Mali : Plus de 70 partis politiques menacent de prendre la rue en cas de non respect du délai de la transition

34

Les Responsables du Cadre d’échange de Partis et de Regroupements de partis politiques pour une Transition Réussie au Mali étaient face à la presse, hier, mercredi 29 septembre 2021, au Mémorial Modibo Keïta de Bamako pour inviter les autorités de la transition à respecter le délai de la transition en cours.

Selon ce collectif de partis et de mouvements politiques composé de plus de 70 partis politiques, le non-respect du délai de 18 mois imparti à la transition contenu dans la charte de la transition en son article 22 sera l’échec des autorités de la Transition. D

’ailleurs, ces partis politiques menacent de prendre la rue en cas de non respect du délai de la transition. « S’il faut prendre la rue, pourquoi pas ? Si nous usons de toutes les possibilités démocratiques et qu’on se rend compte qu’en face nous n’avons pas un démocrate, nous allons finir par utiliser les mêmes moyens qu’eux, nous sommes des Maliens comme eux… », a souligné Me Kassoum Tapo, membre du regroupement.

Cette conférence de presse était principalement animée par Dr Bocary Tréta du RPM, en présence des autres membres du regroupement comme Pr Tiémoko Sangaré, Me Kassoum Tapo, Pr Younouss Hamèye Dicko, El Hadj Baba Haïdara dit Sandy. Dans une déclaration liminaire lue par le conférencier, Dr Bocray Tréta, les Partis et Regroupements politiques du Cadre pour une Transition Réussie au Mali expriment leur attachement au succès de la Transition pour le bien du Peuple.

Dans cette déclaration, Dr Tréta a mis l’accent sur le respect du délai de la transition pour assurer le retour rapide à l’ordre constitutionnel normal ; le chronogramme électoral et les réformes politiques et institutionnelles ; l’Organe Unique de Gestion des Elections (OUGE) ; la tenue des Assises Nationales de la Refondation (ANR). Selon lui, la majorité des Partis et Regroupements de Partis politiques n’a pas participé ou n’a pas été invitée à la table ronde de validation des Termes de Référence (Tdrs) des « Assises Nationales de la Refondation » et l’organe unique de gestion des élections, tenue les 24, 25 et 26 septembre 2021. Il a précisé que certaines organisations de la société civile se sont tout simplement vu refuser l’accès à la salle. « Le projet d’OUGE et des Tdrs des « Assises Nationales de la Refondation » produit par le M5- RFP (Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques), regroupement de partis politiques et d’associations dont est issu le Premier ministre, a servi le document de base des travaux de la table ronde. Cela pose de réelles interrogations sur l’impartialité de la Primature.

Le document relatif à l’OUGE reconnait une totale impuissance face aux questions de crédibilité, de transparence et de participation !! Mais alors à quoi sert-il ? L’« irréversibilité » proclamée de l’OUGE par le Premier ministre, la non-inclusivité dans l’organisation des Assises Nationales de la Refondation, le Chronogramme électoral inadapté et les réformes politiques et institutionnelles irréalistes sont autant d’indices qui présagent le non-respect du délai de la Transition », a-t-il dit.

Aux dires de Dr Bocary Tréta, certaines des plus hautes autorités de la Transition méprisent ouvertement et publiquement le rôle des organisations politiques dans la vie de la République. Pour lui, ces autorités exposent devant les micros de médias internationaux les raisons d’une prorogation éventuelle de la Transition alors qu’au même moment elles annonçaient sur la tribune des Nations-Unies le respect du délai de cette même transition. « Le 25/09/2021, à la Tribune des Nations-Unies, le Premier ministre Choguel Kokalla Maiga a tenté de présenter la situation de dégradation sécuritaire profonde dans un langage peu diplomatique et conflictuel. Nous nous inquiétons de la démarche ainsi entreprise par le Premier ministre. Nous, Partis et Regroupements de Partis politiques du Cadre d’échange pour une Transition Réussie au Mali : Au vu du manque criard de consensus prôné cependant par les autorités de la transition ; Au vu de tout les indices marquants le manque de volonté politique des autorités à respecter le délai de la Transition ; Au vu de l’annonce sur une télévision étrangère par le Premier ministre de l’éventualité du report de la date des élections générales, rappelons au Président de la Transition, le Colonel Assimi Goita, son serment pris envers le Peuple malien », révèle la déclaration de la Coalition des partis politiques.

