40.2 C
Bamako
sam 18 Mai 2024 - 19:38
Accueil Monde

Présidentielle américaine : Donald Trump s’adresse aux électeurs de Pennsylvanie ce samedi

1

Poursuivant sa campagne pour la présidentielle américaine, Donald Trump sera en meeting en Pennsylvanie ce samedi 13 avril. Traditionnellement démocrate, cet Etat est l’un des plus disputés.

Dix jours avant les primaires de Pennsylvanie, Donald Trump prend déjà ses marques en organisant un meeting dans cet Etat, ce samedi 13 avril, à Schnecksville (comté de Lehigh). Le rassemblement n’est pas anodin dans la course à la présidentielle entre le candidat républicain et le président Joe Biden, la Pennsylvanie étant l’un des Etats les plus disputés.

Donald Trump s’y était imposé d’un cheveu face à Hillary Clinton en 2016, mais, en 2020, Joe Biden l’avait ramenée sous le giron démocrate, sur le fil. Connue pour ses grandes villes comme Philadelphie ou Pittsburgh, la Pennsylvanie attribue 19 grands électeurs au collège électoral.

L’Etat est marqué depuis des décennies par le déclin industriel. Aussi, depuis le début de l’année, Joe Biden s’est déjà rendu plusieurs fois en Pennsylvanie pour y faire entendre ses promesses de reprise économique. Le président espère y conserver le soutien des électeurs grâce aux grands projets d’infrastructures qu’il a fait voter durant son mandat.

UN PREMIER PROCÈS PÉNAL POUR DONALD TRUMP

Donald Trump, lui, capitalise sur la population rurale de cet Etat du nord-est du pays, à qui il promet un avenir sans inflation ni criminalité. Plus largement, il placé ses ennuis judiciaires au coeur de sa campagne, accusant Joe Biden et son équipe d’orchestrer ses inculpations pénales.

Le septuagénaire a levé des millions de dollars grâce à des électeurs convaincus que leur champion était victime d’une «chasse aux sorcières».

Donald Trump connaîtra son premier procès pénal dès lundi 15 avril, à New York. L’ancien président des États-Unis doit comparaître dans une affaire de paiements dissimulés qui auraient permis d’éviter des révélations embarrassantes pendant la présidentielle de 2016. 130.000 dollars auraient notamment été versés pour acheter le silence de Stormy Daniels, une ancienne actrice de films pornographiques qui aurait entretenu une relation avec Donald Trump.

S’il est reconnu coupable, cela constituerait un revers pour le septuagénaire avant l’élection de novembre. Les récents sondages ont en effet montré que son soutien s’effriterait considérablement s’il était condamné, notamment auprès des républicains modérés ou des électeurs indépendants, dont il a à tout prix besoin pour battre Joe Biden.

Source: https://www.cnews.fr/

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Trump ui n’est pas comme le vieil écervelé Biden le genocidaire de Gaza et le tres grand ‘baby killer’ et champion de l’avortement comme le PD Macron le mari de la tres vieille Brigitte qui a mis l’avortement dans la Constitution de la tres maudite France ou le royaume de SODOM et GOMORRA! C’est parce que Brigitte ne fait plus de grossesse alors il va tuer les bebes des autres! Quelle honte!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!