Mali : 5 compagnons du chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, libérés

4

 Dans un communiqué daté, ce vendredi,  la cellule de crise de l’URD annonce la libération  de cinq compagnons de l’honorable Soumaïla Cissé intervenue dans la nuit du jeudi  2 et au vendredi 3 avril 2020.  Les   otages libérés sont, entre autre,  l’assistant du chef de file de l’opposition, Housseini N’Douré, son cameraman, Boubacar Sada Sissoko, son chauffeur, Kola Badara et deux autres dont la profession n’a pas été décliné.  Le parti a rendu grâce à Dieu, dans ce communiqué,  en sollicitant  celles et ceux qui s‘investissent  pour le dénouement heureux de retrouver  Soumaïla et les autres membres de sa délégation. Un point de presse est prévu, ce vendredi, à Bamako au siège du chef de file de l’opposition pour donner d’amples explications sur les conditions de libération de cinq ex-otages  qui sont restés pendant une semaine dans les mains de leurs ravisseurs.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. En tout cas, il récolterait tout les mauvais graines qu’il a semé dans le chemin de YELIMANE DAGAKANE. Ce n’est que le commencement…

  2. > Vive Son Excellence IBK et collaborateurs !
    > Si c’est Karim KEITA qui était kidnappé et que IBK investisse tant les moyens de l’Etat, qu’aurait clamé Soumaïla CISSE lui-même, enfin qu’auraient crié les aigris et les méchants ?
    > Mais, Dieu sait comment punir les malhonnêtes ; personne, bienfaiteurs comme menteurs, diffamateurs et aigris, personne ne lui échappera.
    > Qui ose braver Dieu en niant que Soumi lui-même et toute son URD ont été des plus zélés pour la tenue de ces élections malgré l’insécurité ?
    > Et malgré tout, votre aigreur continue à vous rapprocher de la géhenne en scandant le noble nom d’IBK.
    > Dieu vous voit, vous entend et vous attend.

  3. > Vive Son Excellence IBK et collaborateurs !
    > Si c’est Karim KEITA qui était kidnappé et que IBK investisse tant les moyens de l’Etat, qu’aurait clamé Soumaïla CISSE lui-même, enfin qu’auraient crié les aigris et les méchants ?
    > Mais, Dieu sait comment punir les malhonnêtes ; personne, bienfaiteurs comme menteurs, diffamateurs et aigris, personne ne lui échappera.
    > Malgré l’insécurité, qui ose braver Dieu en niant que Soumi lui-même et toute son URD ont été des plus zélés pour la tenue de ces élections ?
    > Et malgré tout, votre aigreur continue à vous rapprocher de la géhenne en scandant le noble nom d’IBK.
    > Dieu vous voit, vous entend et vous attend.

Répondre à LE ROI BITON DE SEGOU Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here