Mali : Thomas Sankara apprécié malgré le conflit avec son voisin

2
Le capitaine Thomas Sankara, ancien président du Burkina Faso
Le capitaine Thomas Sankara, ancien président du Burkina Faso

Le 25 décembre 1985, le Mali et le Burkina Faso s’affrontaient à la frontière commune suite à un différend sur la bande d’Agachar.

Le conflit de 5 jours a fait de victimes (civils et militaires confondus), une centaine du côté burkinabé et une quarantaine et malien.

Plus de trente ans après, le conflit appelé aussi ”la guerre des pauvres” ne semble pas avoir entamé l’enthousiasme des Maliens pour le révolutionnaire Thomas Sankara.

Aujourd’hui, beaucoup de Maliens prennent exemple sur Sankara.

Mais les autorités ne sont visiblement pas très enthousiastes, peut-être à cause de la guerre. Par exemple, aucune place publique ne porte le nom de Thomas Sankara

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. THOMAS AVAIT PRECONISE LA NEGOCIATION POUR RESOUDRE LE PROBLEME DE LA BANDE D’AGACAHAR MAIS C’EST LE GENERAL MOUSSA TRAORE SACHANT QU’IL EST MILITAIREMENT MIEUX ARMEE QUE LE BURKINA N’A PAS VOULMU LA NEGOCIATION AVANT LE CONFLIT FRATRICIDE.IL EST LE PRINCIPAL RESPONSABLE DE CETTE GUERRE.

  2. ILS ONT TUÉ 1 SANKARA, MAINTENANT ILS FONT FACE AVEC 10 000 000 DE SANKARA.

    CHERES AFRICAINES, FAITES , JE VOUS EN PRIE, BEAUCOUP D’ ENFANTS ET ALLAITEZ LES TOUS AVEC AVEC DU LAIT MATERNEL ” BÉNI-SANKARA ” , POURQUE NOUS AYONS, DANS UN AVENIR PROCHE, CHAQUE AFRICAIN AVEC UN COEUR ET UN ESPRIT ” SANKARA ” .

    AMON !

Comments are closed.