Boubacar Gaoussou Diarra: « Il faut se réjouir de l’accord de Farabougou, mais pas en faire un modèle »

15

Boubacar Gaoussou Diarra, ambassadeur malien, dirige le secrétariat permanent du cadre politique de gestion de la crise du Centre. Cette institution dépend directement du Premier ministre et assure la coordination des actions du gouvernement et de ses partenaires pour la stabilisation des régions de Ségou et de Mopti, menacées notamment par la présence jihadiste du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (lié à Aqmi). L’accord de Niono, conclu localement avec la Katiba Macina, autorise les jihadistes à prêcher en armes dans les villages ou à imposer le voile aux femmes dans les zones qu’ils contrôlent. Il est au micro de de David Baché.

RFI : Un cessez-le-feu temporaire a été conclu le mois dernier dans le cercle de Niono entre chasseurs traditionnels Dozo et jihadistes de la Katiba Macina liée à Aqmi. Cet accord a été conclu sous l’égide du Haut Conseil islamique mandaté par les autorités, c’est une première…

Boubacar Gaoussou Diarra Oui c’est une première dont nous nous satisfaisons. Ça a été un vrai traumatisme dans l’opinion l’encerclement de Farabougou par des groupes terroristes, et donc si ce village martyre est libéré, il faut s’en réjouir.

Cet accord a été conclu directement avec les jihadistes de la Katiba Macina pas avec des intermédiaires locaux ou communautaires, ça c’est inédit. Ça peut être le début d’une nouvelle stratégie ?

Moi je ne pense pas qu’il faille relier l’accord de Farabougou à la dimension du dialogue avec les terroristes, ce n’est pas dans la même dimension. Nous avons affaire à un conflit intercommunautaire…

Avec la Katiba Macina liée à Aqmi…

Oui, mais en fait à l’origine c’est un conflit intercommunautaire. L’armée était gênée d’agir sur le terrain pour ne pas enflammer le conflit intercommunautaire.

Les jihadistes de la Katiba Macina exigent, pour que le cessez-le-feu soit maintenu, le départ de l’armée malienne du village de Farabougou, est-ce que c’est quelque chose d’acceptable ?

L’opinion s’interroge : comment peut-on accepter dans un État républicain de faire reculer l’armée ? Mais je pense qu’au niveau requis, la réponse adaptée à la situation sera prise.

Est-ce que cet accord de Niono peut servir de modèle pour d’autres discussions, dans d’autres endroits du centre du Mali ?

Il n’y a pas besoin de faire de Farabougou un modèle, déjà par le passé les populations elles-mêmes qui sont encerclées par les groupes ont, à travers les leaders communautaires, décidé de se parler.

Ça a été le cas à Douentza, à Koro…

Ça a été le cas à Douentza, à Koro, à Bankass, on a signé un nombre appréciable d’accord depuis peut-on dire juillet 2019, mais ce sont des accords humanitaires, en ce sens que ces accords n’empiètent pas sur le modèle d’État républicain du Mali. Ces accords ne nous interrogent pas sur la laïcité de notre État.

Mais justement, ces accords intercommunautaires ou humanitaires montrent aussi leurs limites lorsqu’ils ne sont pas conclus directement avec les groupes jihadistes, certains d’entre eux sont battus en brèche du jour au lendemain et n’empêchent pas les attaques.

Oui, quand on regarde ces accords, ils sont la preuve que les milices communautaires ont échoué dans la défense des communautés. C’est parce que les communautés ont le sentiment que, malgré la création de ces milices, leur sécurité n’est pas assurée, qu’elles vont voir les leaders communautaires, les chefs de villages, les chefs traditionnels, pour leur dire « nous souhaitons travailler ensemble, communauté et communauté. »

Et est-ce que vous seriez favorable à ce qu’on implique davantage directement les groupes jihadistes qui sévissent dans ces zones ?

Je vois que la question vous préoccupe beaucoup. Mais la question n’est pas taboue. Au cours du dialogue national inclusif, cette question est venue en force, maintenant il faut laisser l’État s’organiser pour entrevoir les meilleures manières de gérer cette question.

On a donc parlé de ces accords à échelle locale, vous l’avez rappelé, les autorités nationales de transition ont plusieurs fois affirmé leur volonté d’ouvrir un dialogue avec les groupes jihadistes, cette fois à l’échelle nationale. Est-ce que vous savez si des premières démarches ont déjà été entreprises ?

Je ne suis pas au courant, mais je pense que c’est une question extrêmement délicate, que l’on ne peut pas prendre à la légère sans, au niveau le plus élevé, prendre les dispositions nécessaires.

Est-ce que le niveau le plus élevé vous a déjà sollicité pour prendre attache ?

Non je n’ai pas été sollicité pour participer à quelque équipe que ce soit pour le moment, peut-être que les gens vont trop vite en besogne, les autorités ont rappelé la volonté de trouver une solution endogène à cette crise profonde, il faut leur laisser le temps de gérer cela.

Les chefs du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, Iyad Ag Ghali et Amadou Koufa, sont des personnes avec qui parler pour trouver justement une solution endogène comme vous le dites ?