«Les élections sont possibles dans le délai »

Dr Bocary Tréta a rappelé aussi au Premier ministre son engagement pris face au CNT(Conseil national de transition) et à la tribune des Nations Unis de respecter son PAG (Plan d’action du gouvernement) dans les délais impartis à la transition. « Nous rappelons que le non-respect du délai de 18 mois imparti à la transition contenu dans la charte de la transition en son article 22 sera l’échec des autorités de la Transition ; Nous rejetons l’organisation des « Assises Nationales de la Refondation » de l’Etat qui sont coûteuses et inopportunes ; Nous rejetons le type d’Organe Unique de Gestion des Elections envisagé au forceps par le Premier ministre. Nous soutenons la lutte contre l’impunité et la corruption et demandons à la justice d’agir en toute impartialité et dans le respect des droits de toutes les parties. Nous saluons les efforts de la communauté internationale aux côtés du Mali et les pays du sahel dans la lutte contre le terrorisme », a indiqué Dr Bocary Tréta.

Répondant aux questions des journalistes, le conférencier, Dr Bocary Tréta a fait savoir que les élections sont possibles dans le délai. Par ailleurs, il a signalé que leur regroupement prévoit un forum pour la réussite de la transition.

Quant à Tiémoko Sangaré de l’Adema Pasj, il dira que la transition est une période d’exception et tout doit être fait pour sortir de cette situation.

Le regroupement, par la voix de Me Kassoum Tapo du MOREMA (Mouvement pour la refondation du Mali), n’écarte pas la possibilité de prendre la rue pour le respect du délai de la transition. « Le Président de la transition a répété après le 24 mai que le délai de 18 mois sera respecté, son Premier ministre l’a répété devant les Nations Unies et le Conseil national de transition. Je crois que les 18 mois sont actés par le peuple malien et par la communauté internationale. Maintenant, ceux qui ont pris ces engagements, s’ils violent leur parole donnée, les conséquences en seront tirées. Nous sommes des gens responsables, nous ne sommes contre personne, moi en tout cas, je ne me vois pas associé à d’autres actions que les actions légales et toutes les personnes qui sont ici sont dans cet état d’esprit, mais s’il faut prendre la rue, pourquoi pas ? Si c’est comme ça qu’on doit s’exprimer pour arriver au pouvoir, si nous usons de toutes les possibilités démocratiques et qu’on se rend compte qu’en face nous n’avons pas un démocrate, nous allons finir par utiliser les mêmes moyens qu’eux, nous sommes des Maliens comme eux, ils ne sont pas plus Maliens que nous », a-t-il martelé.

Me Tapo affirme avoir vu venir cette prolongation de la transition. Il a invité le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga à dialoguer avec la classe politique pour trouver une solution aux problèmes. «On va annoncer sur France 24 et RFI qu’il y aura probablement une prolongation, peut être de deux semaines, peut être de quelques mois, sortons de cette duplicité. On a pris un engagement devant le peuple malien et on va dire sur une radio étrangère que peut être, il y aura une prolongation. Il faut appeler la classe politique à dialoguer, c’est ça la solution », a conclu Me Tapo.

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

34 COMMENTAIRES

  1. ICI on parle de tout mais le pays est en guerre (pas d’infos)

    La grande Colère des MALIENS contre la France vient de l’affaire de Kidal et de l’idée que la France serait complice des Touaregs ..
    Cette idée encrée dans la tête de certains a vite était diffusée par Maliweb sans filtre , sans preuve
    La France aurait même aider les djihadistes en oubliant que ses soldats étaient exposés et que 2 journalistes français ont été assassinés !!!
    D’abord dans le Nord tous les Touaregs ne faisaient pas parti du MNLA ..Tous n’ont pas participé à l’envahissement du terrain d’aviation (PM ..OUMAR TATAM LY)
    Le PM suivant Moussa Mara a voulu venir à kIDAL ..Les miliataires français ont dit leur crainte pour cette visite qui hélas c’est terminée par une fusillade …
    Moussa Mara avait déclaré qu’il n’y avait qu’un seul Mali..
    Les Maliens auraient bien voulu que les militaires français mettent au pas les Touaregs dissidents…

    MAIS CELA AURAIT ETE UNE INGERENCE DANS LES AFFAIRES INTERIEURES MALIENNES ..
    SEULS LE GOUVERNEMENT MALIEN POUVAIT AGIR
    Les maliens n’ont pas appréciés ..
    Jamais Maliweb n’a fait un article dans ce sens

  2. Jeune Afrique sort un écrit sur le salaire des députés dans des pays Africains: RDC , MALI, COTE D’IVOIRE..( Jeune Afrique du 27/09/2021 édition de 15h30)
    Au NIGERIA ce serait 22000 dollars soit 2 fois plus qu’un député de l’UE
    Au GABON …ce serait 5700 $ sans compter d’autres primes
    En RDC ..5500 $ !!! (120 fois le salaire des administrés !!!)
    Au Magrheb 1900 $
    En Tunisie 780 $
    Le reste de l’article est réservé aux abonnés donc pour le Mali on ne sait pas
    Ces salaires sont a rapprocher du salaire des administrés
    Au fait combien gagnent les députés Maliens ???

