Le centre du Mali abandonne par les forces étrangères : Barkhane et MINUSMA, seules responsables

8
La force Barkhane
La force Barkhane met en place des patrouilles nautiques sur le fleuve Niger. © EMA

La question du rôle et du mandat de la MINUSMA et de la force Barkhane est sur toutes les lèvres après les multiples attaques perpétrées au centre et au nord sans grandes réactions de celles-ci. Et pourtant, la MINUSMA agit sous le chapitre VII de la Charte des Nations Unies, qui autorise l’usage de la force pour maintenir la paix. Pourquoi accepte-t-elle alors les massacres sous ses bottes ? La MINUSMA et Barkhane apparaissent aujourd’hui plus comme des forces d’occupation pour préserver les intérêts inavoués de certaines puissances et  de leurs collaborateurs  locaux.

C’est pourtant à l’unanimité que le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté la résolution 2423 ;  prolongeant d’une année le mandat de la MINUSMA sous chapitre VII, le 28 juin 2018. Il a aussi maintenu à 13 289 le nombre de  soldats et 1 920 membres de la police. Avec cette nouvelle prolongation de mandat, la détermination, du moins théorique de la force Barkhane et la montée en puissance des FAMa, nombreux étaient les Maliens qui croyaient enfin voir la fin de l’insécurité et de la chienlit qui ont pignon sur rue au nord et au centre. Ils ont été très vite désenchantés quand ils ont fait le décompte macabre des victimes, surtout civiles. Maintenant, l’insécurité va crescendo malgré la présence massive de toutes ces forces, la désillusion a cédé la place à la colère.

Interrogé sur le rôle de la MINUSMA, le patron de la mission a toujours laissé entendre  que son rôle n’est pas de lutter contre le terrorisme, mais de stabiliser le Mali et protéger les populations civiles en danger. A partir du moment où ce sont les terroristes qui sèment la pagaille et tuent les populations civiles, il n y a pas de raison que la MINUSMA n’intervienne pas. A l’appui de ce qui précède, voici un extrait du texte de son mandat :

« Protection, sans préjudice de la responsabilité première des autorités maliennes, de civils menacés de violences physiques et d’une protection spécifique pour les femmes et les enfants touchés par les conflits armés ; soutenir les autorités maliennes, stabiliser les centres de population clés et d’autres zones où les civils sont menacés, notamment dans le centre et le nord du Mali, y compris dissuader les menaces asymétriques et prendre des mesures actives pour protéger les civils par des patrouilles actives dans les zones à risques et empêcher le retour d’éléments armés dans ces zones ; et l’enlèvement et la destruction des mines et autres engins explosifs et la gestion des munitions. » (Résolution 2423)

Quant à Barkhane, elle a son agenda clairement établi depuis l’invasion du Mali par la horde jihado-indépendantiste en 2012. Cette guerre a été sans nul doute une aubaine toute trouvée pour la France de signer son retour de la plus belle des manières. Car sous le prétexte de la lutte contre le terrorisme, la France de François Hollande a fait son come-back dans le pays de Modibo Keita, qui avait pourtant  infligé la gifle la plus cinglante à la France après l’indépendance en ordonnant l’évacuation illico presto des bases militaires françaises de Kati, Tessalit et Gao. Autres temps autres mœurs, sa présence au Mali, si elle a été saluée après la libération de Konnan, agace maintenant plus d’un malien surtout que la mission pour laquelle elle est venue, à savoir la lutte contre le terrorisme, ne fait que s’exacerber.

En définitive, alors qu’il est encore temps, la MINUSMA et Barkhane doivent se ressaisir ; pour sortir de leur soutien aveugle à une minorité arabo-touareg, de la défense des intérêts des puissances occidentales au nom desquelles elles agissent en réalité, et faire face à leur mission de stabilisation du Mali. Il est à craindre que la révolte ne se mue en  désaveu total de la France au Mali. Les deux pays ont pourtant l’occasion de pacifier.