Vous aurez remarqué qu’on n’a jamais au niveau le plus élevé donné les noms de ces deux personnages. Je pense que c’est une bonne chose. Le dialogue ne veut pas dire qu’il faut négocier directement avec ces personnages. De très nombreux jeunes ont adhéré à ces groupes pour des raisons fort éloignées de l’islam.

Mais ce n’est pas avec ces jeunes que l’État malien peut conclure un accord ou un pacte de non-agression à l’échelle nationale ?

Non je crois que c’est une erreur de penser qu’il faut commencer par les plus grands pour arriver à une solution. Si on parvient progressivement à faire comprendre aux lieutenants et aux autres qui se sont trompés de voie, peut-être qu’à leur tour, ceux dont vous parlez comprendront la nécessité d’inscrire leurs actions non dans l’action terroriste mais dans le dialogue.

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. 😇QUAND ON PARLE DE LA KATIBA DU MACINA LIEE A AQMI, ON PARLE ICI DES PEULHS N EST CE PAS? 😇

    🗿OU SONT NOS PEULHS POUR REAGIR? POULAKHOU OU ES-TU? FOULAW AW BE MIN!? 🗿

    😂VOUS ALLEZ JOUER LE JEU, LE MAUVAIS JEU! CA FINIRA PAR RWANDA202*😂

  2. 😂PARDONNEZ MOI! MAIS REFLECHISSEZ A CE QUE JE VOUS DIS LA! MEME ALLAH VOUS HAIRA SI VOUS NE REFLECHISSEZ PAS!😂

    RAPPELLEZ VOUS QUE LES RELIGIEUX S ETAIENT EMPAREES BRAVOUREUSEMENT DES NEGOTIATIONS! VOILA! ILS VONT CEDER! PUISQUE INITIALEMENT, POUR ETRE MUSULMAN , IL FAUT TOUT D ABORDS TRAHIR SON PERE NON MUSULMAN, TRAHIR SA FAMILLE NON MUSULMANE, SA COMMUNAUTEE NON MUSULMANE, SA PATRIE ET SA FRATRIE NON MUSULMANES,…..PRINCIPALEMENT IL FAUT TRAHIR LA TERRE DE SES ANCETRES EN PRONONCANT “TERRE DE L ISLAM” AU LIEU DE “TERRE DES ANCETRES, FASO”, VOUS VOYEZ? CES GENS N ONT AUCUNE GENE A VOUS VENDRE , A VOUS TRAHIR, A VOUS DELAISSER! MEME A VOUS COMBATTRE VOUS LES “SIENS” POUR LES INTERETS DES NAA MAAW ET DES NAA MAA DENW!
    🗿ILS AURONT TOUJOURS DES EPEES POUR TROPHET DES DIPLOMES DE DOCTORATS FICTIFS, DES TITRES POUR DEBILES ALMAMI,CHERIF,MAA ARABOU(GRAND ARABE), EL HADJ(ETRANGERS), DES TITRES ET MEDAIL POUR QUE LEURS ANUS SOIET BOMBES ET QU ILS NE PUISSENT PLUS JAMAIS S ASSOIR ET REFLECHIR, CAR ILS DORMIRONT DEBOUT REVANT QUE DE LEURS EGOS, RICHESSES,”POUVOIR EXERCE DE BAPTEME OU TOUS DEVIENNENT MAMADOU ET, DES ENTERREMENTS SOUS NOS CIEUX SCENES SURREALISTIQUES ET DEBILES, AVEC DES CHANSONS QU EUX MEMES NE COMPRENNENT PAS LE SENS! POUVOIR DES 5 PRIERES JOURNALIERES SURTOUT DANS LA NUIT POUR QUE L HOMME SE TRANSFORME EN ANIMAL DOCILE!🗿

  3. It is clear it will take well planned plus implemented instantaneous actions that bypass leading families plus religious leaders to clean up management mess led by international terrorists but carried out by local terrorists. Leading families plus religious leaders of region only do what keep them in power instead of what is in people best interest. They collude with terrorists. This condition of doing only what keep Negroid group in power instead of what is in people best interest appear to be act employed by Negroids of leadership throughout world practing foreign religions of Christianity, Islam plus hinduism. It above all is poison that make us Negroids expendable. Thereof exist conditions that facilitated rise of well equipped plus intelligent younger not of leading families or foreign religions leadership.
    Stupid is what stupid do. We must cease being stupid while there is time to improve living conditions plus act in our best interest.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  4. QUI NOUS EMBETENT?
    👤LES ARABES ET L ISLAMO-DJIHADISME!
    👤LES FRANCAIS ,NEO-COLONIALISME!

    QUELLES SONT LES ARMEES PRESENTES POUR SE BATTRE?
    😇LA SAINTE ARABIE!
    😇LA SAINTE PAPOTEE JUDEO-CHRETIENNE!

    QUI SONT NOS ENEMIS?
    😂LES ARABES ET LEURS METISSES NAA MAA DENW!
    😂LES HYPOCRITES FRANCAIS ET LEURS IDIOTS SORTIS DIRECTEMENT DE SCIENCE PODEBILES-NEGRES ET LES PARESSEUX MEDIOCRES DES ECOLES DITES MALIENNES!

