Opération Barkhane: Point de situation des opérations du vendredi 27 août au jeudi 2 septembre

0

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

Plusieurs opérations conjointes et actions de partenariat ont marqué la semaine. Elles illustrent le très bon niveau d’interopérabilité de la force Barkhane et des forces partenaires.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

  •  Opération du GTD-A dans l’Est du Gourma

Du 23 au 27 août 2021, le Groupement tactique désert aérocombat (GTD-A) Hombori XXVIII a conduit une mission d’ampleur dans l’Est du Gourma. Cette opération avait pour objectif de déstabiliser les Groupes armés terroristes (GAT), de sécuriser les convois logistiques de la Force et de mener des actions de réassurance auprès de la population après des exactions commises par l’EIGS. Le GTD-A a engagé un sous-groupement tactique aérocombat composé d’hélicoptères de reconnaissance et d’attaque (HRA) et d’hélicoptères de manœuvre et d’assaut (HMA). Il a été renforcé de deux sous-groupements commandos afin de poursuivre au sol la reconnaissance conduite par les hélicoptères de combat. La fulgurance des actions et l’effet de surprise ont directement contribué au succès de la mission. Plusieurs terroristes ont été mis hors de combat et de nombreuses ressources ont également été saisies (armes, téléphones, radios) et un pick-up a été détruit.

 

  •  Nouvelle opération conjointe à la frontière malo-nigérienne pour le GTD Edelweiss

Du 19 au 28 août, le Groupement tactique désert (GTD) Edelweiss renforcé d’une compagnie du GTD Roc Noir et d’équipes cynotechniques a conduit, conjointement avec les forces armées nigériennes et maliennes, une opération à la frontière malo-nigérienne. L’objectif de cette mission était de fouiller des zones refuge des GAT, de poursuivre le partenariat de combat et de réassurer la population le long de la RN17. Un détachement mixte, composé d’une centaine de soldats de la 112ème compagnie spéciale d’intervention des Forces armées nigériennes (FAN) et d’un sous-groupement tactique du GTD Edelweiss, a mené une reconnaissance offensive dans le secteur de Tidikit, au Niger. Le GTD a ensuite procédé à de vastes opérations de fouille dans les villages de Fafa et Bentia puis dans la forêt de Sorori avec la compagnie des FAN et une section des Forces armées maliennes (FAMa).

Au bilan, malgré les importantes contraintes liées à la saison des pluies, le GTD et les forces armées partenaires ont imposé une forte pression aux GAT qui, sous le poids de la menace, ont fait le choix de l’évitement. La qualité de la coordination interarmées de cette opération a permis aux soldats déployés sur le terrain de bénéficier d’une douzaine d’appuis aériens (chasse et renseignement) guidés par les Joint terminal attack controller (JTAC) de la Force Barkhane et par les guideurs aériens tactiques avancés (GATA) des armées partenaires.

  •  Réassurance avec l’armée malienne

Les 27 et 28 août, les aéronefs de la Force Barkhane ont conduit des opérations de réassurance au profit des forces armées maliennes dans le Gourma. Un drone Reaper avait pour mission de rechercher du renseignement dans la zone d’engagement grâce aux informations transmises par le guideur aérien tactique avancé (GATA) malien au sol. L’objectif était de détecter, au profit des FAMa, des indices sur la présence de GAT qui évoluent dans cette région.

Les drones Reaper ont également assuré plusieurs missions de protection et de surveillance des convois FAMa dans la région de Douentza afin de prévenir d’éventuelles embuscades, permettant d’effectuer de la réassurance au profit des forces partenaires au sol.

 

  • Convoi logistique entre le Mali et le Niger

Du 19 au 28 août 2021, le Groupement tactique désert logistique (GTD-LOG) Taillefer a réalisé des boucles logistiques entre Gao et Labbézanga à la frontière entre le Mali et le Niger.

Un sous-groupement logistique a escorté plus de 200 porte-conteneurs et porte-engins civils qui transportaient à destination de la France ou de Gao 110 véhicules et 250 conteneurs. Les soixante-dix militaires et leur vingtaine de véhicules ont parcouru près de 2 000 km lors des quatre convois nécessaires à cette opération logistique d’ampleur. Le sous-groupement logistique était appuyé par deux groupes de sapeurs et ponctuellement par une Section d’aide à l’engagement débarqué (SAED) du GTD Edelweiss. La SAED avait pour mission de reconnaître les axes empruntés afin de prévenir toute attaque de GAT.

