Qui est Ibrahim Ikassa Maïga ,ministre de la Refondation de l’ Etat, chargé des relations avec les Institutions

0

Figure emblématique du Mouvement du 5 Juin (M5-RFP), Ibrahim IkassaMaïga est né le 5 février 1971 à Tondibi, dans le cercle de Bourem-Foghass dans la région de Gao. Il fit son enfance à Sevaré dans la région de Mopti où il  effectua ses études fondamentales et secondaires. Ibrahim IkassaMaïga en fin d’études secondaires, obtient le BAC en langues et littérature en 1991.

Orienté à l’école Nationale d’ Administrions de Bamako, il obtient sa maîtrise en sciences juridiques en Juin 1996,( -Promotion” Feu TiemokoDiatigui Diarra”) puis un autre diplôme de 3è cycle en droit économique international obtenu à la Faculté de droit et sciences politiques de l’université de Ouagadougou au Burkina Faso.

De retour au pays, Ibrahim IkassaMaïga commence une carrière dans l’enseignement. Il dispense des cours dans un établissement supérieur qui lui même a fréquenté et qui est érigé, entre temps, en Faculté de sciences juridiques et économiques de l’université de Bamako, et dans plusieurs autres établissement d’enseignement privé de la capitale malienne. Il cumule plusieurs professions dans sa carrière professionnelle.

Ibrahim IkassaMaïga a travaillé à la présidence de la République du Mali en qualité de chargé de mission au cabinet du conseiller chargé de l’ analyse , de la synthèse et de la prospective juridique, politico- administrative et économiques ( DAS), puis juriste à la BNDA-Mali et responsable juridique à Ecobank-Mali, et enfin comme coordinateur de la gestion des ressources humaines pour le groupe sud- africain BME- OMNIA pour la zone Afrique de l’ouest.

Très compétent dans le domaine associatif depuis sa jeunesse, notre ministre entre plus tard dans la politique et milite jusqu’au à sa nomination à l’Union pour la République et la Démocratie (URD) où il siégeait au secrétariat chargé de la justice et des institutions au sein du bureau exécutif national du parti.

Élu conseiller communal de Taboye( Bourem), depuis 2016, il s’est porté candidat au scrutin législatif de la circonscription électorale de Bourem en mars 2020. Il perd l’élection face à Chato.

Dans la foulée, il participe à création du Mouvement Espoir Mali Koura (EMK) et du M5-RFP dans lequel il siège au Comité stratégique comme coordinateur national et porte- parole.

Marié, père de 7 enfants ( trois garçons et quatre filles), Ibrahim IkassaMaïga, communément appelé Ikassa du prénom de feu son père parle parfaitement le français, le songhoy, moyennement l’anglais avec des rudiments de peulh et d’arabe.

Il aime la lecture, la télévision, le cinéma, la musique, la marche et le voyage.

Il hérite d’un département sur lequel tout l’espoir de la transition repose. C’est celui de la Refondation de l’Etat et des relation avec les Institutions.

Bon vent.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here