de santé abordables et appropriés sont des facteurs clés contribuant aux grossesses chez les adolescentes en Afrique du Sud.

    Source: https://www.bbc.com/afrique

    Commentaires via Facebook :

    2 COMMENTAIRES

    1. Solution must not simply be directed at girls. It must also be directed at parents plus boys. Approach should consider not only what sexual conduct is morally appropriate for teenagers but conduct teenagers are likely possess. Girls should be periodically investigated to ascertain they are not intimately involved with adult males. Where it is found they are those adult males should be punished. Where parents are unable to manage
      children practicing abstinence of sexual activity children should be provided safe contraceptives plus obligated to take oath not to partake in sexual activity without condom.
      It is important for adults not to take position that sexual activity between adult male plus girl is none of their business. In fact there should be fine issued as part of punishment to adult males involved with girls along with jail or prison for that adult male sexually involved with girl. Person reporting adult males partaking in those acts should receive reward of half fine imposed on those adult males.
      Unfortunately South Africa is filled with government having many bitch niggers who protect bitch niggers. Therefore South Africa government is unlikely to protect as needed mothers of their future Negroid community. That leave females to fend for themselves having their greatest enemy males within their community. Those bitch niggers should be on murderous war frontline. They are expendable. Negroids do not need anymore like them.
      There must be multifaceted approach to end that kind of long term injurious decline in morality in South Africa. It promote worse of somewhat primitive civilization that allow adult males to prey on young girls. That is despicable.
      Henry Author Price Jr aka Kankan

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here