Portrait de femmes célèbres : Ce numéro est consacré à Mme Diallo M’Bodji Sène

0

Informaticienne, elle a été la première femme nommée ministre déléguée au Mali.  Ancienne ministre de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille.  Présidente du conseil d’administration de l’AMRTP. Voici en quelques lignes son portrait.

Née en juillet 1952 à Bamako, Mme Diallo M’Bodji Sène est diplômée en statistique au centre européen de formation des statisticiens économistes des pays en voie de développement à Paris en 1974 et au centre démographique ONU-Roumanie en 1974. Elle a obtenu deux (2) diplômes de spécialisation en programmation informatique au centre privé d’études pratiques d’informatiques et d’automatique de Versailles en 1986 et à l’institut africain d’informatique de Libreville en 1989. Dans la haute administration, elle a été nommée Conseillère technique au ministère du Plan et de la Coopération internationale de 1991 à 1992 puis de 1997 à 2000 ensuite chargée de mission au ministère de l’Economie, des Finances et du Plan de 1992 à 1993. Elle devient, de 1993 à 1997, Economiste nationale du Projet Nat cap du PNUD.

Après, elle se retrouve au ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille comme Conseiller technique de 2000 à 2001 puis chef de Cabinet en 2002. Le 11 novembre de la même année, elle est promue ministre Déléguée chargée de l’Emploi et de la Promotion professionnelle jusqu’au 2 mai 2004 date à laquelle elle est confirmée ministre titulaire du même département. Elle y reste jusqu’au 20 juin 2005 et est promue au ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. Elle quitte le gouvernement le 03 octobre 2007 pour céder la place à Mme Maïga Sina Damba et devenir deux années plus tard le 30 mars 2009 présidente du Conseil de gestion du Conseil de régulation des Télécommunications (Crt) le 30 mars 2009, devenue en 2011 AMRTP (Autorité Malienne de Régulation des Télécommunication/Tic et Postes) dont elle assure la présidence du Conseil d’administration jusqu’au 1er août 2013. Durant son séjour au ministère de la promotion de la femme de l’enfant et de le famille, Mme Diallo M’Bodji Sène a multiplié les actions de bienveillance à l’égard des couches les plus défavorisées de notre pays, notamment envers les femmes et les enfants. Elle a été à l’époque la première et l’unique femme nommée ministre déléguée au Mali et jouit actuellement de ses droits à la retraite.

En définitive, Mme Diallo M’Bodji Sène est une femme battante, elle est le prototype de la femme qui sait se battre pour la cause de ses sœurs et de toutes les femmes. Elle a participé à l’émancipation de la femme et de l’enfant au développement de la société.

Oumou Sissoko

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here