Opération Barkhane: Point de situation du 27 juillet au 3 août 2019

3

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

La force Barkhane poursuit son effort dans la région du Liptako-Gourma, d’une superficie équivalente à un quart du territoire métropolitain français. Elle consolide les acquis dans le Liptako et instaure la même dynamique dans le Gourma par le biais d’opérations, d’actions au profit de la population, et en appuyant les forces partenaires.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

    La force Barkhane change de chef

Le vendredi 26 juillet 2019, après une année dense consacrée au service de la force Barkhane, le général de division Frédéric Blachon a transmis le commandement de la force Barkhane (COMANFOR) à son successeur, le général de division Pascal Facon.

Comme le veut l’usage, c’est au cours de son dernier point de situation que le général de division Blachon a officiellement transmis le commandement de la force Barkhane à son successeur avant de quitter le centre opérationnel en même temps que son poste.

Le général de division Facon a ensuite poursuivi le point de situation et s’est adressé à son état-major en saluant l’action de son prédécesseur et l’héritage transmis par les anciens COMANFOR.  Opération conjointe avec les partenaires locaux dans le Liptako

Du 2 au 12 juillet, quelques semaines seulement après le succès de l’opération Aconit, le groupement tactique désert n° 2 « Edelweiss » était engagé dans une nouvelle opération qui avait pour objectif de marquer avec détermination la présence de la force dans la région de Ménaka.

Dans le cadre du partenariat militaire opérationnel, deux sections des Forces Armées Maliennes (FAMa) rattachées aux unités de Barkhane sur le terrain ont eu à mener de nombreuses missions tout au long de l’opération. Ainsi, dès le départ de Gao, la section malienne détachée auprès du sous-groupement tactique « Gris » s’est vu confier la responsabilité d’ouvrir l’itinéraire afin d’assurer la progression de l’unité en toute sécurité.

Pendant l’opération, la section a également contribué à la réalisation d’une vérification dite « mine piégeage » avec une équipe de sapeurs du sous-groupement tactique et a participé à de nombreuses patrouilles dans les villages traversés.

  • Convoi logistique pour Tombouctou

Le groupement tactique logistique « Charentes » a mené une opération de convoi logistique du 11 au 19 juillet en direction de la base avancée de Tombouctou pour y apporter les moyens nécessaires aux opérations dans cette zone.

Le sous-groupement logistique n°1 a conduit ce convoi, fort d’une quarantaine de véhicules de la force et d’une dizaine de vecteurs externalisés (poids-lourds civils). Il était protégé sur ses flancs par un peloton de reconnaissance et d’intervention et appuyé par une section de combat du génie du groupement tactique désert n°1 « Belleface ». Les Mirage 2000 de la composante aérienne ont également à plusieurs reprises assuré la protection du convoi par les airs effectuant plusieurs « show of presence » et « show of force » afin de dissuader tout agresseur.

Plus de 430 km de pistes sableuses et des conditions climatiques extrêmes ont mis à rude épreuve les véhicules et les soldats pendant plusieurs jours. Ce convoi a permis de remonter les stocks de carburant de Tombouctou, d’assurer la relève technique du sous-groupement tactique désert stationné sur la base avancée, mais aussi d’acheminer des engins du génie ou du matériel de soutien de l’homme.

  • Sorties air hebdomadaires (bilan du 24 au 30 juillet inclus)

Les avions de la force Barkhane ont réalisé 113 sorties, parmi lesquelles 30 sorties de chasse, 44 sorties de ravitaillement/ISR et 39 missions de transport. 130 sorties avaient été réalisées la semaine dernière.

POINT DE SITUATION DU 27 JUILLET AU 3 AOÛT 2019

BARKHANE : La Force Barkhane change de chef

Le vendredi 26 juillet 2019, le général de division Frédéric Blachon a transmis le commandement de la force Barkhane (COMANFOR) à son successeur, le général de division Pascal Facon… (suite)

BARKHANE : Opération conjointe avec les partenaires maliens dans le Liptako

Du 2 au 12 juillet, quelques semaines seulement après le succès de l’opération Aconit, le groupement tactique désert n° 2 « Edelweiss » était engagé dans une nouvelle opération qui avait pour objectif de marquer avec détermination la présence de la force dans la région de Ménaka(suite)

BARKHANE : Convoi logistique pour Tombouctou

Le groupement logistique « Charentes » a mené une opération de convoi logistique du 11 au 19 juillet en direction de la base avancée de Tombouctou pour y apporter les moyens nécessaires aux opérations(suite)

 

Contact presse : [email protected] 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Les forces Maliennes et Barkhane coopèrent , on s’en doutait mais le raconter c’est emballant !!!
    On a le sentiment que la bataille est plus lisible ,c’est bon pour le moral de tous
    Cela ne doit pas être facile de faire un tel compte rendu sans divulguer des renseignements stratégiques..
    Il faut le dire mais ces nouvelles du front sont indispensables
    Impressionnant le convoi logistique pour Tombouctou…

  2. ….C’EST CA BOY …C EST CA …et …CONTINUES AVEC LES “”IMPERIALISTES “”” …! ! ! ! ! !
    ET CONTINUES “” A FATIGUER”” …DE LEUR PRESENCE ….
    LE JOUR OU ILS PARTIRONT …TU CONNAITRAS …ET TU REGRETTERAS SANS DOUTE DE NE PLUS EN AVOIR A TE METTRE SOUS LA DENT , GENTIL COUILLON !

  3. Le fait que les Africains/Africaines se reveillent et acceptent de faire face a son oppresseur est un bon signe. L’Afriqure a trop souffert de la main de la france et ses amis imperialistes qui disent quelque chose et font le contraire. Je suis content que les gens voient au clair que le probleme Malien est une histoire creee de toute piece par la france et ses amis pour rendre la vie plus difficile aux Africains/Africaines comme si le fait de controller, l’economie, les ressources naturelles et minieres, la monnaie, la politique ne font pas souffir l’Afrique. Ces violents du monde sont coinces car ils n’arrivent meme plus a faire endormir les gens debout soit disant qu’ils ont ete envoye par le dieu sur terre pour controller les autres. Je l’ai toujours dit que la france est en mission au Mali et les massacres aux Mali ne sont qu’une partie de la mission de ce violents imperialistes francais

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here