La résilience de l’économie chinoise

0

En dépit d’une situation mondiale difficile engendrée par la Covid-19, la crise en Ukraine et bien d’autres facteurs, l’économie chinoise a affiché une croissance annuelle moyenne de 4,5 % de 2020 à 2022. Selon la Commission nationale du développement, en 2022, l’agrégat de l’économie chinoise a atteint un niveau supérieur, avec un PIB de 121 000 milliards de yuans, soit une augmentation de 6 100 milliards de yuans par rapport à 2021. Et les tendances pour la croissance chinoise en 2023 devraient s’améliorer modérément. Cela s’explique par le réajustement des mesures anti-Covid-19 en fin 2022 et l’assouplissement des politiques monétaires et fiscales. La croissance économique de la Chine devrait s’accélérer et atteindre 5 % de PIB en 2023.

Les observateurs internationaux ont souligné que la grande taille du marché chinois, le statut important de la chaîne d’approvisionnement, la dotation en ressources uniques, la gouvernance scientifique, économique et sociale ont conjointement amélioré les perspectives économiques de la Chine. C’est dire que l’économie chinoise demeure un moteur important de la croissance mondiale.

A ce titre, Bernard Dewitt, président de la Commission économique et commerciale belgo-chinoise, estime que la Chine est un acteur important de la chaîne de valeur mondiale et a un impact sur la fabrication, le transport maritime et la logistique mondiale.

D’après la situation de l’industrie, l’indice de production et celui des nouvelles commandes de 9 industries, y compris la transformation des aliments agricoles et secondaires, la médecine, l’équipement général, ferroviaire, naval et aérospatial, sont tous dans une phase expansive.

Selon le rapport d’activité du gouvernement, la production céréalière a été maintenue pendant plusieurs années consécutives à un niveau supérieur à 650 millions de tonnes. La valeur ajoutée industrielle a dépassé les 40 000 milliards de yuans. Une moyenne de plus de 12,7 millions de nouveaux emplois ont été créés chaque année dans les zones urbaines. Les réserves de change ont été maintenues à un niveau supérieur à 3 000 milliards de dollars.

L’on peut dire que l’économie chinoise a pu maintenir une bonne cadence sous l’effet négatif de la Covid-19. Tout le peuple chinois s’est mobilisé comme un seul homme pour endiguer le virus. A ces nombreux variants qui se sont succédé, des mesures fortes ont été initiées pour limiter sa propagation. Le gouvernement chinois a accordé la priorité à la vie humaine en renforçant l’approvisionnement en matériel et ressources médicales, en protégeant efficacement la santé des masses populaires. Certes, l’épidémie n’est pas terminée, mais les résultats importants des efforts consentis pendant les trois années sont déjà perceptibles.

Malgré une situation complexe et changeante, l’essentiel des principaux objectifs du gouvernement a été maintenu afin que l’économie tienne à tous les coups. Avec la reprise de l’octroi de tous ses visas aux étrangers depuis le 15 mars, la Chine est en train de fermer définitivement la parenthèse de la pandémie.

(Note de l’éditeur : Cet article reflète le point de vue de l’auteur Karim Badolo et pas nécessairement celui de CGTN.)

SOURCE: https://francais.cgtn.com/

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here