Mali: blocus jihadiste sur le village de Dinangourou

10

Cinq blessés ont été évacués dimanche 20 juin par la Minusma dans le cercle de Koro, région de Mopti, dans le centre du pays. Des civils, qui venaient de subir une attaque jihadiste, plusieurs sources locales parlent également de six morts. Un bilan non confirmé par l’armée malienne, ni par la Mission onusienne, à ce stade. Les victimes sont des habitants du village de Dinangourou, qui est sous blocus jihadiste depuis le 2 mai.

Dinangourou, village du pays dogon, est en conflit avec les jihadistes locaux de la katiba Macina, affiliée au Jnim, le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans, dirigé par Iyad Ag Ghaly et lié à al-Qaïda au Maghreb islamique. Depuis un mois et demi, ce village vit sous blocus jihadiste, comme avant lui celui de Farabougou.

Les villageois étaient partis chercher du carburant, lorsque les jihadistes de la katiba Macina les ont attaqués. Ces villageois de Dinangourou, armés -une brigade d’auto-défense a été constituée-, ont tenté sans succès, de forcer le blocus imposé par les jihadistes depuis le 2 mai.

« Ils empêchent les gens de Dinangourou de sortir et ils empêchent aussi les gens de rentrer à Dinangourou. Ils les empêchent en bloquant les routes », témoigne un habitant, qui précise que ceux qui essaient malgré tout « subissent des sévices corporels ». « Beaucoup de personnes ont été battues ».

Pourtant, un accord intercommunautaire avait été conclu dans le cercle de Koro en février dernier, censé assurer la libre-circulation des habitants. Mais selon plusieurs sources locales, les jihadistes de la katiba Macina, reprochent à des jeunes de Dinangourou d’avoir continué, malgré cet accord, de collaborer avec les militaires maliens, qui possèdent un camp dans le village. Les jihadistes les accusent notamment de communiquer des informations aux soldats, de leur servir de guide, ou encore d’empêcher des bergers peuls de se rendre aux foires.

Une médiation a été initiée : des chefs de villages, des religieux, un membre du Conseil communal ont rencontré les jihadistes ces derniers jours. Sans succès. Des notables de Dinangourou, joints par RFI, lancent un appel aux autorités maliennes, pour assurer leur protection. Dans le village, denrées alimentaires, essence et médicaments, commencent à manquer.

« Par exemple, les denrées alimentaires, le carburant, les médicaments et la nourriture, tout cela manque. La population souffre quand même. Sous embargo, ce n’est pas facile que le village puisse tenir comme ça. »

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. Mr Kinguirake ok, attendons alors, déjà moi j’ai commencé à faire mes bagages pour la Guinée , sinon jamais la France ne laissera Koukalani et ses faux colonels en paix c’est certain , les signes précurseurs sont déjà là aux alentours de Gao beaucoup de mouvements de rebelles.L’homme de terrain doit aussi se manifester le grand Sadio qui est le chou chou des hommes de troupe où sont ils pour aller détruire les fesses de ces rebelles.?

  2. QUFAAROHW, KAAFRIHW, MAA NIN FINHW AW TE ADAMADENW YEH!!! ADAMA DENW YEH ABRAHAM DENW YEH, ANW TEH OUH YEH!!!

    MERCI YUGUBANE!!! 1000fois!!!

    yugubané 22 Juin 2021 at 09:28
    Au même moment l’Université la plus moderne au monde est l’Université Roi Abdallah des sciences et des technologies et il se trouve en Arabie Saoudite. Pendant que les Saoudiens investissent dans l’éducation pour pouvoir résorber leur retard sur l’ennemi héréditaire Iranien, des fils de chiens veulent renvoyer le MALI à la vie de l’Arabie du 6 ième siècle.

    C’est le prix de notre lâcheté congénitale.

    🙂 QUFAAROHW, KAAFRIHW, MAA NIN FINHW AW TE ADAMADENW YEH!!! ADAMA DENW YEH ABRAHAM DENW YEH, ANW TEH OUH YEH!!! 🙂

  3. Goita et bandes de gueulards sans couilles! Qu’est ce que vous attendez pour aller liberer ces villageois en detresse depuis plus d’un mois? C’est plus facile de planter ses fesses dans des bureaux climatises et voler des sommes colossales. Allez mettre ces gens hors d’etat de nuire nous vous prions!

    • C est aux 20 millions de maliens d avoir des couilles contre l islam des arabes et le cfa des francais….
      L ARMEE, C EST LE PEUPLE, UN REVEIL PATRIOTIQUE DE CHAQUE MALIEN ET MALIENNE SUFFIRA POUR LIBERER PAS SEULEMENT UN VILLAGE MAIS TOUTE UNE NATION IDIOTISEE PAR L ISLAM ARABE ET PAR LES ABRAFRANCAIS…

  4. KWAAR, LES AFRICAINS NOIRS DOIVENT QUITER LES RELIGIONS ABRAHAMIQUES ET ADOPTER LE 'DENT POUR DENT OEIL POUR OEIL'

    …il faut identifier de quelle region ville village et familles ces djihadistes sont , s ils sont maliens et essayer de retourner la meme monaie a leurs familles, village, ville et region….

    🙂 KAAFRIYA KA FISSA NI SILAMEYAH YEH 🙂

    🙂 PLUS DE CRISE D IDENTITEE!
    Farahounah denw ka u yeretah, ka adama nin awa denw djouw ta ka bo u kounah! Faarofin denw teh adama ni awa denw yeh… 🙂

  5. Je ne comprends pas comment on peut faire de tels actes ? Pourtant notre vaillante armée est au front , finalement ce pays n’existe que sur papier, au lieu que nous perdons notre temps à parler allons y au front.

    • Ne t’en fais pas AMA, notre vaillante armée attend le départ de BARKHANE pour montrer à ces petits branleurs de quel bois elle se chauffe.

    • ama nous sommes en train de preparer des marches de soutien pour la transition et allons marcher de Ntominkorobougou jusqu’a Kati pour dire a travers la voix de Mme Samake que nous aimons Assimi, Wague, Camara, Maiga, et tous les autres Colonels ds FAMA meme ceux qui sont Directeurs d’hopitaux ou Directeurs d’Institut de Sante Publique et tous ceux qui sont au CNT et aussi caches dans les Ministeres, voila et la vie est belle, alors que notre pays est en train de disparaitre tous les jours, regardes la region de Nioro du Sahel, la les jihadistes ont tout ferme comme Ecole et les enseignant laisses a leur sort!!!.

      • Au même moment l’Université la plus moderne au monde est l’Université Roi Abdallah des sciences et des technologies et il se trouve en Arabie Saoudite. Pendant que les Saoudiens investissent dans l’éducation pour pouvoir résorber leur retard sur l’ennemi héréditaire Iranien, des fils de chiens veulent renvoyer le MALI à la vie de l’Arabie du 6 ième siècle.

        C’est le prix de notre lâcheté congénitale.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here