Boubacar Keita versus Me Demba Traoré en commune VI : Soumaila Cissé avait-il raison de trancher en faveur du second ?

0

Le premier tour des élections législatives, tenues le 29 mars 2020, a permis aux partis politiques et aux candidats indépendants de se faire une opinion sur leurs forces et leurs faiblesses sur le terrain. Tous les regards des militants et cadres de l’URD étaient tournés vers la commune VI du District de Bamako pour voir enfin se confirmer ou infirmer l’affirmation selon laquelle le Maire de la commune VI était parti avec toute l’URD de sa commune. Boubacar Keita, puisque c’est de lui qu’il s’agit, avait claqué la porte de l’URD à la veille du congrès du dit parti, au motif que le Président de l’URD a tranché en faveur de la tendance opposée,un différend  au sujet des structures du parti. Soumaila Cissé, contre toute attente, avait donné raison à la tendance de Me Demba Traoré, ce qui précipita celle du Maire à la sortie. Après le premier tour des législatives qui a mis  la grande coalition ADEMA-RPM et la branche dissidente de l’URD en ballotage très serré contre l’URD de Me Demba Traoré, l’histoire n’a-t-elle pas donné raison à Soumaila Cissé ? Le Maire de la Commune VI, Boubacar Keita, ne s’est-il pas trompé de combat ?

Nombreux étaient les militants et cadres du parti de la poignée des mains à critiquer la décision prise par le Président de l’URD et cela après plusieurs tentatives de médiation entre les protagonistes. Chaque tendance est restée campée sur sa position et chacune pensait avoir raison. C’est à quarante-huit heures de la cérémonie d’ouverture du congrès ordinaire de l’URD que le Bureau Exécutif National a donné mandat à Soumaila Cissé de trancher. Le verdict, qui était sans appel, est tombé en faveur du jeune avocat et au détriment du Maire, au grand désarroi de beaucoup de cadres et militants et cela compte tenu de la place qu’occupe Boubacar Keita. Certains militants se sont interrogés. Comment l’URD peut-il se donner le luxe de perdre l’unique Maire qu’elle a dans le District de Bamako ?

Pour SoumailaCissé, il vaudrait mieux accorder de l’importance au futur plutôt que de s’agripper sur le présent. Le choix de la tendance de Me Demba Traoré participait de cette perception qu’a Soumaila Cissé de la politique et ne pourrait avoir d’autres explications que cela. Heureusement pour le Président de l’URD, l’histoire lui a donné raison, car bien qu’une séparation même souhaitée laisse une trace indélébile, mais celle d’avec le Maire a, au contraire, renforcé l’URD qui vient de mettre en ballotage la grande coalition composée de l’ADEMA, Le RPM et les Dissidents de l’URD contre l’URD originelle.Pour le second tour, les jeux semblent  très ouverts, et malheur à qui pronostiquerait le premier.

En définitive, c’est une victoire éclatante pour la tendance de Me Demba Traoré et un échec cuisant pour celle de Boubacar Keita, qui après tous ces boucans ne doit certainement son salut qu’aux deux partis que sont l’ADEMA et le RPM. Et si jamais cette coalition est battue au second tour  par l’URD, s’en est fini pour le Maire et il aura l’occasion de se taire à jamais.

Youssouf Sissoko

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here