  3. Ces partis politiques ne sont que les manipulateurs de la France et ils travaillent pour la France. Ce sont les indo-colons, jamais il y aura election au Mali tant que le Mali ne recouvrira la totalite de son territoire vole par la France. Tout parti politique qui organisera une manifestation sera traite comme indo-colon et traitre et verra la colere des jeunes.

  4. ILS GAGNERAIENT EN SORTANT DES AUJOURD’HUI CAR IL N’Y AURAIT UNE ELECTION LE 22 FEVRIER 2022. IL FAUT QUE TOUS LES VOLEURS DE LA REPUBLIQUE, DONT ILS CONSTITUENT LA GRANDE MAJORITE, SOIENT ARRETES. ILS PEUVENT COMPTER SUR ASSIMI, CHOGUEL ET LE VAILLANTS FILS DE CE PAYS. ABAS TOUS LES APATRIDES.

  5. Cela réconforte de voir qu’après un coup d’état ..il existe une voix populaire qui dit son inquiétude et son attente
    La démocratie se manifeste et le pouvoir n’est pas offert à ceux qui prennent les reines par la force.

    Le pays a été moins regardant quand ATT a chassé Moussa Traoré .Et il a été complètement négatif pour n’avoir pas jugé SANOGO

  6. «Les élections sont possibles dans le délai » OUI DES ELECTION SONT BIEN POSSIBLES A LA DATE DU 22 FEVRIER 2022, MAIS QUELLES SRTE D’ELECTIONS?
    VOUS VOULLEZ “CASSER” CETTE TRANSITION POUR UNE QUESTION DE DELAI? EH BIEN UNE AUTRE TRANSITION S’EN SUIVRA DE FACON INFINI.
    ET VOUS VOULLEZ VRAIMENT PRENDRE LA RUE MAINTENANT. …COMME DISAIT FEU ATT, LA VOIE EST LIBRE , JUSQU’A ……GAO

  7. Personne ne va vous suivre dans l’aveuglette , vous avez pillé le mali, le peuple malien n’a plus confiance à cette classe politique, Treta et engrais frelaté , honte à vous les destructeurs de ce pays, Assimi a le soutien du peuple conscient, même en cas d’élection , le score sera déplorable

    • Plus jamais d ‘elections baclees au Mali, comme vous avez toujours procede dans le passe pour en fin creer des troubles et nous vendre par la suite.
      C est fini. Assimi et Choguel sont deja dans la conscience de tous les maliens dignes de ce nom.
      Nous les supporterons jusqu’au bout.

  8. Cette-période de transition a créé cette misère horrible des partis politiques qui se voient mis dans la poubelle par les colonels, voire une véritable traversée du désert.
    Certains partis -de nom- vont finir par disparaître faute de subsides de l’Etat car ils sont incapables de s’auto-financer.
    Raison pour laquelle ils veulent sortir dans la rue pour vouer cette Transition Assimi/Choguel aux gémonies du diable.

  9. Nous disons et rappelons la vérité fait mal fait souffrir agonise tourmente torture les malhonnêtes Les met en colère échauffe leurs biles les irrite les horrifie les agace les exaspère Et les met hors d’eux les rend incontrôlés

    *Assimi Goïta Ismaël Wagué Malick Diaw (Officier En Période De Guerre Porteur De Grands Boubous De Bonnets De Chéchias De Babouches Identiques à Ceux de L’Imam De La Mosquée De Fan Hock Et Qui Refuse Avec Force Et Énergie D’être En Treillis)

    Si Vous Aimez Votre Mali Si Vous Êtes Des Officiers Fiers Honnêtes Ayant Un Amour Profond Pour Votre Mali

    *Dites à Haute Et Intelligible Voix Aux Malins Et Malines Lettrés Mutants Et Mutantes Anciens Gouvernants Du Mali Bouffeurs Croqueurs Avaleurs Impénitents Des Deniers Publics

    Que Les Élections Présidentielles Et Législatives Se Feront Qu’Après Leurs Arrestations Et Dans Mali Un Et Unique

    *Dites à Haute Et Intelligible Voix Aux Malins Et Malines Lettrés Mutants Et Mutantes Politiques Anciens Gouvernants Responsables De L’occupation De Leur Mali Dans Ses 2/3

    De Former Une Unité De Réservistes En Tant Que Des Patriotes Et Des Résistants Et D’Aller Libérer En 2 Mois Tout Au Plus Leur Mali

    Au Lieu De Perdre Leur Énergie Et Force De Guerriers De Combattants À Battre Et Dégrader Les Pavés De Bamako

    *Dites à Haute Et Intelligible Voix Aux Soi-Disant Amis Ennemis Les Autres Anciens Colonisateurs Les Autres Sous-Régionaux Les Autres Organisations

    De S’occuper De Leur Pays Et De Leurs Organisations

    *Dites à Haute Et Intelligible Voix à Jonathan Goodluck Et à Sa CEDEAO ou les (Courbés Étalés Dociles et Esclaves de l’Afrique de l’Ouest)