  •  TAKUBA : formation de sauvetage au combat pour les forces armées maliennes

Dans le cadre de ses actions de formation et de préparation à l’engagement des Unités légères de reconnaissance et d’intervention (ULRI) maliennes, la Task force (TF) Takuba a conduit des actions de formation au sauvetage de combat pour les FAMa depuis le 16 août 2021.

Pendant deux semaines, les médecins et les infirmiers de l’unité médicale opérationnelle (ROLE 1) des FAMa, ont perfectionné leur maîtrise des procédures de sauvetage au combat. La pose de garrots ou de pansements compressifs ainsi que tous les actes de sauvetage fondamentaux ont été répétés inlassablement. L’objectif visait à acquérir les savoir-faire permettant la prise en compte la plus rapide des blessures hémorragiques notamment.

Un nombre important de partenaires européens de la TF Takuba est intervenu au cours de cette formation, dispensée conjointement par du personnel médical estonien, italien, tchèque, suédois et français. A l’issue de cette formation de formateurs, le personnel du ROLE 1 des FAMa pourra à son tour enseigner les procédures de sauvetage au combat aux ULRI, voire à d’autres unités combattantes.

Au-delà de cette formation, il s’agit également d’échanger sur les procédures et les connaissances respectives entre les personnels médicaux de la TF Takuba et des FAMa. Grâce au travail effectué par les deux parties, le ROLE 1 malien peut d’ores et déjà débuter la formation de son propre personnelIl contribue ainsi, en complément d’autres actions de formation, à favoriser l’engagement opérationnel des unités FAMa aux côtés de la TF Takuba.

  •  Manœuvre aéroterrestre conjointe au Tchad

Du 28 août au 3 septembre 2021, la Force Barkhane et les forces armées tchadiennes ont mené une séquence d’entrainement aéroterrestre.

Cette manœuvre a été conçue, planifiée et conduite de manière conjointe entre les officiers d’état-major du centre opérationnel Air de l’armée de l’Air tchadienne, le centre opérationnel interarmées de la Force Barkhane et le Joint force air command (JFAC) de Lyon. L’armée de Terre tchadienne était également associée à cette manœuvre avec la participation d’unités du Détachement des actions réservées (DAR) et du groupement anti-terroriste. Pendant une semaine, près de deux cents militaires français et tchadiens ont œuvré côte à côte pour partager savoir-faire et procédures, du niveau opératif au niveau tactique.

Pendant cette séquence, neuf GATA, sélectionnés parmi vingt-et-un candidats, ont été formés aux techniques du guidage aérien, avec des mises en situation réelles pendant la phase de formation pratique. De la même manière, terriens et aviateurs français et tchadiens revoyaient ensemble les procédures relatives aux délicates opérations de Livraison par air (LPA), comprenant la préparation des colis, le largage, les techniques de marquage de zone jour et nuit, la réception du fret et le reconditionnement des parachutes.

Parallèlement, deux Mirage 2000, mis en place à N’Djamena, ont travaillé au profit du Centre opérationnel de l’armée de l’Air tchadienne en réalisant des missions de reconnaissance et de réassurance aux côtés des aéronefs tchadiens.

Le temps fort de cette interaction s’est déroulé dans la région de Massaguet avec une mission de reconnaissance conduite par les forces terrestres renseignées par une composante aérienne française et tchadienne. Cette manœuvre conjointe s’est clôturée par un ravitaillement logistique des troupes au sol avec une livraison par air effectuée par un CASA français aux ordres des GATA.

Au bilan, cette séquence permet de démontrer et de renforcer l’interopérabilité des forces terrestres et aériennes dans la lutte contre le terrorisme.

Suivez l’actualité de la Force Barkhane sur Twitter : www.twitter.com/BARKHANE_OP Contact relations publiques : [email protected]

Suivez l’actualité de la Force Barkhane sur Twitter : www.twitter.com/BARKHANE_OP

Contact relations publiques : ndj-emia.consc[email protected]

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here