Traitement des questions de population : L’UNFPA renforce la capacité des Hommes de médias

0

Pour la célébration de la journée Mondiale de la population, le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), à l’intention des hommes de médias, a organisé une journée sur le renforcement des connaissances des médias en matière de population.  Placée sous la présidence de la représentante adjointe de l’UNFPA, Anandia Philipose, l’avènement a massivement mobilisé parmi les confrères journalistes, le 19 juillet 2022 à l’hôtel Azalai de Bamako, la sous la houlette du Président de la Maison de la Presse, Bandiougou Danté. L’ont également honoré de leur présence le Directeur national de la population, le Directeur de l’Institut national de la statistique du Mali (INSTAT), Arouna Sougané et le directeur général de l’Observatoire du Dividende démographique, Dr Sadou Doumbo, qui ont tout à tout partagé avec les hommes médias leur expérience dans le traitement des questions liées aux populations.

Dans son mot d’ouverture des travaux, Mme Anandita Philipose s’est réjouie d’une célébration qui, cette année, consacre le passage de la population mondiale à 8 milliards de personnes. «Un monde de 8 milliards : vers un avenir résilient pour tous, exploiter les opportunités et garantir les droits et les choix pour tous». Tel le thème retenu pour célébrer la journée à l’international et a propos duquel, la représentante adjointe a sollicité «des débats et des conversations politiques afin de trouver des solutions qui profitent à tous et qui peuvent déboucher sur un monde plus juste, prospère et durable». Dans le même sillage, le Président de la Maison de la presse, Bandjougou Danté a invité les journalistes à s’intéresser davantage aux questions de population essentielles à ses yeux pour le développement d’un pays. Et pour cause, ajoutera-t-il, elles font appel à l’économie, aux finances, à la santé, à l’éducation, à l’hydraulique.

Quant au DG de l’INSTAT, Arouna Sougané, il a fait un bref rappel du dispositif mis en place pour réussir les opérations de recensement de la population et de l’habitat. Pour le recensement en cours, il a indiqué que sont concernées 700 communes sur les 747 que compte le pays et qui sillonnées par 26 327 agents recenseurs mobilisés pour la tâche.

Pour sa part, Dr Sadou Doumbo, le DG de l’Observatoire du Dividende démographique, a axé son intervention sur le concept de « Dividende démographique». Et d’expliquer que le dividende démographique se définit comme l’accélération de la croissance économique pouvant résulter des changements dans la structure par âge de la population dus à la baisse consécutive de la fécondité et de la mortalité. En un mot, c’est la capacité d’un pays de pouvoir profiter du potentiel de sa population pour se développer.

 

Amidou Keita

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here