Portrait de femmes célèbres : Ce numéro est consacré à Kamissa Camara,

0

Kamissa est l’une des figures du malien de la diaspora, née en France, elle choisit sa patrie d’origine pour apporter sa petite pierre à la construction de l’édifice national. Femme de caractère, bien instruite, elle appartient à la classe de la nouvelle génération sur qui le pays compte. Kamissa Camara a été tour à tour conseillère diplomatique du Président Ibrahim Boubacar Keïta ensuite ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Plus tard elle devient aussi ministre de l’Économie numérique et de la Prospective dans le  dernier gouvernement d’IBK. Voici en quelques lignes son portrait.

Née le 27 avril 1983 à Grenoble, de parents maliens ayant immigré en France dans les années 1970. Elle obtient un baccalauréat littéraire avec une mention très bien en 2000 au Lycée Marie Curie à Echirolles. Elle effectue des études supérieures en France jusqu’en 2007, à Grenoble et à Paris. Elle s’installe au Etats-Unis où obtient un premier travail à l’International Foundation for Electoral Systems (IFES). Kamissa Camara possède la triple nationalité, malienne, française et américaine. Elle enchaîne ensuite des emplois dans son domaine de prédilection, les relations internationales et les politiques africaines, notamment ouest-africaines et sahéliennes. Elle est à l’initiative du Forum stratégique sur le Sahel, un groupe de réflexion sur les problématiques de la région du Sahel. Son expertise reconnue sur le Sahel et la gouvernance des organisations internationales fait d’elle l’invitée régulière des journaux télévisés et des panels économiques. Elle est notamment consultante pour le United States Institute of HYPERLINK “https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=United_States_Institute_of_Peace&action=edit&redlink=1″Peace et le Tony Blair Institute for Global Change.

Repérée par le pouvoir malien, Kamissa devient, en juillet 2018 la conseillère diplomatique du Président malien Ibrahim Boubacar Keïta. Elle devient ensuite ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du 9 septembre 2018 au 23 avril 2019, puis ministre de l’Économie numérique et de la Prospective dans le gouvernement de Boubou Cissé du 5 mai 2019 au 11 juin 2020. Le 11 juin 2020, Kamissa Camara est nommée secrétaire générale de la présidence de la République malienne jusqu’à la chute de Ibrahim Boubacar Keita.

Au cours de ses mandats, elle subit de nombreuses attaques de la presse et sur les réseaux sociaux. Elle a notamment vivement critiqué pour avoir choisi d’accoucher de son premier enfant en 2019 en France chez ses parents, et non au Mali. Elle n’a pour autant jamais répondu aux critiques et est toujours restée discrète. Son bilan demeure positif, principalement au ministère de l’économie numérique où elle met en avant et invite les jeunes à participer aux innovations technologiques.

À la suite du coup d’État de 2020, elle est assignée à résidence par la junte avec son enfant en bas âge. Cependant, elle bénéficie de la protection du nouveau président Bah N’Daw et de Assimi Goïta qui souhaitent la voir continuer à travailler pour le gouvernement, ses relations internationales pouvant leur être utiles. Par loyauté au président Keita et craignant pour la sécurité de sa famille, elle présente sa démission et rentre en France. Elle réside depuis, à Washington DC et poursuit ses travaux dans la coopération internationale.

Dans sa carrière en relation internationales elle est Consultante au Centre d’études africaines de l’université d’Harvard et au Foreign Policy Interrupted ; Directrice Afrique de l’ONG Partner Global ; Vice-directrice des programmes Afrique de l’Ouest et du Centre au National HYPERLINK “https://fr.wikipedia.org/wiki/National_Endowment_for_Democracy”EndowmentHYPERLINK “https://fr.wikipedia.org/wiki/National_Endowment_for_Democracy” for HYPERLINK “https://fr.wikipedia.org/wiki/National_Endowment_for_Democracy”Democracy (NED) ; Fondatrice et co-présidente du Sahel Strategy Forum ; Directrice de programme (Assistance électorale en Afrique subsaharienne et dans les Caraïbes) pour la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES).

En définitive, femme de compétence avérée, Mme Kamissa Camara est l’une des figures féminines  jeunes qui ont un parcours exceptionnel. Dynamique et talentueuse elle aurait marqué d’une empreinte digitale indélébile l’histoire de la diplomatie malienne. Avec une carrière en relation internationale elle est une référence de la jeune génération au Mali.

Oumou SISSOKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here