Ségou : L’Agence BIM /SA toujours au service du client.

0

L’ouverture de l’agence BIM /SA en avril 2007 à Ségou a révolutionné le fonctionnement de l’espace bancaire Ségovien. Avant elle, rares sont les clients de banques qui pouvaient avoir le prêt bancaire parce qu’il fallait un aval. Et même souvent lorsque cette condition était satisfaisante, le montant alloué était bien en deçà. En rupture avec le système lourd qui prévalait, l’agence BIM /SA de Ségou avec l’accord de la direction nationale a octroyé des prêts dans des conditions plus simples avec des montants plus élevés qui arrangeaient mieux leurs clients. Grâce  à cette nouvelle donne, de milliers de clients surtout les fonctionnaires se sont approprié  la nouvelle banque. Pour ne pas rester à la traine de ce changement qui était en train de s’opérer, les autres banques étaient obligées d’adopter le même ton. Cette révolution qui venait de se faire a été rendu possible grâce au courage et même à la témérité du personnel de l’agence BIM /SA qui a pris le risque avec l’accord de la hiérarchie. Le chef d’agence qui à l’époque était Monsieur Sékou Daou dit Profé a su lui aussi jouer le savoir-faire qui sied au Ségovien.  Il y a lieu aussi de faire un clin d’œil à Monsieur Biarama Keita qui a su humaniser la BIM /SA avant sa mutation pour Bamako.  De nos jours, si aucun membre du personnel de l’ouverture n’est plus à Ségou, l’agence BIM /SA de Ségou, filiale du groupe ATTIJARIWAFA  fait toujours plus encore grâce au dynamisme de l’actuel chef d’agence Monsieur Oumar Sidibé.  Dès sa prise de fonction en Juillet 2017 le premier acte posé a été d’accorder la priorité dans tous les domaines possibles aux personnes âgées. Ce qui a été un grand réconfort moral pour ces vieux qui venaient d’être convaincus de la considération de la BIM  à leur endroit. Le deuxième acte posé a été de reconnaitre, d’identifier le client surtout  le salarié car pour mieux le servir, il faut le reconnaitre pour que la collaboration soit amplifiée. Pour Monsieur Sidibé, il faut savoir libérer le client  pour qu’il puisse jouir pleinement de son dû. Un client avec un salaire totalement hypothéqué n’est pas heureux et la BIM /SA se doit d’appuyer, d’encadrer ses clients. Donc, pour que le client puisse bénéficier de la plénitude de tous ses moyens financiers, il a présenté deux mesures salutaires. Primo, limiter au maximum possible les chèques au porteur qui très souvent n’arrangent pas le client et qui au pire peuvent lui créer des ennuis. Secundo, il a fait savoir aux clients que le découvert qui est un avantage que la banque accorde n’est pourtant pas une gratuité et qu’en conséquence, il ne faut y recourir que lorsque le besoin se  fait vraiment sentir.

L’une des initiatives salutaires prises par le Chef d’agence, c’est la série d’entretiens avec tous les clients à « gestion difficile » qui ont été écoutés, sensibilisés et tout cela dans la plus grande discrétion sans même qu’une mouche ne s’en rende compte. Toutes ces approches ont fini par convaincre, par mettre d’accord tous les clients que la BIM/SA, c’est la meilleure et que nulle part ailleurs, le client n’est mieux servi. Malgré cet aspect très humanitaire, malgré cette ouverture, l’homme fait preuve de rigueur quand il le faut et ne lésine pas selon nos observations avec les intérêts supérieurs de la BIM/SA, et cela dans la plus grande loyauté. Il est à signaler que l’un des avantages de l’agence BIM de Ségou, c’est la présence du coordinateur Monsieur Alhousseyni Touré, l’enfant de Tindirma, cercle de Diré. Lui qui, connaissant ses prérogatives n’aime pas s’immiscer dans le fonctionnement normal de l’agence sauf lorsque cela relève de son autorité. Ça, les clients le savent. De nos jours, la collaboration et la confiance sont telles entre l’agence BIM et ses clients qu’on n’en retrouve pas ailleurs.

M.M. Dembélé

 

Ségou : la bonne collaboration entre l’association FassoDenyumma et le parti APR.

Les bonnes relations entre l’association FassoDenyumma présidée par Abdoulaye Thiéro dit Bako le maire  et le parti  APR font des émules. Comme il aime à le dire  le Président du parti APR lui-même  Monsieur Oumar Ibrahim Touré, Ségou est la ville qui lui importe beaucoup et où il souhaite beaucoup intervenir. Et comme pour se faire Bako le maire militant APR épouse ses idéaux, alors l’occasion est toute trouvée pour une synergie d’actions positives pour le développement de la cité des balanzans.  La bonne collaboration entre les deux parties trouve une de ses expressions dans l’honneur fait à l’endroit de Monsieur Oumar Ibrahim Touré. Lui qui a été fait citoyen d’honneur de la ville de Ségou par l’association FassoDenyumma. Cette association reste reconnaissante à l’endroit du président du parti qui a eu l’initiative de doter les CSCOM  et les hôpitaux de Ségou en motos, en véhicules et en matériels médicaux lorsqu’il était ministre de la santé. Ségou a aussi bénéficié des dotations en céréales lorsque Monsieur Touré  était commissaire à la sécurité alimentaire. Dans le cadre de la redynamisation de cette bonne collaboration les deux parties comptent élaborer dans les prochains jours un vaste programme qui vise la formation des jeunes pour leur insertion économique dans les différentes sphères de la production. Ce programme intéressera aussi la salubrité de la ville de Ségou afin que les ségoviens vivent dans un environnement sain pour une santé stable.

Toujours dans la perspective de mieux servir Ségou Monsieur Abdoulaye Thiéro dit Bako le maire a des ambitions légitimes : se présenter au poste de maire de la commune urbaine de Ségou sur la liste APR, trouver des partenaires pour le développement de la commune.

Abdoulaye Yérélé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here