Sierra Leone: au moins 92 personnes tuées dans l’explosion d’un camion-citerne à Freetown

1

En Sierra Leone, un nouveau bilan (officiel et provisoire) fait état d’au moins 92 personnes tuées et de 88 personnes gravement brûlées, dans l’explosion d’un camion-citerne, vendredi 5 novembre au soir, selon le vice-président sierra-léonais qui s’est rendu sur place, ce samedi matin. Cela s’est passé dans la zone industrielle de Wellington, à l’est de la capitale, Freetown.

Ce samedi matin, une équipe de l’agence devait, avec la mairie, procéder à l’évaluation de la situation et des besoins.

Des vidéos de la catastrophe montrent l’ampleur de l’incendie qui s’est propagé dans le quartier. Des personnes aux vêtements fondus aux regards hagards, une énorme fumée noire qui monte des différents brasiers désormais éteints…

Dans une publication, sur les réseaux sociaux, la maire de Freetown explique qu’un camion transportant du carburant est entré en collision avec un autre véhicule, ce qui a provoqué l’explosion. L’élue ne précise pas le bilan exact des victimes. C’est l’agence nationale de gestion des catastrophes qui a dirigé l’intervention, vendredi soir. « Il y a tellement de victimes, c’est un terrible terrible accident », a déclaré, sur les lieux, son directeur général.

Le président Julius Maada Bio, actuellement en Ecosse, pour la COP26, s’est exprimé sur Twitter dans la matinée. Il se dit « profondément troublé par cet incendie tragique et les horribles pertes en vies humaines ». Présentant ses condoléances aux familles de victimes, le président promet que son gouvernement fera tout pour soutenir les familles touchées.

Deeply disturbed by the tragic fires and the horrendous loss of life around the Wellington PMB area. My profound sympathies with families who have lost loved ones and those who have been maimed as a result. My Government will do everything to support affected families. pic.twitter.com/xJRA1UtCJJ

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Voilà c’est maintenant que la CDEAO doit monter qu’elle est là pour les peuples et non pour l’intérêt des chefs d’État

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here