150 jours après son rapt Soumi fait signe de vie : Le ‘’bec’’ des détracteurs d’IBK cloué !

2

Enlevé depuis le 25 mars 2020 lors de sa campagne électorale dans sa circonscription électorale (cercle de Niafunké),  l’honorableSoumaïla Cissé a enfin donné signe de vie. L’information a été sue, grâce à un communiqué rendu publique, par le Comité International de la Croix Rouge (CICR), le 21 aout 2020.  Selon le communiqué du CICR, l’honorable Soumi, a remis à un membre de sa famille des lettres pour témoigner, qu’il est bel et bien en vie. Le président de la République sortant est maintenant blanchi, ses détracteurs peuvent ranger les armes.

Dans son communiqué, le CICR rappelle d’abord son mandat et ses missions. Lesquels, selon lui, sont exclusivement centrés sur des actions humanitaires avec comme sceau la protection et l’accompagnement des personnes victimes du conflit armé et d’autres situations de violence.

Pour le CICR, C’est dans ce cadre,  qu’il offre des services de rétablissement des liens familiaux entre proches séparés à cause du conflit, des autres situations de violence et des catastrophes.

« En cette qualité  d’intermédiaire neutre et indépendant, le CICR a remis à un membre de la famille de Soumaïla Cissé des lettres de la part de ce dernier » a-t-on tiré dudit communiqué (dont nous avons reçu copie).

De même, le CICR  se dit prêt à continuer d’offrir ses services de rétablissement des liens familiaux entre les membres de la famille avec l’accord des deux parties.

Comme une fumée blanche dans l’air, cette information, a fait rapidement le tour des réseaux sociaux dès sa publication. Des internautes, n’ont pas manqué dans un enthousiasme sans équivoque à témoigner leur joie suite à cette nouvelle.

Parmi, ceux-là, qui ont vite réagi par rapport à ce communiqué, l’on peut noter le président de la jeunesse de l’URD, Abdrahamane Diarra. Le président Diarra, sur la chaine ORTM1, a soutenu que la réception de ces lettres constitue un ouf de soulagement pour la famille politique de l’honorable Soumaïla Cissé.

« C’est un ouf de soulagement pour Mme Cissé Astan Traoré et c’est une réponse aux nombreuses prières formulées et faites par elle-même et par l’ensemble des bonnes volontés du Mali et d’ailleurs. Aujourd’hui, c’est une femme rassurée et engagée à se battre pour obtenir le retour dans le meilleur délai et meilleure condition de son époux » a-t-il précisé. Et d’ajouter : « Nous serons totalement rassurés,  lorsque, nous  serons avec l’honorable Soumaïla Cissé sain et sauf parmi nous,  avant de remercier le CICR dans sa mission ».

Dans la même lancée, le Collectif pour la Libération de Soumaïla Cissé, a publié un communiqué pour manifester sa réjouissance le  22 Août 2020. Dans cette lettre, le collectif a lancé un appel pressant au Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) ainsi qu’à la Communauté Internationale pour qu’ils intensifient les efforts en vue de faciliter le retour de Soumaïla Cissé dans la démocratie malienne.

Le collectif en guise de gratitude a  remercié le CICR pour son rôle déterminant dans l’établissement du contact entre l’élu de Niafunké et ses proches.

Cette nouvelle venant d’une organisation internationale sérieuse comme le CICR, permettra de clouer le bec à tous ces détracteurs de l’ancien président de la République Ibrahim Boubacar Kéita. Que certains sans outrecuidance, ignorant complètement les liens forts qui lient les deux hommes, insinuaient que Soumaïla Cissé, serait « un détenu politique ». Un journal de la place pour étayer ces dénigrements, a sans vergogne affirmé dans une de ses livraisons que le président de l’URD aurait fait signe de vie dans un bunker vers Sébeniikoro (quartier de la résidence d’IBK).

Comme disait Me MountagaTall, la semaine dernière sur le plateau de Renouveau TV : « le fait de parler trop d’un otage, augmente sa valeur marchande et met sa vie en danger… »

Encore une fois, Dieu a blanchit IBK, au moment où il n’a point voix au chapitre.

Par Mariam SISSOKO

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here