    Que Le Mali N’Est Plus Et Ne Sera Plus Jamais Et Au Grand Jamais Colonie Des Soi-Disant Amis Ennemis Les Autres Anciens Colonisateurs

    La Charte Du Mandé Est La Preuve Concrète Que Nous Connaissons La Démocratie Bien Avant Eux

    *Ainsi Le Mali N’Organisera Les Elections Présidentielles Et Législatives Crédibles Acceptables Par Tous Les Maliens Et Maliennes

    Que Dans Un Mali Débarrassé De Tous Les Ennemis Convoyés Aéroportés Catapultés De L’Extérieur Et Leurs Collabos De Courbés Façonnables Malléables Pétrissables Penchés Sans-Dents Et Soumis D’Arabes De Berbères de Peulhs et de Touaregs

    Toujours Issus Des Mêmes Familles Et Mêmes Tribus Dont A Parlé Le Soi-Disant Enfant Musulman Soi-Disant Être Enlevé Par Les Soi-Disant Troupes De Napoléon Bonaparte

    *Aux Fins Que Les Différents Candidats Et Candidates Puissent Mener En Toute Quiétude Leurs Campagnes

    Et Aux Fins Que Les Populations Sur Toute L’Etendue Du Territoire Puissent Librement Aller Voter Pour Les Candidats et Candidates de Leur Choix

    *En Outre Le Mali N’Organisera Des Élections Législatives Crédibles Acceptables Par Tous Les Partis

    Qu’Après Savonnage Lavage Nettoyage Séchage De La Liste Électorale

    *Par Ailleurs Les Candidats Et Candidates Qui Achètent Les Électeurs En Monnaie Sonnante Et Tré buchante Doivent Être Arrêtés Et Doivent Être Mis à La Disposition De La Justice Pour Tentative De Corruption

    *En Outre Ces Élections Présidentielles et Législatives Doivent Être Financées Sur Fonds Propres

    En Refusant Avec Force Et Énergie Les Financements Tiers

    Aux Fins Que Le Président Et Les Députés Issus Des Élections

    Ne Soient Les Agenouillés Les Couchés Les Courbés Les Lazzarones Les Obligés Les Penchés Les Sans Dents Et Les Soumis Des Soi-Disant Amis Ennemis Les Autres Anciens Colonisateurs Et Les Autres Organisations

    *Nous sommes dans une compétition mondiale économico-politico-militaro-religieuse-raciale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme pour faire mal pour détruire asservir soumettre déposséder l’Autre

    Et où il n’y a pas de place pour les influençables les contrôlables les manœuvrables les ductiles les dociles façonnables les pliables les pétrissables les cloches les maniables les flexibles les collabos les manipulables les gueux les lazzarones les mendiants les courbés les penchés les rampants les quémandeurs les esclaves les sans-dents les soumis les bêtes les complexés les couards les cupides les fainéants les farfelus les idiots les insouciants les laxistes les médiocres les naïfs les peureux les paresseux les pleurnichards les rêveurs les sentimentaux les sybarites les tarés

  10. 70 partis du passé et du passif du MALI-

    les 130 autres pourront travailler tranquillement et mettre des actions a leur actif pour le MALI

  11. Au Mali il y a plus de 200 partis politiques qui emargent sur le budget de l’etat. Il faut d’abord couper la dotation de ces partis qui refusent de participer a la refondation du pays qu’ils ont eux memes reclames depuis fort longtemps. La haine ne sert a rien sauf a detruire son porteur. Il faut les laisser sortir, les maliens sont determines a finir physiquement avec ces inconscients corrompus collaborationnistes tous genres. Des que la date sera fixee, les domiciles des tetes de proue seront guetes car ils vont pas aller au meeting car ils savent ce qui les attend la bas. Personne de leur lignee n’en survivra. Il faut les eradiquer de ce pays avec leurs lignees comme les djhadistes ont eradique des centaines de village au centre du Mali et on les a pas entendus sur ca. Le dossier de la corruption avance on les entend pas sur ca. Les soldats maliens se font tuer tous les jours, on les entend pas. Quand le neveu de Tieble a ete tue l’autre jour sur la route de Kayes, on l’a entendu….Le peuple suit tout ca! Donc c’est clair, on les attend dans la rue. Ils n’ont qu’a faire vite car le peuple est plus presse a regler leur compte s’ils ne savent pas.

  12. 70 sur 200 partis, c est une minorité, on fera avec les 130 autres partis les assises de la refondation

    car ils ont été au pouvoir pendant trente ans ces 70 partis politiques remplis d hypocrites negres de salons, leche cul de la france en plus d etres détourneurs de fonds et de voleurs sans vergogne

  13. Le probleme est avec la photo de Treta le Ministre de Bous le ventru IBK et du RPM et des engrais frelates pour nous annoncer cette bonne nouvelle, dommage que le Malien n’a plus de vertu, de dignite et d’honneur sinon Treta doit se suicider apres tout!

  14. 70 PARTIS MANQUENT DE CLAIRVOYANCE

    Dans les rapports de forces entre les pays africains indépendants et la France, la balance a très souvent été du côté de la France depuis 1960.

    Illustration:

    Quand le président Modibo Keïta a fait sa réforme monétaire en août 1962 pour sortir de la zone franc et du franc CFA, il fut contraint en 1967 de renégocier en position de faiblesse (avec à la clé une dévaluation de 50% du franc malien face au franc cfa) pour réintégrer la zone franc.
    Et en novembre 1968, il fut renversé par une junte militaire dirigée par le Lieutenant Moussa Traoré, formé en France.
    En 1984 le régime du Général d’armée Moussa Traoré, a finalement abandonné le franc malien au profit du franc cfa.
    6 ans plus tard, le président Moussa Traoré a dit à Mitterrand en 1990 que “la démocratie n’est pas une camisole de force” et qu’il va “mettre le Mali à l’école du Japon ».
    En mars 1991 il a été renversé par un coup d’état par ATT qui rentrait d’une formation en France.

    Alpha Oumar Konaré a dit qu’il n’ira pas accueillir Jacques Chirac, président français à Dakar.
    Selon lui, Chirac doit venir à Bamako s’il veut parler aux dirigeants Maliens.
    Cela fut perçu comme un affront à l’Élysée et Alpha a été obligé de louer les bons offices d’Oumar Bongo, le président du Gabon pour se réconcilier avec Chirac.

    En 2011, ATT a refusé vertement de soutenir la croisade de Nicolas Sarkozy contre Kadhafi contrairement au sénégalais Abdoulaye Wade. En janvier 2012, la rébellion Mnla éclata au nord du Mali et en mars 2012, ATT fut renversé par la junte militaire du capitaine Amadou Aya Sanogo.

    Le président Macron a décidé de visiter les troupes françaises à Gao sans passer par Bamako et obliger IBK d’aller l’accueillir sur le tarmac de l’aéroport de Gao à plus de 1000 km de Bamako.

    Le déroulé de l’histoire montre clairement qu’entre les dirigeants maliens et les dirigeants français c’est une affaire du pot de terre contre le port de fer et c’est visiblement les dirigeants maliens qui sont le pot de terre dû à la situation socio économique de notre pays mais aussi à la myopie stratégique de nos dirigeants successifs.

    II. Pourquoi Assimi et Choguel avaient une chance de renverser la vapeur face à Macron?

    1. Les objectifs affichés du Mali : Le Mali veut juste vivre en paix dans un état unique et indivisible de Kayes à Kidal.
    Depuis la punition de Sarkozy contre ATT, cet objectif simple au prime abord, est devenu le serpent de mer des dirigeants maliens.

    2. L’inefficacité apparente de Barkhane et de la Minusma dans la sécurisation du Mali: L’insécurité s’étend chaque jour du nord au sud du pays en passant par le centre en dépits de 5000 soldats de Barkhane et 13000 de l’ONU au point qu’aucune localité du Mali ne connaît actuellement une sécurité totale. Ça n’existe plus.

    3. Les moyens mis en œuvre par les gouvernements successifs du Mali pour remettre l’armée malienne d’aplomb peinent à reconstruire une vraie armée combattante. L’armée malienne est plutôt sur la défensive dans la plupart des situations de combat et se fait régulièrement surprendre par des mines anti personnelles et des embuscades voir des attaques frontales de ces positions avancées ou isolées.

    4. Un manque criard de renseignement sur les terroristes et leurs tanières (bases arrières, circuits d’approvisionnement en vivres, en carburant et en armes, camps d’entraînement, réseaux de recrutement, aires ou entrepôts de stockage ou zone de caches d’armes et de logistique divers, etc.

    5. Inadaptation de l’armée malienne à la guerre asymétrique: Insuffisance logistique de l’armée surtout dans le redéploiement aérien et l’assistance aérienne aux combats et au renseignement

    6. Forte corruption dans la chaîne de commandement et gestion financière et matérielle et gestion des ressources humaines très approximatives et budgétivores de l’armée malienne

    7. Absence d’appuis des forces étrangères (Barkhane, Takouba, Minusma) pour neutraliser les terroristes du centre et du sud du Mali notamment dans la zone du pays dogon, la zone de Tenekou et Djenné, la zone Office du Niger (niono, Dogofry, Farabougou, Kolongo, Macina, etc)

    Au vu des 7 points ci-dessus, le gouvernement transitoire de Choguel pouvait mettre dans la balance la possibilité de faire intervenir d’autres partenaires ETATIQUES comme la Chine; l’Afrique du sud; la Russie et la Turquie pour renforcer son front sud et central face à la flambée de l’insécurité dans le pays et le faire savoir clairement par écrit dans une lettre officielle motivée au gouvernement français et au conseil de sécurité de l’ONU.