Youssouf Sissoko

[email protected]

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Bien KATILE, c’est le seul langage que ce gouvernement connait, soit prendre des armes contre la République ou mettre le bazarre pour être bien reçu par IBK et ses collaborateurs. Surtout que les travailleurs de ce pays ont toujours été les parents pauvres dans la distribution des dividendes des différentes luttes depuis toujours. Ils sont toujours mis en apostrophes et continuer le système en les utilisant dans la division pour mieux régner. Les différents pouvoirs choisissent parmi eux travailleurs de ce pays certains dont assurément les plus médiocres en les donnant une situation très améliorée afin qu’ils piétinent les autres de façons méchantes et inhumaines, c’est d’ailleurs le cas de ces ministres et autres autorités qui se remplissent les poches en oubliant totalement les autres cadres et travailleurs comme eux, quelle ignominie? Quelle honte? Quel comportement éhonté et indigne d’un humain conscient? Il est temps et grand temps que cela cesse et très rapidement. Mais il ne faut pas perdre de vue le cas de la maitrise des prix sur le marché, car ces grands ténors du pouvoir inconscients sont tous des commerçants déguisés, les députés, les ministres, les colonels et leurs femmes et vice-versa ont tous des affaires liées aux différents domaines de développement de notre cher Mali (Commerce, transport, agriculture, élevage, pêche, aquaculture etc…), avec ce schéma qui doit alors aider le citoyen lambda? Personne, personne et personne, ce citoyen est laissé à son sort au merci de ces banditismes autorisés par le pouvoir et le régime en place; une grande dictature qui devrait être combattue de toutes nos forces pour le bonheur des enfants honnêtes de ce pays.

  2. ça se passe comme nous le disons, notre pays est devenu un terrain d’entrainement de l’armée criminelle pédophile inpunie franSSaise …

    tout à cause de nos fougaridens dangandes alias sous dirigeants …

    la franSSafric est une malédiction !!!

    • “”””ET LES “”””INDÉPENDANTISTES “””””FAÇON WHITE SHIT NON !
      ! ! ! ! ! ! ! !
      DONC ……QUE VIVE LEUR ! ! !

      • coco la blankouille petite merde blanche qui ne peut pas se passer de maliweb, pour defendre l’armée criminelle et pedophile franSSaise !!!

  3. Et les Fama, ils sont juste bon à mater les opposants et à surveiller Bouffon 1er?. Il faut vraiment être con de croire que ce sont les autres qui viendront faire le Bouygues à notre place pendant qu’on écrit des conneries en simple spectateur. Que Kidal soit un cas à part, mais qu’est-ce qui empêche l’État de prendre ses responsabilités en déployant des forces de sécurité sur le reste du territoire.

    • Toi là ….. TU VAS TE FAIRE ENGUEULER PAR WHITE SHIT ….
      TU TE RENDS COMPTE DE LA CONCLUSION QUE L ON PEUT FAIRE APRES LECTURE DE TA DERNIÈRE PHRASE ?
      “””” mais qu’est-ce qui empêche l’État de prendre ses responsabilités en déployant des forces de sécurité sur le reste du territoire “””””” ? ? ? ?
      YEAH !
      POH POH POH ………
      ….ON VA ETRE DEUX A SE FAIRE ” ENGUEULER ” MAINTENANT ! ! !

      • coco la blankouille petite merde blanche qui ne peut pas se passer de maliweb, pour defendre l’armée criminelle et pedophile franSSaise !!!

  4. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Christian Ubuntu plus Muslim Ubuntu. It seems we all are finally on same page plus if we want this job as in military action done to fulfilling extent that will allow upgrade to modern world class living conditions under cover of security we must fulfill military requirement ourselves. Warfare evolution have taught us that to efficiently plus in people of Mali best interest to achieve that goal we must be merciless to national plus international terrorists plus those who of their desire support those terrorists however, where population is forced by terrorists to support terrorists we need be selective thereof finding who is against terrorists plus need security to totally act in our best interest.
    Foreign forces see that security acts in central Mali are conditions best managed by Malians however, European Armies remaining for sake of business must also go so that it is established among all people present in Mali they must turn to capable government with their complaints. Once again we come to condition of Mali like rest of Ubuntu Africa is no place for Old Men to lead. IBK have begin to turn responsibilities over to younger, intelligent plus energetic people but that is not enough. Conditions promoting Ubuntu genocide within twenty years assure us if we are to survive young, intelligent, energetic plus honest men must be fully in charge now. This blinding paced genocide becomes more dynamic each year. No one will save us but us. Foreigners who appear plus many perceive as saviors may merely be vultures waiting in hope of our death. This is price Ubuntu Africa have paid for recent decades of incompetent leadership that keep them in poverty so that it may stay in power. It fail to perceive that foreigners would feed on its weakness then someday take all if it do not timely make necessary living upgrade changes. We are at do or die point. Half way is not good enough!
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here