    RIGOLONS !!!QUI ETES VOUS?
    😎MUSULMANS, ILS REPONDRONT!
    😎FRANCOPHONES, SANS BLAGUES! HEEEEEEE! L IDIOTIE UNLIMITED!

    • En verite ce qui s’est passe a Farabougou est la demission totale de l’Etat Malien car il a tout cede aux terroristes et Jihadistes et ces accords auront des repercussions nocives et destructrces sur le Mali.

      • ARE YOU SERIOUS?!😊NON! REBOBINEZ EN ARRIERE! LES NEGOTIANTS SONT NOS LEADERS ISLAMIQUES!😊

        CHER KINGUY!
        C EST PAS L ETAT, C EST LE HCIM, LES RELIGIEUX QUI ONT RESOLU CE PROBLEME! IL FALAIT LES LAISSER FAIRE! ET VOUS VOYEZ CE DONT ILS SONT CAPABLES!
        ENCORE UNE FOIS CE N EST PAS L ETAT MAIS LES POPULATIONS GUIDEES PAR LES RELIGIEUX MUSULMANS,IMAMS, CHERIFS, TOUTE LA RACAILLE ISLAMO-ARABE DE NEGRE! ET….ILS VONT SE TAIRE! MEME ACCUSER L ETAT! B.DAO, ASSIMI….QUICONQUE!

  5. Le terrorisme est plus un combat idéologique qu’une confrontation d’arme de guerre
    SANS BRAS ARMÉS LES LEADERS JIHADISTES NE SONT QUE L’OMBRE D’EUX MÊMES.
    Si nos jeunes étaient indifférents aux messages mielleux des chefs religieux,notre pays ne serait pas si INSECURISÉ.
    Comme le dit très justement l’ancien ministre de la justice “de nombreux jeunes ont adhéré à ces groupes pour des raisons fort éloignées de l’islam”.
    Mais pour inciter les jeunes à être obligés d’écouter d’autres messages que ceux de leurs guides,il faut que L’ARMÉE MALIENNE et ses partenaires sachent faire un harcèlement assidu des jihadistes dans leurs nids.
    IL S’AGIT LÀ DU TRAVAIL DES FORCES SPÉCIALES.
    Une infiltration à travers ces jeunes est nécessaire.
    LA MÉDIOCRITÉ QUI ANIME NOTRE GOUVERNEMENT DEPUIS 2012 EMPÊCHE D’INITIER DES RÉFORMES PERMETTANT À L’ARMÉE MALIENNE DE S’ADAPTER À LA DONNE JIHADISTE.
    Autrement,il faut plus de FORCES SPÉCIALES aidées par des hélicoptères positionnés en permanence.
    Les villages sécurisés par les actions suivies des FORCES SPÉCIALES donne l’occasion de permettre au CONSEIL ISLAMIQUE d’engager des campagnes de mobilisation contre les idéologies salafistes.
    Certains sont récupérés pour les envoyer au maroc afin d’y inculter la pensée malekite.
    Ce combat de récupération des jeunes aidé par les actions des FORCES SPÉCIALES va indéniablement affaiblir les jihadistes les obligeant d’abandonner certains de leurs exigences ou se retrouver errer dans le désert comme l’ont été les jihadistes algériens qui ont refusé d’adherer à l’idée de concorde nationale initiée par BOUTEFLIKA.
    TOUT EST LIÉ À LA RÉFORME DE L’ARMÉE MALIENNE.
    Elle est subordonnée à l’application de L’ACCORD D’ALGER.
    Une ARMÉE MALIENNE restructurée adaptée au contexte jihadiste signifie le départ des FORCES INTERNATIONALES.
    L’ARMÉE FRANÇAISE n’est pas au Mali pour un jour la quitter.
    Elle a manipulé les touaregs qui ont animé le MNLA pour s’implanter permanemment au Nord du Mali.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • ILS UTILISENT LEURS ETHNIES ET SACRIFIENT LES JEUNES! COMME L IMAM ASSIS A BAMAKO!

  6. Oubien ce Monsieur ne connaît pas l’histoire de l’islam ou c’est un supporteur du djihad lui-même. Je regrette la situation de Farabougou n’est pas un conflit communautaire. Quel conflit communautaire justifie que des gens prêchent en armes? C’est du n’importe quoi les histoires que le Monsieur raconte.

    • l’ imam de la mosquée de Djélibougou dans les années 80 allait à la mosquée armé de sagaie et accompagnéde garde de corps! L’ Islam est une religion de guerre!

      • Dembele ke tu veux dire que l’Islam est une religion des criminels et des assassins qui n’ont aucun egard pour la vie humanie pourtant sacree pour Allah

        • Elohim veut dire père des peuples d’Abraam, comme l’autre intervenant, la vie d’un noir africain ? Ou celle d’ un arabe, de quelle vie Allah parle, selon toi kiginranke?

      • Je suis de Djélibougou, je suis né et j’y ai grandi mais c’est ma première fois d’entendre une telle énormité. Cessez de mentir sur le net ALLAH KAMA!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here