En collaboration de la douane française : La CAAT saisit plusieurs quantités de drogue à l’aéroport Modibo Keita

    1

    La collaboration entre la Cellule aéroportuaire anti trafics (CAAT) antenne de l’Office central des stupéfiants (OCS) et les douanes française et malienne a permis la saisie de plusieurs quantités de drogues à l’aéroport international Modibo Keita.

    Le mercredi 13 octobre 2021, grâce à la collaboration entre la Cellule aéroportuaire anti trafics (CAAT) / antenne de l’Office central des stupéfiants (OCS) et les douanes française et malienne 249 grammes de cannabis communément appelé « couche Américaine » d’une valeur d’à peu près 2,9 millions F CFA ont être saisis. La saisie a eu lieu au fret de l’aéroport.

    Selon l’Office central des stupéfiants, « le produit était dissimulé dans un colis déclaré comme tee-shirt en provenance de Montréal (Canada) via Paris avec pour destination finale Bamako ».  A en croire, l’OCS, le colis qui a été expédié par la société de transport colis expresse (FEDEX) « était destiné à un Malien qui fait objet de recherche par les unités d’enquête de l’Office central des stupéfiants pour répondre des faits de trafic international de cannabis ».

    Une semaine plutôt,  soit le 6 octobre 2021, c’est 1Kg554 g d’héroïne d’une valeur de 37 500 000 F CFA qui a été saisie chez un trafiquant de drogue toujours à l’aéroport Modibo Keita par les éléments de la même Cellule aéroportuaire anti trafics (CAAT) de l’Office central des stupéfiants.

    A la différence de la dernière saisie,  ce produit était « enfoui dans deux pièces de moteur bien conditionné sur le point d’être expédié en Chypre par Gérald Chukwuma Innocent », souligne l’OCS, dans un communiqué.

    Le Communiqué signé par le directeur de l’OCS, colonel Fousseini Keita, révèle que la CAAT avait été informée par la Douane française de la saisie de 555 grammes de méthamphétamine à l’aéroport de Roissy le 27 Septembre 2021 en destination de la Nouvelle Zélande. Ce partage de renseignement entre les deux services visait à approfondir l’enquête et à démanteler le réseau puisse que le colis saisi avait quitté le Mali.

    Et c’est à partir de cette information, que les enquêteurs de l’OCS ont mis en place une surveillance permanente autour des activités de M. Gérald. « C’est ainsi que le 6 octobre 2021 quand il était sur le point d’expédier un autre colis, qu’il a été interpellé par les éléments de la CAAT au siège de Bolloré à Hamdallaye ACI », poursuit le communiqué.

    Les enquêteurs ont demandé l’autorisation au procureur de dessouder les deux pièces, ce qui a permis de découvrir 8 sachets bien emballés et enfoui dans chaque bloc. Les sachets emballés contenaient une substance blanchâtre dont l’analyse avec le tester a confirmé la présence d’héroïne.

    Les 16 sachets avec emballage ont une valeur de 37 500 000 F CFA.

    Le suspect de la seconde saisie a été présenté au procureur du pôle judiciaire spécialisé pour trafic international de stupéfiant.

    1. S.

     

    Commentaires via Facebook :

    1 commentaire

    1. Ok si ces le k pourquoi il no pas arete en France ce du conneries travailler avec eux un jour il vont vous envoyer de trucs bactériologie ou radio activités pour vous tué tous là bas nous sommes en guerre avec ces gens là méfiance me frère

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here