Vieux Coureur et Jeune Malin

    0

    La belle Gafou était terriblement sollicitée pour la St Sylvestre et visiblement, elle penchait pour le programme ultra-chic concocté par un vieil amoureux. Mais dans la vie il ne faut jamais désespérer, s”est répété son jeune rival.

    Les festivités du 31 décembre alimenteront longtemps les causeries des groupes de jeunes. Car les histoires entre les amoureux, lors de la nuit de la Saint-Sylvestre sont toujours croustillantes. Elles deviennent encore plus captivantes et carrément inoubliables soumises à l”enrichissement des causeries. Chacun y ajoutant sa pincée de sel et ses commentaires.

    Notre histoire du jour concerne justement les préparatifs du "Grin Takami" dont le chef s”était lancé dans la conquête du cœur de la belle Gafou pour passer avec elle la fameuse nuit de la Saint-Sylvestre.

    La structure du tissu social dans notre pays favorise le regroupement des personnes par groupes d”âge ou par affinité. Jeunes et moins jeunes forment des groupes de causerie appelés "grins". Ces groupes sont constitués généralement d”hommes. Les filles qui fréquentent les "grins" sont pour la plupart les compagnes des membres du groupe.

    Dans les "grins" presque tous les problèmes sont discutés autour d”un verre de thé. Certains jouent à la belote. D”autres affectionnent le jeu de dame. La plupart du temps, les causeries et les jeux se plaquent sur un fond de musique. Les "grins" des étudiants sont animés par des discussions autour des notes, des professeurs, des belles voitures. Sans oublier les jeunes filles qui passent à portée de vue.

    LA MAUVAISE NOUVELLE : L”héroïne de notre histoire est une jeune étudiante répondant au petit nom des Hawa : "Gafou". La belle Gafou est dotée d”un corps sculptural qui attire irrésistiblement le regard des hommes. Dans le quartier de Faladié, Gafou force aussi bien l’admiration des jeunes que des adultes. Le fringant Beckham est le chef du "Ta Kami Grin". Comme de nombreux férus de football, le jeune homme est un inconditionnel de David Beckham, le footballeur anglais du Réal Madrid. Dans le privé, il n’a d”yeux que pour Gafou. Tout le "grin" faisait de son mieux pour l’aider à conquérir l”élue de son cœur. La belle, consciente de la flamme du jeune homme pour elle, le tenait en haleine en sachant qu”elle était convoitée par la plupart des séducteurs du quartier. Elle faisait semblant d’ignorer ce jeune soupirant qui ne se décourageait pas pour autant.

    Mardi dernier, Beckham approcha Gafou pour l’inviter à passer en sa compagnie la soirée de la Saint-Sylvestre. La jeune fille hésita avant d”accepter. Grisé par ce succès et les promesses qu”il faisait fleurir, Beckham changea de style vestimentaire dès le lendemain de la réponse positive. Son nouveau look fut immanquablement remarqué par tout le quartier. Tout le "Ta Kami Grin" partageait la joie de son chef qui comptait "sortir" la belle. Les membres du groupe se démenèrent pour dégotter des cavalières, histoire d”accompagner le chef dans sa soirée de rêve en perspective. En guise de répétition à la grande nuit, jeudi dernier, le "Ta Kami Grin" organisa une soirée-test. Chacun des membres devait se présenter, accompagné de sa petite amie.
    Beckham invita naturellement Gafou qui donna son accord. Le jeune homme rentra chez lui aux anges et attendit impatiemment la tombée de la nuit. D”habitude, il passe les après-midi à regarder les émissions sportives à la télé. Ce jour-là, il préféra faire lustrer ses chaussures plutôt que de s”affaler devant la télé. Il prit même le temps d”une manucure et d”une pédicure. Pendant qu”il comptait les heures, aux environs de 16 heures, un jeune garçon entra dans la concession et demanda à le voir. En entendant son nom, Beckham sursauta et se rua hors de sa chambre.

    C”était le petit frère de Gafou. Beckham conduisit l”émissaire hors de portée des oreilles et des yeux indiscrets et se fit apprendre que Gafou souhaitait le rencontrer à 18 heures. Intrigué par ce rendez-vous anticipé, le jeune homme rentra à la maison et mit sa grande sœur dans la confidence. Celle-ci le rassura. Gafou était certainement impatiente de le retrouver avant l’heure convenue. À 17H45, Beckham se présenta au rendez-vous. Gafou arriva un large sourire aux lèvres. Beckham aux anges lui demanda la raison de cet appel pressant. La fille lui annonça calmement qu”elle ne pourrait pas honorer l”invitation car son père lui avait refusé l’autorisation de sortie. L”annonce fit l”effet d”un coup de massue sur Beckham qui rentra au "Ta Kami Grin" complètement bouleversé. Il apprit la mauvaise nouvelle à ses camarades qui tentèrent de le consoler en lui promettant de faire venir Gafou à la soirée de la Saint-Sylvestre.

    LA PANIQUE : Sans perdre du temps, les jeunes mijotèrent des plans pour savoir ce qui se passait dans la tête de la jeune fille. L’un d”entre eux apprit de la bouche de Marie, la meilleure amie de Gafou, que cette dernière devait sortir le soir même avec un vieux riche du quartier. "Ils vont dîner dans un restaurant chic de la place", révéla celle-ci.

    Les histoires d”amour entre hommes âgés et jeunes filles sont à la mode actuellement dans la capitale. Les vieux sont nombreux qui s”amourachent "d”âges tendres". Ils n”hésitent pas à mettre le paquet pour épater les minettes qui, pour la tournée des grands ducs, abandonnent leurs petits amis, plus jeunes et moins fortunés.

    Comment qualifier le comportement de ces quinquas et plus qui jure avec le bon exemple qu”ils sont sensés donner ? Les jeunes filles qui acceptent de sortir avec les hommes ayant l”âge de leurs pères sont-elles innocentes ? Sans état d”âme, certaines justifient leur comportement par la pauvreté qui affecte durement notre société.

    Revenons à notre histoire. Les jeunes du "Ta Kami Grin", connaissant bien le vieil amoureux de Gafou, décidèrent de lui donner une bonne correction. Ils se réunirent au "grin" et demandèrent à la sœur de Beckham de se faire passer pour Gafou. Celle-ci devait téléphoner à "l”ancien" pour lui apprendre que sa femme était au courant de leur liaison. L”astuce fonctionna pile poil. Après avoir reçu le coup de téléphone, le vieux céda à la panique. Il supplia la fille de tout faire pour ne pas ébruiter le scandale. Pour ajouter encore au supplice du coureur de jupon, son interlocutrice lui annonça que les jeunes du "Ta Kami Grin" étaient, eux aussi, au parfum de leur relation amoureuse. Le vieux ne savait plus où donner de la tête quand il apprit que le "Grin" était prêt à révéler l’histoire à tout le quartier. Il débarqua chez les jeunes en catastrophe pour négocier leur silence en leur proposant une somme importante.
    A l”heure du rendez-vous, la belle Gafou attendit son vieil amoureux en vain. Il ne répondait même pas à ses appels téléphoniques. Et pour cause. De guerre lasse, elle rejoignit Beckham au "Ta Kami Grin" et ne manqua pas non plus le rendez-vous de la grande nuit de la Saint Sylvestre. Faut-il tirer une morale de cette histoire ? Pas vraiment car elle serait passablement carabinée.

    Doussou DJIRÉ

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER