Elections législatives du 28 mars : Quand le RPM se tire dans les pattes en commune V

3

En plus de la non-candidature du président du RPM, Dr Bokary Tréta, qui continue d’intriguer la classe politique et les observateurs, c’est surtout les querelles intestines qui risquent de desservir dangereusement le parti présidentiel. Telle est la situation de la commune V du district de Bamako.

-Maliweb.net- Dans une interview accordée cette semaine à un confrère de la place, le puissant et influent maire RPM de la commune V, Amadou Ouattara déclare qu’il ne « soutiendra jamais la liste RPM » en lice dans sa circonscription électorale.

En effet, la candidature du secrétaire général de la section RPM de la commune V, le député Moussa Timbiné, non moins 1er vice-président de l’Assemblée Nationale sortante, est bruyamment boudée par une frange du parti présidentiel. Moussa Timbiné, faut-il le rappeler, est le président de la jeunesse du parti du tisserand et n’avait ménagé aucun effort pour empêcher la candidature du président du parti, Dr Bokary Tréta dans cette circonscription électorale.

C’est ainsi que les deux hommes sont entrés dans une certaine adversité et se regardent depuis en chiens de faïence. Et le maire de la commune VI semble prendre fait et cause pour le président du parti et soutient ouvertement une liste concurrente à celle officielle du RPM. Ce climat de guéguerre a littéralement divisé l’électorat du RPM dans la commune et risque d’impacter négativement sur le score du parti vert et or.  Surtout que dans cette circonscription électorale, il y a une autre alliance de taille entre des partis aussi influents que l’ADEMA-PASJ, l’URD et l’ADP-Maliba à travers des cadres de poids comme Baba Nadio (ADEMA) et Boubou Diallo (URD).

Cette situation de divisions intestines est aussi notée dans d’autres circonscriptions électorales comme en commune IV, où le député sortant du RPM, a dû démissionner pour se positionner candidat de la CODEM pour tenter de conserver son mandat. Idem à Youwarou, où Mme Diallo Aïssata Touré, l’épouse de l’ambassadeur du Mali en France, Toumani Djimé Diallo (rappelé de toute urgence à Bamako pour faute) suscite des appréhensions de défaite du parti du tisserand.

En définitive, dans divers endroits des joutes électorales pour l’élection des députés, le RPM semble se livrer un combat d’autodestruction, qui pourrait l’affaiblir.

Boubou SIDIBE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. les elections legislatives sont pour moi loccasionde votez pour le seul candidat compétent, KK alias KARIM KEITA le seul et l’unique

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here