    En procédant ainsi, Assimi et Choguel pouvaient contraindre Macron de faire son choix entre quitter le Mali ou s’engager vraiment à apporter plus d’appuis aux forces armées maliennes au centre et au sud pays soit par du renseignement indispensable sur les terroristes et leurs agissements soit par l’assistance aérienne pour les traquer partout qui font défaut cruellement à l’armée malienne à bien des égards.

    A l’état actuel des enjeux sécuritaires du Sahel, Macron n’allait pas choisir de partir sauf à prendre le risque de donner la possibilité à d’autres pays d’avoir plus d’influence que la France au Mali et se prendre la mouche ensuite aux élections présidentielles françaises d’avril et Mai 2022.

    Ce qui le mettrait devant un choix cornélien et dans une posture comparable à celle de Nikita Khrouchtchev en octobre 1962.

    Donc il serait obligé de se plier pour apporter plus de soutien légitime à l’armée malienne là où elle est actuellement en grande difficultés sur le terrain.

    Soyons plus astucieux, arrêtons de leur répondre et agissons vite et fort ! pour accélerer la diverstification des partenariats de facon bilatérale !!!!!

    MEMBRES DE L UNION EUROPEENNE EN DEHORS DES MOUTONS QUE SONT L ESTONIE ET AUTRES
    RUSSIE
    CHINE
    IRAN
    INDE
    COREE DU NORD
    ALGERIE
    RWANDA

    faisant débarquer l’armée RUSSE rapidement pour nous protéger de l OTAN qui essayera de rester sauf si les USA jettent l éponge !!!!

    • Kassim
      Il y a des choses vraies mais si certains dirigeants son formés dans un pays ils restent Maliens et peuvent agir librement en tant que Maliens..
      Pendant la guerre d’Indochine certains combattants Indochinois avaient été formés en France

  15. LES PARTIS DE MANGE-MIL, ‘ARASITES’ILS ONT FAIM, ILS N ONT PAS DE CHAISES DE DEPUTES ET MINISTRES! C EST AU PEUPLE DE STOPPER CES CHEFS DE PARTIS-POUR-PILLAGE”

  16. J’ESPERE QU’ILS CONNAISSENT AU MOINS LE NOMBRE DES PARTIS POLITIQUES QUI NE VONT PAS LES SUIVRE. 70 PARTIS POLITIQUES SUR COMBIEN?. BON SORTEZ C’EST AUSSI LA DEMOCRATIE MAIS N’ALLEZ PAS OBSTRUER NOS RUES DE DESORDRE

  17. Bonjour très très honteux
    Que des partis politiques soient contre la bonne organisation des institutions politiques et administratives,de la lutte contre la corruption et l’impunité,de la sécurisation du pays ,bref de sortir notre pays de la pire crise de son histoire il n’y a rien à leur dire ,le peuple engagé et motivé réglera leur compte.
    ASSIMI,assume toi le vrai peuple est avec toi pour sauver le Mali dedans et de dehors inchallah

  18. Comme ces politiciens ne regardent plus les intérêts du Mali que pour leurs propres intérêts personnels, il faudra fouiller tout leurs dossiers du passé car ils ont tous commis une erreur quelques part, et quand quelque chose est trouvé, il faut mettre un poids sur celui-ci, comme ça le temps qu’il ce débarrasse de ça, nous allons faire le Mali à notre façon.
    Les élections ne sont pas tenables dans notre Pays en 2022, ça sera de créer un nouveau chaos pour le Mali.
    Nous devons mettre le Mali sur les rails d’abord avant tout éventuel préparation des élections présidentielles.

  19. OK QU ILS VIENNENT DANS RUE ILS NOUS TROUVERONS AUSSI DANS LA RUE . NOUS DEMANDONS SEULEMENT AUX DE SECURITES DE RESTER NEUTRES .MES CHERS AMIS IL SERAIT MIEUX POUR VOUS D ANALYSER LES CAUSES DE VOS ECHECS SINON ESSAYER AUTRE CHOSES JE VOUS ASSURE CERTAINS VOUS VONT PERDRE LA LIGNEE DE LEUR PROGENITURE . NE PENSEZ PAS QU ON TROMPER LES MALIENS COMME CA AU MALI ENCORE .IBK A ETE CHASSE PARCEQUE FAITS ETAIENT PALPABLES .MAIS SI VOUS VOULEZ ETRE DANS LA RUE PARCEQUE VOUS ETES GUIDES PAR LA HAINE VENEZ VOUS ETES LA BIENVENUE SELEMENT NOUS DEMANDONS AUX FORCES DE SECUITES DE RESTER NEUTRE

