NIONO: L’honorable Diadié Bah, au chevet des déplacés de la commune de Marico

0

La situation sécuritaire du pays en général et celle du cercle de Niono, fief de l’Office du Niger, se dégrade de jour en jour avec son corollaire d’assassinats des paisibles populations, l’interdiction des paysans de cultiver leur champ par les groupes terroristes, ainsi que des déplacés forcés. Face à cette situation qui n’a que trop duré, plusieurs initiatives sont en train d’être prises pour y trouver une solution idoine. Parmi ces initiatives, on peut retenir, entre autres, les missions des bons offices, des rencontres inter et intra-communautaires à Niono, les appuis multiples faits à l’endroit des déplacés dans le cercle. Dans son esprit de solidarité, l’opérateur économique, l’honorable El Hadj Diadié Bah, PDG de la Société N’goumani Sa, non moins membre du CNT, a remis le samedi 25 septembre dernier, une somme de  2 millions de FCFA aux déplacés de la commune rurale de Marico, victime de l’insécurité.

Selon le généreux donateur, un apte du Chérif de Nioro, son geste de solidarité vise à alléger un peu la souffrance de ces quelques 100 familles déplacées à cause de l’insécurité dans la commune rurale de Marico dans la zone de production de Modolo. La remise de cette donation s’est déroulée dans la salle de délibération de la mairie de la commune urbaine de Niono, en présence, en plus du donateur et sa délégation, en présence des autorités politiques, administratives, réligieuses et coutumières du cercle de Niono. A cette occasion, le porte-parole des bénéficiaires, le maire de la commune rurale de Marico, Diaby, et les intervenants ont tous salué et apprécié le geste de l’honorable El hadj Diadié Bah à sa juste valeur. Avant de formuler des voeux pour le retour rapide d’une paix durable au Mali en général et dans du cercle de Niono en particulier.

Auparavant une marche de soutien à la transition à été organisée et initiée les proches du Cherif de Nioro et deux grands syndicats des producteurs de l’Office du Niger, le Syndicat national des exploitants agricoles du Mali (Synexpam) et le Syndicat des paysans du Mali (Sypam TTD). Cette marche à été organisée simultanément un peu partout à travers le pays par les fidèles et adeptes du Chérif de Nioro avec comme seul but de soutenir la transition pour sa réussite. A Niono, au terme de la marche, une déclaration à été lue. A travers cette déclaration, les organisateurs s’engagent à soutenir la prorogation de la transition, afin de permettre la mise en place des reformes nécessaires à des élections apaisées, ainsi que la tenue des assises nationales en cours de préparation. Ils demandent la sécurisation des zones de production de l’Office du Niger, ainsi que l’accompagnement de la population victime de la crise sécuritaire.

Par la même occasion, une lettre de doléances des producteurs agricoles de l’Office du Niger a été adressée par les autorités locales de Niono au Président de la Transition, colonel Assimi Goita. Parmi ces doléances on peut retenir, entre autres, : la prise  en charge des factures impayées de la redevance eau 2020 – 2021 due aux effets du changement climatique, à l’insécurité et au manque d’engrais subventionné; Payer à l’Office du Niger les factures de la redevance eau 2021-2022 des parcelles rizicoles ayant des difficultés d’exploitation pour des raisons d’insécurité et autres suivant l’article N”17 du décret N° 2014- 0896/P-RM du 12 décembre 2014 portant organisation de la gérance des terres et des réseaux hydrauliques affectés à l’Office du Niger ; une solution durable aux problèmes liés à la subvention des engrais et aux matériels agricoles (transfert des fonds de l’agriculture aux collectivités territoriales); restituer les fonds de la subvention des engrais 2020-2021 aux exploitants agricoles en possession des autorisations d’achat d’engrais ; aides et secours urgents aux déplacés à cause de l’insécurité dans les zones de production de l’Office du Niger et libérer les espaces scolaires avant la rentrée des classes de l’année 2021 – 2022.

L’imam de la “zawiya” de Niono a réitéré son soutien aux autorités de la transition et formulé des voeux pour le retour rapide de la paix au Mali.

AMTouré

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here