Pour maintenir l’ordre public : Le 15eme arrondissement met aux arrêts plusieurs fabricants d’armes

    0

    Suite à plusieurs cas de vols suivis de meurtres, le Ministre de la sécurité et de la protection civile  le Général de Division Salif Traoré a réuni les différents chefs de corps  en donnant des instructions fermes pour que Bamako retrouve sa quiétude d’antan. C’est dans ce cadre que les éléments du 15 eme  arrondissement  dirigés par le commissaire Abdoulaye Djiré renforcés par des unités du Groupe d’Intervention de la Police (GIPN) ont mené une descente musclée    aux domiciles des fabricants d’armes à feu.

    La moisson a été fructueuse, puisque les flics ont mis la main sur un véritable arsenal de guerre  composé de 11 pistolets automatiques, 6fusils de chasse, 20 canons, 24 chargeurs. Du matériel destiné à la fabrication de  ces armes qui sèment la mort a été également saisie. Ces armes de fabrication artisanale améliorée ont servi à créer une atmosphère de terreur  dans le district de Bamako et même dans le centre et le nord du Mali, il fallait y mettre fin. Une précision de taille, les individus qui s’adonnent à la fabrication de ces  armes  sont autorisés à fabriquer uniquement des fusils de chasse. En revanche, ils ne sont pas autorisés à  fabriquer  les pistolets automatiques ou même les fusils automatiques  qui enfoncent un pays dans le crime et la mort. Ces armes sont utilisées par les plus grands bandits pour les braquages des usagers des engins à deux roues, dans les cambriolages des domiciles, des magasins, usines et certaines grandes industries. Suite à l’arrestation de ces individus, une enquête a été ouverte  par le commissariat du 15 eme arrondissement suivant le PV N0 OO 20/15eme  A du 01/02/2019. Les présumés auteurs    ont été présentés  devant Monsieur le procureur de la République  prés le tribunal de grande instance de la commune V du district de Bamako. Les personnes concernées  sont Bakary Kone, Souleymane Kone , Ousmane Doumbia, Bakary Doumbia, Ousmane Yanoga, Abdoul Karim Diarra, Amadou Yanogueye. Rappelons que pour la bonne réussite de l’opération, il a fallu l’implication du Commandent Acherif Ag Akly et le capitaine  Ilias Goro.

    Aissata Djitteye

    Source : Le Triomphe

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here