  20. C’est au PEUPLE MALIEN de trancher la confrontation entre les deux camps:CELUI DU M5-RFP ASSOCIÉ AUX COLONELS et CELUI DES PARTIS POLITIQUES RESTÉS FIDELES À IBK.
    La vraie DÉMOCRATIE est celle qui permet la confrontation des IDÉES,la LIBERTÉ d’expression,de manifester…
    C’est pourquoi la DÉMOCRATIE est le système de gouvernance qui privilégie les SOUHAITS exprimés par le peuple.
    Le M5-RFP,au constat du mécontentement d’une grande majorité de la population face à la mauvaise gouvernance d’IBK axée autour d’un CLAN,a appelé le peuple à manifester son mécontentement.
    S’il n’était pas sorti régulièrement en masse,les COLONELS n’auraient aucune raison d’intervenir.
    CE N’EST PAS LE M5-RFP QUI A POUSSÉ AU COUP D’ÉTAT,MAIS LA MAUVAISE GOUVERNANCE D’IBK.
    C’est clair et net comme de l’eau de roche.
    SI LE PAYS ÉTAIT BIEN GÉRÉ,AUCUN HOMME POLITIQUE NE SERAIT AMENÉ À MOBILISER MASSIVEMENT.
    Le COPPO de feu MOHAMED LAMINE TRAORÉ,feu ALMAMY SYLLA,de MONTAGA TALL,de CHOGUEL MAIGA,de OUMAR MARIKO…ont échoué à chasser ALPHA OUMAR KONARÉ du fait que le pays était bien géré.
    IBK qui a crié sur tous les toits qu’il a sauvé le régime D’AOK n’a pas pu sauver le sien comme pour confirmer que la gestion d’un pays recommande plus de L’INTELLIGENCE POLITIQUE que de la fermeté dans la prise de décision que maniait avec aisance le SOLDAT chef de gouvernement IBK.
    L’absence d’INTELLIGENCE POLITIQUE pendant la présidence IBK a favorisé ses adversaires politiques et ses ENNEMIS POLITIQUES principalement ceux qui l’ont aidé à accéder au pouvoir en 2013.
    L’INTELLIGENCE NE PEUT PAS COMMANDER QUAND ON RÉPOND LA HAINE PAR LA HAINE.
    IBK a nourri la HAINE envers les thuriféraires D’AOK et d’ATT et surtout à la personne de SOUMAILA CISSÉ,ensuite à ses soutiens de 2013 qui ont rejoint L’OPPOSITION autour de SOUMAILA CISSÉ.
    Quand ils se sont soulevés l’intention était de les terrasser alors que derrière eux c’est le peuple qui souffrait réellement de sa MAUVAISE GOUVERNANCE qui se manifestait.
    Aveuglé par la HAINE il ne l’a pas vu,sinon il l’aurait satisfait en nommant le CHEF DE FIL DE L’OPPOSITION chef de gouvernement après son élection constestée en 2018 comme ça a été fait au Kenya.
    Il aurait braqué tout le mécontentement de la population sur SOUMAILA CISSÉ.
    Il serait resté au pouvoir jusqu’ au terme du mandat.
    KASSOUM TAPO veut mobiliser la population.
    Il en a le droit.
    C’est même souhaitable compte ténu du comportement anti démocratique des COLONELS.
    Ils veulent confisquer le pouvoir au profit d’un HOMME POLITIQUE de leur choix comme l’ont fait SANOGO et son Ami MOUSSA S COULIBALY pour IBK contre MAÎTRE TAPO aussi car il faisait parti des soutiens de SOUMAILA CISSÉ.
    S’il arrive à créer un rapport de force comme l’a fait le M5-RFP contre IBK,il peut sauver la démocratie malienne car le M5-RFP, soumis aux colonels,a abandonné l’idée de donner un nouveau visage à la DÉMOCRATIE MALIENNE.
    TANT QUE CHOGUEL MAIGA EST SOUMIS À ASSIMI GOITA,LES COLONELS VONT MANIPULER LES RECOMMANDATIONS DES ASSISES NATIONALES POUR S’ÉTERNISER AU POUVOIR.
    Ils ne sont pas orientés à céder le pouvoir.
    CHOGUEL MAIGA est pour ASSIMI GOITA ce que TIEBILE DRAME a été pour IBK c’est à dire leurs cautions pour anéantir toute manifestation contre le POUVOIR.
    CHOGUEL MAIGA comme TIEBILE DRAME sont des agitateurs D’IDÉES,pas des relais de stabilisation sociale comme l’était SOUMAILA CISSÉ.
    Maitre TAPO n’est pas de la catégorie de SOUMAILA CISSÉ.
    Il peut diriger un mouvement de contestation comme l’ont fait TIEBILE DRAME et CHOGUEL MAIGA et réussir comme les deux en 2017 et 2020.
    Les erreurs au sommet de l’Etat vont l’aider.
    L’INTELLIGENCE POLITIQUE recommande de mettre fin à la mission de CHOGUEL MAIGA afin de désigner un CHEF DE GOUVERNEMENT CONSENSUEL qui peut obtenir de toutes les parties,même nos partenaires internationaux,la propagation de la durée de la transition.
    Si ASSIMI GOITA s’entête à garder CHOGUEL MAIGA comme IBK l’a fait pour BOUBOU CISSÉ,il va connaître le même sort qu’Ibk,peut être pire c’est à dire celui qu’on a réservé à THOMAS SANKARA.
    On aurait voulu que les COLONELS soient les collaborateurs du M5-RFP comme en 1991 quand ATT a décidé de travailler avec le mouvement démocratique afin de réaliser L’ESPRIT DU M5-RFP.
    Ce sont les COLONELS qui dictent leur ESPRIT de conservation du pouvoir.
    Vivement un autre mouvement comme ça se dessine autour de KASSOUM TAPO afin d’éviter le POUVOIR des COLONELS.
    Le souverainisme mal encadré en cours est une manipulation quand on est informé que WAGNER se charge aussi de la protection des tenants du pouvoir.
    On ne pense pas aux INTÉRÊTS SUPÉRIEURS DU MALI,mais à conserver le pouvoir.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  21. Pkagame: on n'ira nulle part avant la fin de la noble MISSION de nettoyage complet du systeme pourri des politciens.

    Un seul lionceau (M5-rfp) vaut mieux qu’un panier rempli de 70 chatons nous dit un proverbe bambara. Je vous jure de Dieu ces partis politiques ne pourront faire sortir 20 000 maliens a la rue…
    Ils se fatiguent quand ils choisissent d’aller au contrecourant de la Volonté du peuple. On va les laisser agir d’abord pour en suite leur montrer où situe le Peuple.

    C’est bien en ces moments stratégiques de la libération de notre pays du complot externe que nos FAUX DÉMOCRATES choisissent pour mettre la cale dans la roue des patriotes dignes fils du Mali. Quelle traitrise!

  22. Pkagame: on n'ira nulle part avant la fin de la noble MISSION de nettoyage complet du systeme pourri des politciens.

    Un seul lionceau (M5-rfp) vaut mieux qu’un panier remplis de 70 chatons nous dit un proverbe bambara. Je vous jure de Dieu ces partis politique de pourront faire sortir 20 000 maliens a la rue…
    Ils fatiguent quand ils choisissent d’aller au contrecourant de la Volonté du peuple. On va les laisser agir d’abord pour en suite leur montrer où situe le Peuple.

    C’est bien en ces moments stratégiques de la libération de notre pays du complot externe que nos FAUX DÉMOCRATES choisissent pour mettre la cale dans la roue des patriotes dignes fils du Mali. Quelle traitrise!

  23. La France et alliés n a t elle pas déjà proposé de gros sous à ces partis et autres personnes, afin de saboter la transition? C est honteux pour des partis qui doivent quémander pour survivre!!!

  24. C est malheureux de se rebeller contre le non respect du délai de la transition sans argument objectif, intellectuel. C est pas étonnant la plupart des membres des partis politiques au Mali et les personnes qui sont contre la prolongation de la transition sans argument objectif sont des non intellectuels, des apatrides des ennemis du Mali. C est dommage. Aussi il est temps d arrêter le financement des partis politiques au Mali; celui qui a institué leur financement est un apatride, un non intellectuel, un profiteur du bien public. Dommage. Un combat objectif noble et patriotique des partis politiques du Mali devrait être l arrêt de leur financement avec les fonds de l état; tout parti digne patriotique devrait refuser ce financement.

  25. On reconnait un Homme, par son sens de tenir promesse.
    les 18 mois sont fixés par le peuple, s’il faut une prorogation c’est ce même peuple qui doit décider et non quelques individu pour leur propre intérêt disant au nom du Mali.

  26. Mais celui qui est aujourd’hui PM de circonstance n’avait il pas un parti politique ? Il n’a jamais participé à la gestion du pays durant ces 30 ans ? Maliens ayez un peu de culture.

  27. Nul n’est plus Malien que les autres. Ils auront parfaitement raison de sortir en cas de non respect du délai de la transition. Et ils pourront compter sur bien d’autres Maliens à leur côté.

    Pensées reblles.

  28. Voila les gens qui ont rendu le Mali comme il est!! Ces 70 partis doivent avoir HONTE. Les dirigeants de ces 70 partis doivent arreter de parler.

  29. CES PARTIS POLITIQUES SONT DES PARTIS D ENEMIS DU PEUPLE MALIEN, LES MILITAIRES DOIVENT S ASSUMER, LE RESTE DU PEUPLE DOIT S ASSUMER, POUR QUE LE MALI SOIT REDRESSER AVANT DE REPRENDRE UNE QUELCONQUE M A L A DI VE RELIGION NOMMEE D E M O C R A T I E ENEMIE DE LA NATION!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here